En réponse à :

Halte à la répression et au harcèlement des militants mozabites

17 août, par Masin
Les associations Azar et Tamazgha ont rendu publique une déclaration par laquelle elles dénoncent l’acharnement de l’Etat algérien sur les militants mozabites qui se battent pour les droits des Mozabites. Elles exigent également des autorités espagnoles de libérer Salah Abbouna et Khodir Sekkouti détenus à Madrid suite aux mandats d’arrêt internationaux que l’Etat algérien a émis contre eux les accusant de terrorisme. Azar et Tamazgha demandent à l’Etat espagnol de protéger les deux militants mozabites et (...)
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Rejoignez nous