Accueil > Actualité > Azawad : Confusion à Ménaka
Azawad : Confusion à Ménaka
Le Mali aurait repris le contrôle de la ville toaurègue...
lundi 27 avril 2015
par Masin
Alors qu’une information selon laquelle Bilal ag Achérif et ses complices ont récidivé en adressant une lettre à Alger l’informant de l’intention des mouvements de l’Azawad de signer le document d’Alger, présenté comme "Accord de paix", les troupes maliennes et leurs milices ont attaqué les positions du MNLA à Ménaka, un des symboles de résistance de l’Azawad.


Ce sont les milices de GATIA [1], appuyées par les troupes maliennes et avec la complicité de la MINUSMA, qui se sont attaqués aux positions du MNLA. Ce lundi 27 avril.
Et selon les dernières informations que nous avons reçues, Ménaka est totalement sous le contrôles des maliens. Les troupes du MNLA ont été ainsi évincées.
Plusieurs versions circulent à ce sujet. Si une version évoque des affrontements entre les troupes maliennes et les combattants du MNLA, une autre version parle de retarit tactique des unités du MNLA pour éviter un bain de sang au sein des populations. Une troisième version évoque tout simplement une « livraison » pure et simple de la ville aux troupes maliennes dans la mesure où cette ville serait passée sous contrôle malien sans aucune résistance. Cela pourrait être un signe de bonne volonté de ceux qui sont décidés à livrer l’ensemble de l’Azawad à ses ennemis : autrement dit, la livraison de Ménaka serait geste qui conforterait la lettre envoyée à Alger !?

Les services algériens semblent passer à la vitesse supérieure et doivent avoir bien avancé dans leur plan d’explosion de toutes les forces de résistances au sein du MNLA.
Les forces intègres du MNLA n’ont pas d’autre choix que de passer à un autre niveau d’action pour éviter le pire. Les éléments nuisibles par qui Alger est entrain de manœuvrer au sein du Mouvement doivent absolument être mises hors état de nuire.

La Rédaction.

Notes

[1GATIA (Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés) fondé par le général Ag Gamou, dont l’effectif principal est formé de soldats maliens touaregs de la catégorie sociale des "Imghad", transformés pour l’occasion en une nouvelle "ethnie".

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.