Accueil > Actualité > Amalgame de la culture berbère avec l’islam : des (...)
Document vidéo
Amalgame de la culture berbère avec l'islam : des Berbères de Paris s'expriment...
Reportage
lundi 25 février 2008
par Masin
Suite aux propos tenus par Bertrand Delanoë dans une lettre adressée à une association berbère parisienne, la Rédaction de Tamazgha a été à la rencontre de Berbères à Paris pour recueillir leurs opinions quant à l’amalgame de la culture berbère avec l’islam. Nous avons réalisé deux montages vidéo que nous vous livrons.

[|Lire la lettre de Tamazgha à Bertrand Delanoë|]











[|Lire la lettre de Tamazgha à Bertrand Delanoë|]

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
0
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


10 Messages

  • stoppez Delanoë ! 26 février 2008 12:10, par La Mécréante

    je donne mon avis sur la 2e vidéo :

    "un bon Maire pour Paris" disent-ils. Peut-être pour "ses" parisiens, à condition que les berbères soient "regroupés" dans les mosquées qu’il leur destine !

    Une rue Maroub Lounès ? Delanoë n’a même pas le droit de prononcer son nom ! Matoub Lounès n’a pas besoin de "rue" ! Matoub Lounès ce symbole mondial de la liberté est bien plus GEANT que la statue du même nom ! Matoub Lounès est porté par tout Tamzgha et tous les imazighen du monde entier ! il croit faire quoi, ce Delanoë, pour Matoub Lounès ?... alors que c’est notre Matoub qui aurait des leçons d’universalisme à lui donner !

    Ce Maire est capable de fourguer une "rue" écrite en arabe, et une boutique de "culture-muslim" avec le nom de Matoub Lounès !

    De toute façon, avec sa lettre merdique il l’a déjà insulté ! comme il nous insulte nous tous !

    • stoppez Delanoë ! 26 février 2008 20:08, par tafat
      je suis totalement d’accord avec toi, soit les deux premiers points à réalisé sans le troisième, ou je laisse tomber le pack de Monsieur le maire. Tafat, ulac ayen yecban tafat d tezdeg.
      • le pack de merde ! 26 février 2008 22:24, par La Mécréante

        Tafat, laisse tomber toute la sauce Delanoë ! il n’y a rien à marchander avec un adepte de la muslimerie ! Nous les kabyles on ne marchande pas avec l’honneur de notre race ! et si l’un de nous le faisait, Matoub Lounès et nos ancêtres auraient le droit de nous cracher à la gueule !

        Ils nous font ch...er avec leur "rue", leur "stèle" et leur merdier ! on ne veut rien ! rien de rien !

        un (une) kabyle n’est pas quémandeur !

        • le massa 26 février 2008 23:43, par massa
          bravo gas, c’est comme ça que tu mets la culture berbère dans une poubelle, moi je dis il faut la rue matoub lounes il faut la maison berbère, tout ce qui contribue à la promotion de la cuture Amazigh. c’estcomme ça que les touristes chinois qd ils vont arrivés à paris, et lorsqu’ils voient rue Matoub ou maison berbère ils essayeront de voir et de s’informer plus sur cette culture. Je suis d’accord avec le chanteur (Ali Amrane.. je crois). Si cet institut invite toutes les cultures, a savoir Perse, Indo-pakistanaise, turc, arabe et autre, je ne vois pas pourquoi empeché notre culture de se faire distingué de ces autres sans les critiquer au contraire on doit s’enrichir....MAIS si on invite la culture berbère pour parler de la culture Arabo-islamique, là, il faut crier feu car c’est une pure manipulation. En tout cas je rends hommage à la coordination des berbères de france d’avoir sensibiliser les hommes politiques un peu partout en france. "La politique est une méthode" donc il faut savoir comment s’y prendre. et ce n’est qu’un début... Espérons que ce Delanoe tienne ses promesses. Merci tamazgha de proposer ce débat c’est aussi ca l’esprit berbere. :)
          • le massa quémandeur 29 février 2008 10:04, par La Mécréante

            Le massa dit à la Mécréante :

            « bravo gas, c’est comme ça que tu mets la culture berbère dans une poubelle, moi je dis il faut la rue matoub lounes il faut la maison berbère, tout ce qui contribue à la promotion de la cuture Amazigh. »

            d’abord, je me demande qui est cet hermaphrodite pour prendre un tel pseudo : LE massa...

            Ensuite, mon (ou ma) cher, ce n’est pas en disant : « il faut la maison berbère, il faut la rue Matoub Lounès" », qu’elles vont te tomber du ciel ou en léchant le c... de qui... tu as envie !

            Si tu veux tout ça, tu te lèves ! tu achètes des locaux et des terrains ! tu construis ta maison berbère et tu y ériges ta rue et ta stèle à qui tu veux ! Mais tu laisses tranquille Matoub Lounes qui n’en a jamais rien eu cirer de l’araberie-islamerie, surtout version française !

            "la pleureuse massa" ajoute :« Espérons que ce Delanoe tienne ses promesses. »

            ma réplique : n’attends pas le résultat des urnes. Va vite voir ton Boutef, il a la réponse. Tu seras gros jean comme devant. C’est ton lot, c’est ton sort, c’est ton fado, c’est ton "mektoub" comme ils disent chez toi !

            Si tu veux mendier et quémander, fais le en ton nom perso sans y mêler les kabyles !

            • le massa quémandeur 29 février 2008 18:20, par Le massa
              Mécréante, je me demande dans quel monde tu vie, réveille toi un peu. C’est à cause des personnes comme toi que l’Algérie, l’Afrique du Nord et même toute l’Afrique, a du mal à avancer, et ils continuent à s’entre tuer pour de minables réflexions. J’ai bien reçu ta critique, mais seulement, moi j’ai donné un avis et une proposition qui donne un rayon de soleil pour la culture berbère en la respectant dans toute sa dimension. Alors, si je résume ta critique, tu veux rester dans ta petite bulle, et t’enfermer sans dialoguer sans discuter, sans échanger, et finalement sans construire aucun avenir pour toi d’abord et pour la culture berbère. Des hommes comme toi il en existe, et c’est à cause d’eux que ce monde est divisé par deux, Ceux qui avance et ceux qui recule... comme le disait Lounes MATOUB. Non, non je n’ai pas recours à ces méthodes là, je ne lèche le c... je suis bien dans ma peau, et responsable dans mes actes. Ces méthodes, te sont peut être familières, je regrette chère mécréante, elles ne le sont pas pour moi. Encore une fois le débat doit être riches et crédible, les critiques doivent être pertinentes, sinon je te renvoie passer ton bac de français pour apprendre à argumenter, avant de rentrer dans le débat. La culture berbère, aura toutes ses chances avec des hommes et des femmes responsables, et conscients du monde d’aujourd’hui. Finalement je te demande juste une chose, si tu as des critiques intéressantes et qui font vivre le débat, tu es la bienvenue, sinon reste chez toi, ou rentre chez ton Boutek tu seras mieux avec lui et sur une même longueur d’onde. LE MASSA.
    • stoppez Delanoë ! 3 mars 2008 00:03, par Tifirelest

      Les colons mahométans terrorisent la Kabylie

      Une vingtaine de terroristes investissent la ville et y font exploser cinq bombes
      Terreur à Tizi-Rached

      C’était une véritable nuit de terreur que celle qui a secoué, samedi dernier, la tranquillité de la paisible ville de Tizi-Rached. Une vingtaine de terroristes, lourdement armés, ont investi la localité, peu avant minuit, et l’ont transformée en champ de bataille sous le regard d’une population terrorisée et surtout livrée à elle-même. Au total, ce seront pas moins de cinq bombes qui exploseront en plein centre-ville. Les cibles des terroristes étaient très précises : le siège de la BADR et le bureau de poste de la ville.

      Lors de cette descente, un policier en civil a été tué. Il tentait de traverser la ville pour alerter les services de sécurité.

      Le cauchemar de Tizi-Rached commença à 23h45 lorsqu’une vingtaine d’éléments armés se sont introduits au centre-ville ( ou ce qui semble l’être) pour y exécuter la première phase de leur “opération”.

      Selon les informations en notre possession, les terroristes ont atterri sur les lieux à bord de trois véhicules, dont une peugot 505 et une Citroën C15. Des véhicules qui auraient été volés quelques heures auparavant sur la route menant vers Aït Oumalou, tout près du village Tanouart.

      Après avoir occupé les principales artères de Tizi-Rached, les terroristes ont fait exploser une forte charge de TNT au siège de la BADR, fermée depuis les évènements qui ont secoué la région en 2001. L’objectif premier des assaillants était vraisemblablement de mettre la main sur un supposé butin, puisque des rumeurs très insistantes dans la région font état de la réouverture imminente de ladite agence.

      “ Une réouverture dont on dit qu’elle devrait être effectuée dans les tout prochains jours...”, nous confirme un citoyen. Mais l’entreprise des terroristes s’est avérée à la fois vaine et infructueuse puisque les coffres de la banque étaient “désespérément” vides.

      De là, les assaillants se sont dirigés vers la poste en vue d’y rééditer le même procédé. Selon des témoins oculaires, les terroristes se déplaçaient avec une tranquillité déconcertante. “Leurs mouvements reflétaient une assurance presque irréelle. A cette heure-là, les rues étaient très éclairées et ça m’a permis de suivre leurs mouvements. Ils étaient partout et ont occupé tous les coins stratégiques de la ville, mais ce qui est encore plus frappant, c’est qu’ils ont pris tout leur temps pour se mouvoir entre les rues et faire exploser leurs bombes....”, nous raconte, dépité, un citoyen qui a assisté au cauchemar.

      Un témoignage aussi précis fait forcément référence à un procédé identique que les terroristes ont utilisé quand ils ont investi la ville de Yakourène, il y a moins d’une année, pour s’attaquer à la brigade locale de gendarmerie. De fait donc, les assaillants feront usage de quatre engins explosifs pour défoncer l’accès à la poste et les coffres forts qui s’y trouvaient. Là aussi, leur “bruyant” et spectaculaire hold-up ne s’est guère soldé par un résultat probant puisqu’ils ne prendront possession que d’une dérisoire somme d’argent ( environs 3 millions de centimes selon nos sources). Néanmoins, et au moment où les bombes explosaient une à une, un policier habitant non loin de là, a quitté son domicile situé à l’ex-brigade de gendarmerie pour tenter d’alerter ses collègues. Sur le chemin, il sera intercepté par quatre terroristes qui assuraient la surveillance du petit carrefour jouxtant la mosquée. Le malheureux policier sera arrêté et fouillé. Il aura suffit que ses assaillants découvrent un pistolet sur lui pour qu’ils l’exécutent sur le champ.... Le défunt était originaire de Bouzeguéne. Il était marié et âgé de 45 ans. La terreur terroriste allait se deverser ainsi sur Tizi-Rached jusqu’à 00h45. Les assaillants ont ainsi mis près d’une heure pour exécuter leur mission. Une heure très longue pour une population terrorisée et esseulée devant un commando terroriste prêt à tout et qui se faufilait entre les maisons comme bon lui semblait. Finalement, les terroristes ont décidé de se replier par une petite route contournant la ville. Une route qu’ils ont empruntée depuis le dispensaire de la commune pour pouvoir échouer au village de “Bousshal”, avant de prendre la Route nationale. Il était presque 01h00. Les forces de sécurité n’ont atteint Tizi-Rached qu’à 01h55...

      Ahmed B.

      DDK le 03/03/2008

  • Azul ! Pourquoi ce rejet total de l’islam par des berbères parisiens (kabyles) ou du moins ceux filmés dans votre documentaire, ceci en réaction à la lettre de Mr. B DELANOE ? Peut être que les candidats étaient bien choisis ! Apparamet, ils expriment tous le même avis ! L’apport de l’islam et de la culture arabe à l’identité berbère est indignable. Personne ne peut le nier qu’ils soient historiens, anthropologues, sociologues, linguistes....! Il sont de loin, qu’en y adère ou non les plus importants et ceci devant les apports des "occupations passagères " : des phéniciens, des romains, des influences africaines et euro-méditerranéens (coloniale française et espagnol en particulier ). A mon avis, les amalgames qu’il ne faut pas faire sont, primo celui de l’arabité et de l’islam et secondo celui de la démocratie de de la laîcité. Tan’mmirt !} }}

    • Salam étant moi-même amazigh (rif), je suis tout a fait d’accord avec toi. arretant de melanger culture et religions, je suis musulman de culture berbere (ce n’est pas incompatible à ce que je sache). Donc arretons de tout mettre sur le dos de l’islam alors que se sont certaines arabes qui dénigrent les berberes (et bien sur ce ne sont pas tout les arabes).
    • Celles et ceux qui se sont exprimés l’ont fait par libre choix. Ils ont choisi de s’exprimer librement !

      Là où l’on les choisit avec un sabre et une kalachnikov sur la tempe et on les glorifie c’est dans les pays arabes et musulmans, où nulle liberté d’expression, de religion, d’association, où nul droit n’existe à part le droit à la soumission et au silence ! Si cela vous dérange tant et si vous êtes épris de justice, de raison, de sagesse, vous auriez dû - et vous ne l’avez jamais fait - dénoncer le colonialisme arabo-islamique croisé avec le colonialisme occidental. Vous n’avez pas encore vu le drapeau saoudien sur la carte de l’Afrique du Nord dans les clips islamistes ? A votre façon, vous êtes en train de faire le travail des islamistes, des panarabistes et des occidentaux : "Le rêve arabo-musulman de Napoléon".

      Il est un libre choix pour tout le monde, si ces clips heurtent votre sensibilité, il suffit de ne plus consulter les sites berbères, berbéristes, africanistes. Allez donc sur les sites du hezbollah, du hamas, des mollahs, des talibans et de tout ce que vous voulez ! Vous n’allez quand même pas imposer, dicter vos sensibilités et vos prises de positions à celles et ceux qui veulent s’exprimer ; c’est quoi cette culture de sauvage ?