Accueil > Actualité > Solidarité avec le peuple touareg en lutte
Solidarité avec le peuple touareg en lutte
Un rassemblement a eu lieu le 19 avril 2008 de 14h à 18h au Trocadéro à Paris.
jeudi 8 mai 2008
par Masin
Le samedi 19 avril 2008, plus de 200 personnes sont venues exprimer leur solidarité avec le peuple touareg en lutte.
A l’appel de l’Internationale Touarègue, Tamazgha et France-Liberté, et avec le soutien du MRAP et des associations AZAL et Tamynut-France, les manifestants ont tenu à dénoncer la répression sauvage notamment du régime nigérien à l’égard des populations civiles touarègues de l’Aïr.<br

Lors des prises de parole, la responsabilité de l’Etat français à été soulignée par par les différents intervenants. En effet, dans le conflit qui oppose les Etat malien et nigérien aux combattants touaregs, l’Etat français soutient ouvertement les Etats qu’il assiste y compris militairement. L’Etat français ayant ainsi fait le choix de ses intérêts économiques au détriment de la justice et des droits de l’Homme.

L’ensemble des intervenants ont dénoncé les exactions dont sont victimes les populations civiles touarègues, les détentions arbitraires et les liquidations extrajudiciaires. Ils ont appelé la communauté internationale à se mobiliser aux côtés du peuple touareg contre une injustice récurrente subie depuis des décennies.

Ghissa ag Boula, un chef touareg en exil en France, a dénoncé l’irresponsabilité de l’Etat nigérien dont l’attitude a poussé les Touaregs à prendre les armes pour défendre leur Terre "mise en vente" par le régime de Niamey. "Le peuple touareg a pris les armes pour demander sa liberté" a tenu à préciser Ghissa ag Boula qui rajoute que le territoire de ce peuple est aujourd’hui "vendu aux multinationales qui exploitent l’uranium". Il lance enfin un appel au peuple français, aux amis du peuple touareg, afin de d’apporter leur soutien au peuple touareg tout en déplorant la complicité de l’Etat français aux dictatures africaines comme celle du Mali et du Niger.

Le représentant de Tamazgha, quant à lui, il a insisté sur le nécessité pour Imazighen de manière générale de songer enfin à prendre leur destin en main et à se battre contre tous les régimes qui ont programmé leur éradication. "Les Touaregs, comme tous les autres Berbères, doivent se libérer de ces Etats coloniaux. Ils doivent libérer leur territoires et instaurer des Etats à même d’assurer leur existence."

Martie Bigot, de la Fondation "France Liberté", s’est dit scandalisée de cette attitude qui consiste à mettre les intérêts économiques avant l’Homme. Elle a tenu à attirer l’attention de l’opinion sur un phénomène qui risque de priver tout un peuple d’un élément indispensable pour la vie, à savoir l’eau. En effet, selon Martine Bigot, les exploitants de l’uranium de l’Aïr sont entrain de vider une nappe phréatique fossile afin de transformer l’uranium, et lorsque cette nappe sera épuisée comment feront-elles les populations de l’Aïr pour vivre et pour abreuver leur bétail ? Une telle situation serait catastrophique pour les Toauregs de l’Aïr.

Au même endroit, ce jour là il y avaient des militants venus exprimer leur soutien à la cause tibétaine. Ainsi les organisateurs du rassemblement de solidarité avec les Touaregs ont saisi cette occasion pour aller exprimer leur soutien aux Tibétains et les militants venus s’exprimer au Trocadéro en leur faveur. Ils les ont invité à venir prendre des photos devant le gigantesque drapeau amazigh.

Ce rassemblement est le deuxième qui est organisé en l’espace de cinq mois à Paris. Le précédent a eu lieu le 15 décembre 2007 au même endroit.

Ci-après une vidéo de l’essentiel des moments qui ont marqué ce rassemblement du 19 avril 2008 au Trocadéro à Paris, en solidarité avec le peuple touareg en lutte.


La Rédaction.



2Des manifestants s’expriment sur la situation dans le Pays touareg2




2Film du rassemblement2


[|Quelques photos du rassemblement|]














A lire sur la question :


- La voix des Touaregs a retenti à Paris !
- Niger : la guerre par le mensonge...
- Prise de la ville de Gougaram : allons-nous vers la libération de l’Aïr ?
- Amnesty International préoccupée par les exécutions extrajudiciaires commises par l’armée nigérienne...
- Silence, on massacre à Tchin-Tébizguint !
- Touaregs – Etat du Niger : une cohabitation est-elle possible ?
- Les Touaregs déclenchent la guerre de l’uranium !
- Mise au point du MNJ pour Amnesty International
- La coordination de la société civile d’Arlit s’adresse aux dirigeants d’Areva
- Quatre civils touaregs tués par des militaires nigériens
- L’Etat nigérien se livre à des pratiques ethnocidaires
- Quinze militaires nigériens ont péri dans un accrochage avec les combattants touaregs de l’Aïr
- Les combattants touaregs infligent de lourdes pertes à l’armée du Niger
- Le MNJ dénonce les pratiques malsaines de l’Etat nigérien...
- Massacre d’une douzaine de civils touaregs par des milices nigériennes
- Accrochages entre combattants touaregs et militaires nigériens
- Le Parti de la Nation Occitane soutient le combat des Touaregs
- Le MNJ met en garde l’Etat nigérien

- Le MNJ inflige une leçon à l’armée nigérienne à Tanout.
- Douze militaires nigériens ont trouvé la mort lors d’un accrochage à Tchirozerine
- Les combattants du MNJ pourchassent les Forces armées nigériennes
- Le MNJ interpelle les organisations internationales...
- Les Touaregs combattent l’injustice

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous