En réponse à :

Dr. Fekhar : "S. Yezza est victime d’une arrestation arbitraire !"

8 août, par Masin
Le chef d’inculpation instrumentalisé par ceux qui ont arrêté Salim Yezza le 14 juillet 2018 à Biskra est lié aux événements qui ont marqué le M’zab en 2013-2014. Alors que Salim Yezza, comme tous les Amazighs, avait exprimé naturellement sa solidarité avec les Mozabites qui subissent l’arbitraire et la barbarie voulus par l’Etat algérien, un procureur aux ordres lui reproche, en 2018, l’"incitation à la l’attroupement et à la haine". Parmi ceux qui ont payé les frais de l’arbitraire algérien dans le M’zab, (...)
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Rejoignez nous