Accueil > Actualité > La Une > Imazighen doivent se doter d’un Etat
Imazighen doivent se doter d'un Etat
Entretien avec Mustapha BERHOUCHI, Président de TADA
samedi 3 mars 2007
par Masin
Quoi de plus normal et de plus naturel qu’un peuple se dote d’un Etat ? Un peuple peut-il exister sans Etat(s) ? Et Imazighen peuvent-ils faire l’économie de ces Etats ?
Mustapha Berhouchi ne va pas par mille chemins et semble rompre avec la langue de bois et l’hypocrisie intellectuelle de ce que l’on peut appeler "élite amazighe". Il s’inscrit dans une logique de lutte de libération et prône la nécessité de construction d’une conscience nationale amazighe, condition sine qua non pour que le peuple amazigh accède à souveraineté et son épanouissement. Il évoque l’ensemble de ces points dans l’entretien qu’il a bien voulu nous accorder.


Né en 1962 à Aghbalou n Kerdous à Tizi-n-Imnayen (Goulmima), Mustapha Berhouchi est, aujourd’hui, Président de "TADA", confédération des associations amazighes de Tamazgha occidentale. Il est un des farouches militants de la cause amazighe, connu pour son franc parler et son indépendance, dans une région qui continue à résister à la politique du Makhzen mais aussi à l’idéologie arabo musulmane qui tente de soumettre l’ensemble des Imazighen.

Dans cet entretien, nous avons essayé, avec lui, de comprendre davantage les objectifs de "TADA" mais aussi de faire l’état des lieux du combat amazigh dans une région de Tamazgha sous le contrôle de la monarchie marocaine.






Mustapha Berhouchi, dernièrement vous avez été élu président de TADA des associations amazighes de la partie occidentale de Tamazgha, suite à une assemblée générale extraordinaire qui a eu lieu à Tizi n Imnayen (Goulmima). Pouvez-vous nous dire pourquoi avez-vous (re)mis en place cette confédération et quel est son objectif ?

L’objectif de TADA est la coordination entre les associations amazighes indépendantes au Maroc, lesquelles luttent pour le recouvrement des droits culturels et socio-économiques du peuple amazigh. C’est un cadre où les associations mettent en commun leurs expériences et coordonnent leurs positions et leurs actions indépendamment de l’Etat, de ses institutions, de ses relais ainsi que des partis politiques.


Alors, pourquoi ce silence qui a duré quelques années ?

En effet, durant trois ans la confédération TADA a connu une certaine "léthargie", due, entre autre, au dysfonctionnement de son Bureau exécutif. Ce dysfonctionnement étant la conséquence de la volonté de l’Etat marocain, par le biais de ses "Berbères", de démunir Imazighen d’une instance nationale forte et porteuse du projet amazigh.


Par ailleurs, d’autres fédérations et rassemblements d’associations existent. C’est le cas, par exemple, de "TAMUNT N IFFUS", de la "Fédération des associations du Nord". Quelle est la position de TADA au milieu de ces fédérations ? Et qu’est-ce qu’elle propose de particulier ? Ou est-elle une fédération de plus ?

D’abord, Tamunt n Ifus et la Fédération des associations du Nord sont des fédérations régionales alors que TADA est une confédération nationale. D’autre part, ces fédérations régionales, si elles ne s’inscrivent pas dans le cadre d’une vision pan amazighe risquent de servir la politique de "diviser pour régner" tant chère au Makhzen [1].


A ce propos, une réunion a rassemblé 33 associations le 9 décembre 2006 près de Rabat pour parler des discriminations dont fait l’objet tamazight. "TADA" n’était pas de la partie. Pourquoi ?

Ce n’était pas une réunion mais plutôt une journée d’étude. Et si TADA n’y a pas été invitée, c’est sans doute parce qu’elle n’a été "ressuscitée" que quelques jours avant la tenue de cette activité.


Aussi, ces derniers temps on assiste à une profusion de partis politiques amazighs ? Qu’en pensez-vous ?

Au Maroc, chaque fois que les élections approchent, on assiste à une fabrication de partis politiques. Et ces partis dits amazighs qui apparaissent actuellement au Maroc ne font pas exception à la règle. Leur seule particularité c’est l’instrumentalisation sous une nouvelle forme de la question amazighe. Ils commettent l’erreur d’essayer de noyer la cause et le débat amazighs dans un jeu politique antidémocratique, corrompu et médiocre.


Sur le registre des droits de l’Homme, on compte, à travers Tamazgha occidentale, au moins deux organisations qui se disent amazighes : la "Ligue de droits de l’Homme amazigh" et le Réseau "AZETTA". Quelles sont vos relations avec ces organisations ?

Ces deux organisations ont vu le jour durant les trois années de "léthargie" qu’a traversées TADA. A présent que TADA est réactivée, elle est prête à nouer des relations avec toute organisation indépendante qui œuvre pour la défense des droits humains. Mais il faut prendre garde de commettre l’erreur de greffer la lutte amazighe sur le processus de réconciliation entre la monarchie et la gauche panarabiste. Et n’oublions pas que les organisations défensives, aussi importantes soient-elles, ont cette limite de n’être que des groupes de pression qui n’aspirent pas au pouvoir politique. Elles sont, de ce fait, insuffisantes pour mener un peuple opprimé vers son émancipation.


Vu la situation, pour le moins chaotique, du Mouvement amazigh dans la partie occidentale de Tamazgha, que compte faire "TADA" ? Y a t-il une stratégie bien précise adoptée pour "sauver les meubles" ? Avez-vous des propositions concrètes notamment pour (ré)orienter le combat ?

Avant d’aboutir, tout mouvement de libération passe généralement par trois phases : une première, celle du rétablissement de la confiance en soi ; une deuxième, celle de la construction d’un projet théorique qui s’accompagne du développement d’une conscience nationale ; et une troisième, celle de la concrétisation de ce projet. Le Mouvement amazigh au Maroc, qui est un mouvement de libération, en est au début de la deuxième phase (la construction d’un projet théorique). De ce fait et pour orienter le combat amazigh, il faut donc une production intellectuelle, protégée de l’idéologie arabo-musulmane, et des débats qui permettront l’expression de l’intelligence collective amazighe. Ce sont là les conditions nécessaires pour la réalisation de la conscience nationale amazighe.


Près de sept ans après la création de l’IRCAM [2], quel bilan en faites-vous ? Et pouvons-nous considérer que la question amazighe, ne serait-ce que dans ses dimension culturelle et folklorique, a connu une quelconque évolution ?

l’IRCAM est un outil, et comme tout outil il ne fait que ce que ses auteurs font avec. C’est à ces derniers d’en faire le bilan. Pour nous, l’IRCAM est et demeure un moyen par lequel l’idéologie arabo-musulmane essaie de phagocyter l’identité amazighe. Il n’est fait que pour entraver le Mouvement amazigh dans son évolution vers la construction de son projet de société. Mais, nul ne peut arrêter un peuple dans sa marche vers son émancipation.


Le Mouvement amazigh au sein des universités est connu pour son dynamisme. Quelle est sa place au sein de TADA ?

Le Mouvement amazigh estudiantin agit indépendamment du Mouvement amazigh associatif.


De manière générale, en Afrique du Nord, peut-on, sincèrement, attendre quelque chose des Etats qui sont d’essence arabo-musulmans ?

Non, on ne doit rien attendre de ces régimes arabo-musulmans. Ils sont porteurs de projets aux antipodes du projet amazigh. Ils ne peuvent pas être leurs propres fossoyeurs ! Le projet arabo-musulman et le projet amazigh sont antinomiques !


Que faire alors ?

Le peuple amazigh ne peut être protégé que par une forme de souveraineté amazighe. Dans un monde où l’Islam fanatique cherche à se doter d’une force nucléaire et devant une attitude hypocrite de l’Europe, Imazighen n’ont de choix, s’ils veulent continuer à exister en tant que peuple, qu’à se doter d’un Etat.


En Kabylie, mais semble-t-il que c’est le cas partout ailleurs en Afrique du Nord et notamment dans les régions amazighophones, il y a un retour inquiétant de l’islam. Une offensive sans précédant d’islamisation. Qu’en pensez-vous ?

Il ne s’agit pas d’un retour, mais plutôt de la continuation du processus d’islamisation de l’Afrique du Nord, lequel a commencé depuis des siècles !


Un dernier mot pour les lecteurs de Tamazgha.fr

Inna-yas Maâtub : "Skud mazal tarwa l-leh’lal, ur s-nkennu i lqid !" (Matoub a dit : "Tant qu’il y a des enfants de la probité, nous ne nous soumettrons pas !")


Propos reccueillis par
Masin FERKAL.

Notes

[1Ndlr : Le Makhzen, c’est l’Etat de la monarchie marocaine

[2IRCAM : Institut royal de la culture amazighe

Articles dans la rubrique :

La Une
01/11/16
1
La cruauté, l’"inhumanisme", l’humiliation, la répression, l’excès de zèle des tenants du pouvoir, le (...)

Lire l'article

11/10/16
1
Le comité des droits économiques, sociaux et culturels (CESCR) des Nations Unies a rendu public (...)

Lire l'article

30/09/16
2
Tamazgha organise une rencontre-débat autour de la question amazighe en Tunisie, à Paris le (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


38 Messages

  • Imazighen doivent se doter d’un Etat 3 mars 2007 14:13, par amaziggh

    Azul

    J’aimeré savoir si ce monsieur en a contre l’ islam c st a dire é haineu enver l’ islam ou bien dénonce til linstrumentalization de l’ islam ce qui est un grande différence car il ne précise pas et est flu, il ne dénonce pas l’ exploitation de lislam il en a apr-s les arabo-musulman donc les musulman et donc tout ce qui est musulman i compri l’ amazigh je veu une répopnse merc tanmmirt nun a imdukal

    • Imazighen doivent se doter d’un Etat 4 mars 2007 18:44, par AKSIL
      Azul. La terre d’islam, c’est l’arabie. Terre et terreur d’islam, la syrie qui avait envoyé ses centaines de milliers de sacrifieurs, saigner les autochtones AMAZIGHS dans leur TAMAZGHA. L’Afrique du Nord c’est Notre BERBERIE. Nos Ancètres ont été islamisés sous les milliers de tranchants d’épées. Nos ancètres avaient leurs religions - Catholique - judaïsme et liberté de croire ou pas... Moi et les autres sommes musulmants par suivisme - "le suivre ses parents"... Puis, il faut connaître la source des 3 religions monothéistes... Les arabo-islamiques qui ont ce savoir ne le crieront jamais. Le livre d’Islam n’est pas tombé du ciel !!! C’est bien le Coran Utman ??? LE LIVRE A SERVI POUR LE LAVAGE DES CERVEAUX. IL FAUT SE DOTER D’UN PUISSANT ETAT.
    • je crois que vous cherchez à noyer le poisson dans l’eau.
      vous savez trés bien de quoi il parle, de l’idéologogie arabo-musulame (la politique d’arabisation et d’islamisation), c’est à dire l’effacement de l’identité naturelle de l’Afrique du nord (Tamazgha).

      oufigh

    • Nous, les Amazighs, voulons un Etat Fédéral Amazigh des Iles Canaries à Siwa, s’il faut du sang on le donnera comme ont fait nos aieux pour sauver Tamazgha. On est pas contre l’islam mais contre l’islamisme et le colonialisme arabo-islamiste qui ne dit pas son nom.
      • Imazighen doivent se doter d’un Etat 5 mars 2007 16:00, par AGWZUL

        Azul s-umata

        Bien dit, quand à l’intervenant objectant les pbs sanitaires de tizi w-uzu, je lui répond que cette situation n’est hélas que le résultat de toute une politique absurde, haineuse, anti-tout, raciale, abjectte et ce depuis l’indépendance basée sur le mensonge, la corruption et le déni identitaire.

        Quand au Monothéisme (Judaïsme, Christianisme et Islam) = Intolérance, Obscurantisme et Asservissement de la femme, avons nous vu une femme ayat ellah ou imam ou pape et je ne parle pas de tout ce sang versé au nom de ’’ Dieu’’ exp Christianisme la st-barthélémy où des milliers de protestants se sont fait massacrés (femmes enfants vieillards) celà se passait en France, sans oublier le massacre des amérindiens par les conquistadors, l’Islam ne fait que confirmer cette intolérance envers tous ceux qui ne partagent pas leur point de vue inutile de rapeller la barbarie cruelle et ce même si bien entendu la pluparts de ces assassins sanguinaires sont ou ont été manipulés par les sbires des gouvernements en place ou par des puissances étrangères.

        La religion est l’asservissement de l’individu en l’empêchant de développer son auto-critique son pouvoir d’analyse.

        J’en profite aussi en passant de dire à certains extrémistes de l’extrême droite qui brandissent également l’aspect catholique d’une société soit disant bien pensante (qui nous rappelle une période assez sombre)que Jesus sur la croix dit ’’ Ya ABBA MALEMA SEBAHTANI ? ’’ Or celà, cette langue n’est pas du Suédois !! (Araméen=>Hébreux=>Arabe = même langue)

        Donc pour conclure il n’y a aucune différence entre ces religions monothéiste dont la pierre angulaire et la croyance en UN DIEU UNIQUE créateur de l’univèrs, la croyance en la résurection des morts (yum el qiyama et ttahiyat hamitim en Hebreux) donc blanc bonnet et bonnet blanc, simplement le Christianisme a pousser un peu plus loing son exhubérence en érigeant des cathédrales.

        Nos ancêtres étaient animistes ils croyaient en la nature aux puissances cosmiques avec peut être un Esprit supérieur initiateur, mais sans jamais êtres asservis, ils respectaient profondément la Nature et ils fusionnaient parfaitement avec elle tout comme les Amérindiens et autres peuples ayant compris que l’homme se doit de respecter et communiquer avec son environnement sous peine de provoquer de grands désastres, est-il besoin de rappeler l’etat actuel de notre planète ??

        Nous IMAZIGHENS nous devons nous Unire et revendiquer promulguer notre droit de jouir d’un ETAT souverain tout en restant ouvert au monde et bannir à tout jamais toute notion de prés ou de loin de racisme ou autre sectarisme, cependant il et de notre devoir de réclamer haut et fort de revendiquer comme impérieuse necessité notre Identité AMAZIGH.

        Car nous n’avons qu’une seule terre, de plus l’uniformité est un signe de fragilité dns la nature il ya plusuieures espèces d’arbres, de fleurs, d’insectes de paysages et de peuples et donc se revendiquer AMAZIGH n’est sommes toute qu’une revendication de la nature.

        SGHUR AGWZUL tanemirt enwen

        • Tu as tout à fait raison, en ce qui concerne les religions monothéistes. Celles-ci n’ont pas leur place dans un Etat amazigh digne de ce nom. Notre futur Etat doit être laïc et non confessionnel. J’aimerai inviter tous les imazighen à apostasier ces religions orientales qui nous oppressent depuis des siècles et nous empêchent de progresser sur le chemin de la démocratie et de la liberté. Enfin rappellons que les indépendances des pays de Tamazgha se sont faites contre nous ; par conséquent il est normal que les imazighen se doivent d’avoir leur propre Etat à condition qu’il soit laïc, démocratique et républicain de préférence.

          Voir en ligne : imazighen doivent se doter d’un Etat

      • Il faut absolument appeler à une conférence internationale Amazigh pour proposer une constitution d’un Etat Fédéral Amazigh pour tenter de dépasser les approches politiques traditionnelles aux problèmes qui gangrènent l’Afrique du Nord et qui la maintien dans le sous développement. Il faut un sursaut Amazigh à l’échelle de Tamazgha pour présenter une solution de sortie définitive des crises politiques, économiques et culturelles qui rongent cette région du monde depuis sa décolonisation. Il faut un mouvement politique Amazigh qui soit capable de présenter une alternative salvatrice qui dépasserait les gouvernements Arabo-Islamistes Nord Africains pour assurer un avenir prospère à toutes les populations de cette région meurtrie. Sans le dépassement de l’Arabo-Islamisme source de tous les échecs et de l’insécurité aucune solution miracle ne saurait assurer le moindre succès aux peuples de Tamazgha.
        • Pourquoi les Algériens ne votent pas pour les Kabyles ?

          En Algérie, ils y a ceux qui lutte pour sauver le pays et ceux qui lutte pour sauver l’arabo-islamisme. Concernant ces algériens qui se sentent arabes, la majorité d’entre eux, simples citoyens, commerçants, et universitaires m’ont plusieurs fois dit que :

          "Vous les Kabyles, vous avez de très bons hommes politique qui posent les vrais problèmes de gouvernance et de société dont souffre notre pays, mais LAH GHALEB, on ne peut pas voter pour eux (les hommes politiques kabyles) CAR IL SONT KABYLES".

          Comment peut-on expliquer qu’un universitaire Arabo-islamiste algérien ne puisse voter pour un Kabyle alors que les Kabyles de n’importe quel horizon social vote, sans se poser de questions, pour Boutef, RND, ou tout autre candidat arabo-islamiste ??????

          Conclusion : Les Kabyles se sentent Algériens, mais les Algériens ne se sentent pas Kabyles. Les Kabyles aiment l’Algérie, mais l’Algérie n’aime pas les Kabyles. Il faut retenir aussi que les Algériens-moutons du pouvoir-ne voteront jamais pour tout autre Algérien qui s’opposerait à l’arabo-islamisme qui reste le seul critère de promotion politique et sociale au niveau institutionnel du pays.

      • Il faut absolument appeler à une conférence internationale Amazigh pour proposer une constitution d’un Etat Fédéral Amazigh pour dépasser les approches politiques traditionnelles aux problèmes qui gangrènent l’Afrique du Nord et qui la maintiennent dans le sous développement. Sachant que les arabo-islamistes ne se préoccupent de rien tant qu’ils ont des réserves alimentaires suffisantes dans leurs greniers, Il nous faut un sursaut Amazigh à l’échelle de Tamazgha pour présenter une solution de sortie définitive des crises politiques, économiques et culturelles qui rongent cette région du monde depuis sa décolonisation. Il faut un mouvement politique Amazigh qui soit capable de présenter une alternative salvatrice qui dépasserait les gouvernements Arabo-Islamistes Nord Africains qui pour assurer un avenir prospère à toutes les populations de cette région meurtrie. Sans le dépassement de l’Arabo-Islamisme source de tous les échecs et de l’insécurité aucune solution miracle ne saurait assurer le moindre succès aux peuples de Tamazgha.
        • Imazighen doivent se doter d’un Etat 9 avril 2007 14:24, par AGWZUL

          azul ay atmaten si-Rif, imazighen s-umata,

          Seul un etat amazigh souverain serait garant de nos institutions démocratiquements approuvées par le peuple.

          Il est grand temps de revendiquer ce droit à notre auto-détermination à savoir, dans le Rif comme en Kabylie ou dns les AWRAS, le colonisé est l’amazighophonne et le colonisateur est l’arabophonne.

          Il y a bien longtemps de celà entre autre où le panarabisme etait fleurissant, je ne cessai de répéter que de Wenza à ujda la terre est Berbère.

          Tout est encore possible et ni les pétrodollards, ni les juntes arabo-baatistes islamistes ou autres impérialismes ne nous soumettrons il appartient à chaque amazigh respectueux de ses origines et de son nom amazigh ’’homme libre’’ d’oeuvrer afin de recouvrer notre indépendance, alors que l’on veut créer une république arabe sahraouie en plein coueur de tamazgha représentée par un drapeau ’’algérien dns une pochette surprise’’ est une insulte à la face des imazighens.

          Non l ’Afrique du Nord n’est pas arabe, et il n’y aura de cesse tant que notre drapeau ne flottera librement sur la terre de nos ancêtres IMAZIGHENS.

          ’’Nukkwni neqqar yiwen ufus ur ikkat urar, ihi issefkk a-neddu afus deg’fus, akken attifrir fellagh tagut, gzil-ghwzif ad nawedh s-anga yexs w’ul’’

          azul seg ’ul sghur agwzul

          • Imazighen doivent se doter d’un Etat 28 avril 2007 20:35, par Salah
            J’ai lu tous les messages sur ce site. Du plus raisonnable au plus haineux ou insensé, commr celui qui rejette la responsabilité des rues sales de la ville de Tizi-Ouzou et du manque d’hygiéne de ses habitants, sur les Arabo-Musulmans.Je me suis bien amusé car il ne manquait plus que de retentissants et persiflants "SALES ARABES !", "SALES RATONS !", "A3RAB D’ASMAMENN".Va pour la dernière insulte ! Elle est, comme dit l’autre, bien de chez nous ! Mais pour les deux premières, il me semble, si ma mémoire est bonne, qu’avant les Indépendances lorsque les Français posaient à l’entrée, par exemple, de certaines plages, des écriteaux portant en grosses lettres l’incription "INTERDIT AUX ARABES ET AUX CHIENS", ils ne faisaient pas du tout dans la nuance. Mais passons et revenons aux problémes d’aujourd’hui. Une certaine frange de la population du Maroc et de l’Algérie, veulent effacer radicalement le coté arabo musulman de la région. Plus de Maghrib el Arabi, plus de Maghtib(el Aqsa) et plus de El Djaza’ir qui sont des noms donnés par les Colonialistes Arabo Musulmans.Peut-être laissera-t-on Tounés(Tunis), Trablés(Tripoli) et même peut-être Lybia qui, assurément ne sont pas des noms arabo musulmans.L’Afrique du Nord sera rebaptisée "Tamazgha" et divisée en Tamazgha occidentale, Tamazgha centrale et en Tamazgha orientale. Je ne sais pas encore trop pourquoi, on reprend les vieux découpages des Colonialistes Arabo Musulmans. Jusque là, pas trop de problémes car l’Afrique du Nord en a vu d’autres. A mon avis le probléme se compliquera lorsque l’on voudra forcer plus des trois quarts de la population à parler "amazigh", sans compter les réfractaires Chaouis, Kabyles,Mozabites,Rifains,Chleuhs,Soussis,Touaregs, qui par tempérament personnel,par psychorigidité ou pour tout autres raisons refuseraient de s’initier à la nouvelle langue que les "nouvelles autorités" auront imposées.Que faire dans ces conditions ? On ne pourra plus revenir en arrière car le processus de la Reconquista aura été engagé depuis plusieurs années et c’est dommage,ô combien dommage qu’entre temps il y a eu les Humanistes, les Lumières et les Droits de l’Homme, car comme les rois d’Espagne on se serait pas encombré d’une population de "racaille" et on l’aurait envoyé sans ménagements dans leur "presqu’ile arabe d’origine" sur leurs chameaux" .Je vous prie de bien vouloir saisir officiellement le roi d’Arabie de cet important bouleversement social afin que nous puissions connaître suffisamment à temps le destin qui nous attend là-bas et que les Organisations Humanitaires puissent nous trouver les tentes d’abris et les sites d’installations. Veuillez agréer Messieux, l’expression de mes tristes pensées.
            • Imazighen doivent se doter d’un Etat 1er mai 2007 11:11, par Juften
              je réponds a Salah, Tu nous resserts la tactique du bourreau qui joue a la victimisation, cette politique est vieille comme le monde.En effet personne n’a dit que nous les Amazigh( actuellement victimes) on va renvoyer tous nos concitoyens Arabes et autres en Arabie.Seuls ceux ( Arabes ou Berberes-arabisés) qui veulent continuer a supporter l’ideologie coloniale arabo-islamiste et qui s’opposent a la renaissance berbere et au rattrapage des retards accumulés dans la recuperation de leurs droits de citoyens egaux a ceux des arabes ( culture berbere, enseignement dans leur langue maternelle, representativité démocratique en politique et en economie,avoir leurs medias amazigh Etc...)seront combattus et leurs idees bannies. Yuften
            • Imazighen doivent se doter d’un Etat 9 juin 2007 22:49, par avadis
              citer chaouis,kabyles,touaregs et d’autres ça se voit que tu es un nul en histoire tous tout cela sont des imazighen sans exeption alors que veux tu exactement ? un arabe c’est arabe ,d’aprés ton langage tu nous orientes. tu sais chere faux frére ce site est berbere il n’est pas pour toi , alors conseil ne l’ouvres plus et tu seras tranquille
        • Imazighen doivent se doter d’un Etat 2 mai 2007 10:58, par Aïcha Qandicha
          Vos messages glacent le dos. je suis arabo-berbère depuis 14 siècles. dans quel océan vous voulez me jeter si vous formez votre Etat ?
          • N’ais aucune crainte on veut simplement te renvoyer chez ton grand pére Oqba puisque tu te dis arabe (arabo-berbere n’existant pas surtout il y a 14 siécles.)
  • Imazighen doivent se doter d’un Etat 3 mars 2007 15:31, par anonyme

    Ne faudrait-il pas netoyer les salete’s dand les rues avant de parler d’etat ?

    Il suffit de voir les salete’s a` Tizi et dans les autres villes pour voir que cet etat ne sera que l’image des gens (sales et corrumpus)

    • Les ordures de Tizi c’est l’affaire des arabo-islamistes qui adorent tout ce qui sale. C’est eux les bousiers qui adorent tout ce qui pu.
  • Nous sommes tout à fait d’accord mais il faut ajouter que contre la conception de l’UMA, il fait preconiser un Magreb Economique ou bien una Grande Tamazgha Economique,pour substituer le Mgreb arabe, basé sur des bases religieuses et raciales fausses.De toutes les façons, l’UMA est un échec culturelle et économique,alors il faut trouver autres chose plus réelle et pratique. signé:Maître Cubillo, Antonio, Secrétaire General du MPAIAC ,M. de L. N. des Iles Canaries.
  • Imazighen doivent se doter d’un Etat 4 mars 2007 01:03, par SIFAW

    azul ay atmaten,

    Inna y as i uderghal matta ttexesedh inna y as ttafat !!

    Donc je rejoins absolument ce point de vue que les Imazighens ne seront libre que lorsqu’ils auront recouvré leur souverainete, à savoir notre ETAT AMAZIGH ce pourquoi oeuvrait feu Bessaoud Mohand Arab et bien d’autres...

    SGHUr AMAZIGH N AT YIRATEN (à noter qu’une tribu aît iraten existe également au Maroc)

    azul seg’ul

  • Imazighen doivent se doter d’un Etat 5 mars 2007 18:11, par idder

    Pour être réaliste :

    On ne peut corriger une erreur par une autre / un état amazigh est equivalent à un état arabe, car les deux concepts sont identiques pour la raison simple qu’elles exclus "l’autre".

    En effet tant qu’ils existent des gens qui se disent "arabes", à tord ou à raison, un veritable état de droit doit les prendre en compte et inversement ; actuellement la négation explicite ou implicite de l’identité amazigh est une erreur trop grave et impardonnable ; mais bon, du moment où tout le monde reconnait l’absence de la notion d’état de droit cette negation s’explique de soi.
    Donc d’abord luttons pour obtenir un état de droit respectueux des droits humains et puis en verra !
    Oui à la construction d’un état de droit, oui à la reconnaissance de l’identité et la langue amazigh,
    non aux tentative de falsifier l’histoire et de provoquer les imazighens en déclarant l’arabité d’un quelconque pays d’afrique du Nord ; ou même à l’idée d’apartenance à une hypothètique nation arabo islamique.

    Donc, je pense que établir un veritable éta de droit c’est d’accord et c’est bénifique pour tous, mais imposer une idée basée sur la nation amazigh exclusive, je ne peux être d’accord, car tout simplement il est irréalisable .
    soyaons clairs
    Azul à tous

    • Imazighen doivent se doter d’un Etat 1er septembre 2007 18:29, par UN AMAZIGH
      LES IMAZIGHENS N ONT JAMAIS CHASSE LES ARABES. EN ARRIVANT CHEZ NOUS "TAMAZGHA" AVEC LE MESSAGE DE DIEU, ET VOILA QU’ILS NIENT L’HOSPITALITE DE NOS ANCETRES IMAZIGHENS. S’ILS LES ARABES OCCUPANTS DES TERRES DU NORD AFRIQUE -MAROC-ALGERIE-TUNISIE-LYBIE -MAURITANIE- N’OUVRENT PAS A NOTRE CAUSE ILS IRONT TOUS EN ENFER. RENDONS A CESAR CE QUI APPARTIENT A SAINIR. SALUT LES AMAZIGHS DU MONDE.