Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Communauté Internationale vis à vis de l’Etat malien : un (...)
Communauté Internationale vis à vis de l'Etat malien : un silence complice.
dimanche 5 août 2012
par Tamilla
Devant la persistance de la Communauté Internationale dans sa position à "laisser faire" le pourrissement de la situation dans l’Azawad, Moussa Ag Assarid, Chargé de communication du Conseil de Transition de l’État de l’Azawad s’adresse à l’opinion à travers l’article que nous publions ci-après.
Il y rappelle l’implication de l’État malien, y compris dans ses plus hautes sphères, dans la situation chaotique née des jeux dangereux auxquels s’est livré cet État avec les terroristes et les narcotrafiquants de tous bords, pendant plus de dix ans. Il y lance également un appel solennel à la Communauté Internationale à soutenir le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), seul interlocuteur légitime et déterminé à ramener la paix et la sérénité sur le territoire qu’il a libéré.

La rédaction.



Carcasse de l’avion impliqué dans l’affaire dite "Air-Cocaïne" !



Chassez le naturel, il revient au galop !



Le MNLA était informé des implications directes de plusieurs acteurs étrangers et nationaux aux côtés des terroristes dans l’attaque de Gao, véritable tentative de le décapiter.
Aujourd’hui, c’est le Premier Ministre malien, en personne, qui vient d’en donner les preuves le 28 juillet 2012 sur les antennes de la télévision nationale.
En somme, le Gouvernement malien, aujourd’hui, comme hier sous Amadou Toumani Touré (A.T.T.), continue de pactiser avec le Diable et Satan, perpétuant une dangereuse politique pour la Sous - Région et le Monde.
Nous rappelons que le Gouvernement du Mali avait permis à AQMI de se sanctuariser dans l’Azawad depuis plus de 10 ans, et parrainé les trafiquants de drogue qui se sont mués récemment en mouvement (Mouvement pour l’Uinté et le Jihad en AFrique de l’Ouest, MUJAO).
Tous ces groupes terroristes et mafieux ont prospéré dans l’Azawad, avec les complicités du Gouvernement du Mali, qui recevait en toute quiétude jusqu’à Koulouba, les retombées de tous ces trafics criminels.
Il faut s’interroger aujourd’hui sur la véritable nature du pouvoir politique au Mali, puisque le Premier Ministre vient d’apporter la preuve éclatante, des liens et de l’instrumentalisation des groupes terroristes dans l’Azawad, conformément à la triste tradition inaugurée par monsieur A.T.T. durant ses deux mandats.

Il faut être aveugle, ou sans scrupules, pour ne pas faire la différence entre les groupes terroristes et le MNLA, mouvement populaire et démocratique, revendiquant les droits du peuple de l’Azawad.
Le MNLA pouvait rentrer à Bamako et donner l’occasion aux citoyens maliens, très nombreux laissés pour compte, de procéder à de véritables représailles sur la classe politique responsable de ses misères durant ces 20 dernières années.
Pour éviter de signer l’acte de décès du Mali, nous nous sommes arrêtés aux limites de l’Azawad.
Nous nous sommes empêchés d’occuper les centres des villes libérées pour éviter tout incident avec la population que nous savions fortement manipulées par les autorités maliennes.
Dans le respect des libertés individuelles et collectives, nous avons permis la libre expression de chaque citoyen et tout média national ou international sans aucune censure. Les journalistes étaient plus libres à Gao qu’à Bamako.
Le gouvernement du Mali instigateur, partage et cautionne avec les terroristes la responsabilité de toutes les exactions commises dans l’Azawad.
Depuis que nous ne sommes plus présents, dans certaines villes de l’Azawad, le monde entier est témoin de ce qui s’y passe.
Aujourd’hui nous pouvons affirmer que le Gouvernement du Mali et certains de ses amis sont dans la même logique de maintien et d’instrumentalisation des groupes terroristes au service de leurs politiques.
C’est pourquoi, contre toute nature, aucune voix ne se lève à Bamako, pour s’inquiéter de la présence d’AQMI, dans les régions de Kayes, Koulikoro et Mopti, que ces terroristes sont entrain de transformer en zones de repli.
Voilà pourquoi aussi, le Gouvernement du Mali multiplie ses concertations avec les groupes terroristes pour les amener à la table de négociations, quand bien même, ils n’ont aucune qualité de belligérants.

En conséquence, le MNLA demande solennellement à la communauté Internationale de prendre acte des agissements du Gouvernement du Mali et de ces amis, par rapport à leurs manquements au devoir de lutte contre le terrorisme international et d’envisager des sanctions à leur encontre.
Le MNLA rappelle au monde entier, que, c’est faute de prise de sanctions, que le Mali et de certains pays du champ, continuent d’entretenir des rapports mafieux avec le terrorisme et la criminalité internationale, malgré ses nombreux appels.

Le 1er août 2012

Moussa Ag Assarid ,
Membre du Conseil Transitoire de l’Etat de l’Azawad (CTEA)
Chargé de l’information et de la communication.

P.-S.

Cet article est publié dans d’autres sites Internet.

Articles dans la rubrique :

BIYA
11/11/16
0
Après une semaine de répit, mais aussi de travail, la rue a été de nouveau investie à Biya (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Deux semaines après le cruel assassina de Mohcine Fekri à Biya (Housayma) sur ordre d’un officier (...)

Lire l'article

07/11/16
0
Quelques milliers de manifestants ont manifesté dimanche 6 novembre 2016 à Rabat en solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


5 Messages

  • l’évolution de la situation dans l’azawad montre clairement, méme a ceux qui ne veulent pas voir,le partenariat que le gouvernement du mali a tissé avec les narcoterroristesalafistes depuis une decenie,le but est bien entendu,de faire régner un climat de terreur pour maintenir le peuple de l’azawad dans la misére pour mieux fructifier leurs trafics d’armes et de drogues.aujourd’hui,il est clairement établit que le mnla est le seullégitime representant des azawadiens surtout apres que les citoyens se sont drésses contre ces alliés de la junte militaropolitique de bamako contre l’amputation de la main d’un jeune de 20 ans que les terroristes ont
    accusés de vol.reste maintenant a la communaué
    internationale d’assumer ses responsabilités devant
    l’histoire et les peuples.

    ekker

    repondre message

  • En France, la désinformation règne en maître, et le nouveau gouvernement, dans la continuité de la politique néo-coloniale "françafricaine" tient un discours extrêmement préoccupant sur la fiction d’un "nord-Mali" (ont-ils regardé une carte ?) qui se dirigerait vers un "Sahélistan" où une opération militaire serait inéluctable. Sahélistan ! Encore une fois ont-ils regardé une carte ? Oui bien sûr, ce néologisme absurde est de la pure propagande pour effrayer les gogos. La "gauche" française, à l’origine du colonialisme et de la "mission civilisatrice" de la France en tant que pays de race supérieure ainsi que de la négation de ses propres peuples et langues minoritaires, retrouve là un discours immuable que semble justifier la conduite indigne de ces crétins criminels de l’AQMI et autres sectes soutenues par Bamako, Alger, Niamey, bref toutes les capitales qui ont tout intérêt au maintien des frontières coloniales sans lesquelles elles ne sont rien. En tout état de cause il semble impensable que la France s’engage aujourd’hui militairement, dans la conjoncture économique actuelle et après le retrait de ses troupes d’Afghanistan. Je ne sais pas s’il fallait prendre Bamako, mais je soutiens l’Azawad dans ses aspiration démocratiques et vous souhaite de tout coeur mais avec beaucoup d’inquiétude d’arriver à la liberté. Quel bel exemple pour tous les peuples niés et asservis du monde ! Bravo. Thibault Pesquier.

    repondre message

  • Il faut être honnette.Le mnla n’a pas réussi à prendre entierement Mopti donc Bamako... Surtout qu’après Mopti tu arrives en pays Bambarra à 100%. Pour rappel,Sikasso=population totale de l’Azawad,toutes ethnies confondus. Le mnla a fait ce qu’il fallait mais il n’a pas été aidé par la suite

    repondre message

  • Le partage de son savoir est primordial sur le web. La justesse de vos articles est réellement une aide précieuse. Grand merci.


    comparatif banque en ligne


    ma banque en ligne hsbc


    Obtenir la un comparatif banque en ligne

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.