Accueil > Actualité > Chacha n’est plus !
Chacha n'est plus !
mercredi 29 juin 2016
par Masin
C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès du poète écrivain rifain, Mohamed Chacha, ce mercredi 29 juin 2016 à Amsterdam aux Pays-Bas.


Né à Arif en 1955, Chacha s’est exilé en 1977 aux Pays-Bas où il a passé le reste de sa vie.
Ecrivain engagé, Chacha a beaucoup écrit sur l’émigration/immigration avant de s’attaquer aux tabous qui gangrènent la société rifaine et amazighe de manière générale. Le titre de son roman "Reẓ ṭṭabu ad d-teffeɣ tfukt" (cassons les tabous pour que jaillisse la lumière), publié en 1997, résume la vision de l’écrivain qui, par son œuvre notamment, a tenu à combattre ces tabous "empêcheurs" de progrès.
Avec le décès de Chacha, c’est un poète, un romancier, un militant et un "casseur" de tabous – dont le monde amazigh a tant besoin – qu’Arif et le monde amazigh perd.
Mais Chacha nous laisse des œuvres qui feront qu’il restera parmi nous et les générations à venir. Il ne fait que rejoindre toutes ces étoiles qui forment le ciel amazigh.
Parmi ses œuvres, notons : Raẓ, tuɛaryent, d tarewra zeg yiṭan (1995) par ailleurs traduit en néerlandais, Ajḍḍ umi ggin celwawa (1998), Cway zi tubuherya ɛad ur tiwid (1999), Abrid ɣar izran (2000) et Aṛaji (2016).

L’ensemble des militants de Tamazgha, la Rédaction de Tamazgha.fr tiennent à présenter leurs sincères condoléances à sa famille et ses proches.

Tamazgha,
Paris, le 29 juin 2016.



Entretien avec Chacha : "Je dis et j’écris ce que je veux !"

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.