Accueil > Actualité > Tagherdayt : arrestation de dizaines de Mozabites
Tagherdayt : arrestation de dizaines de Mozabites
La police algérienne a procédé à l’arrestation d’une trentaine de Mozabites et parmi eux des militants amazighs dont Kameldine Fekhar.
samedi 11 juillet 2015
par Masin
Alors que les bandes de voyous manipulés, venant des Châambas, pour "casser du Mozabite" ne sont pas inquiétées, la police algérienne s’en prend aux Mozabites, notamment les plus militants d’entre eux. Cette attitude montre, encore une fois, la dérive raciste du régime algérien qui ne cache plus sa haine à l’égard des Amazighs du Mzab.
Le plan d’éradication des Mozabites par l’Etat algérien prend forme de plus en plus clairement. Une large et forte mobilisation s’impose afin d’arrêter le régime algérien dans sa folie meurtrière.
S’attaquer aux Mozabites, c’est s’attaquer à l’ensemble des Amazighs. C’est exactement comme par le passé lorsque le régime algérien s’est attaqué à maintes reprises aux Kabyles, il s’était attaqué en réalité à l’ensemble des Amazighs.
Si lorsque le régime algérien s’était attaqué à la Kabylie, d’autres Amazighs s’étaient mobilisés, peut-être n’en serait-on pas là aujourd’hui. Voilà pourquoi, il est nécessaire et urgent que l’ensemble des Amazighs se mobilise aux côtés des Mozabites.



Dans la nuit du 9 juillet, la police algérienne a procédé à l’arrestation de Kameldine Fekhar et d’une trentaine de Mozabites dont deux personnes âgées et deux handicapés moteurs.
Le fait que les autorités algériennes aient visé Kameldine Fekhar ne laisse aucun doute également sur leur volonté d’empêcher le rapprochement des Mozabites avec les autres Amazighs. Militant de longue date [1], Kameldine Fekhar est très actif dans les milieux militants amazighs et œuvre pour le rapprochement entre les différentes composantes amazighes afin de lutter contre la division que les régimes ont su créer au Nord de l’Afrique. Dans ses analyses, Kameldine Fekhar soutient l’idée que les autorités algériennes sont complices de ceux qui s’attaquent aux Mozabites. La veille de son arrestation, il nous disait, dans un entretien qu’il nous avait accordé que "ce qui se passe à Ghardaïa est une agression du régime algérien contre les Mozabites." Ses positions ne doivent donc pas plaire aux autorités algériennes. Et lorsque Kameldine Fekhar a adressé une lettre au Secrétaire général de l’ONU pour demander la protection des Nations Unies, cela a dû, sans doute, provoquer la colère du régime algérien. Aussi, Kameldine Fekhar a pris conscience que les Mozabites ne pouvaient espérer une solidarité que de la part de leurs frères Amazighs : la veille de son arrestation, il renouvelait son appel auprès des Amazighs qui sont les seuls, jusque-là, qui se mobilisent pour dénoncer l’injustice que subissent les Mozabites. Il est donc plus que jamais temps que la solidarité des Amazighs prenne une forme active et dépasse le stade de simples déclarations.

Concernant le militant amazigh Kameldine Fekhar, il semblerait que les autorités algériennes comptent l’accuser de collaboration avec des forces étrangères. Des allusions ont été faites à travers certains médias algériens - il s’agit donc là de la position du DRS -, à une instrumentalisation venant du… Maroc. Les déplacements du Docteur Fekhar à Tamazgha occidentale pour participer à des événements organisés par des associations et structures amazighes ainsi que ses liens naturels avec les acteurs de la mouvance amazighe à travers le monde dérangent l’Etat algérien. C’est pourquoi les services de renseignements algériens (DRS) tenteront d’accuser le militant amazigh de collaboration avec des forces étrangères.

Les Amazighs doivent, plus que jamais, se mobiliser pour dénoncer ce racisme anti-amazigh pratiqué par l’Etat algérien. Et Kameldine Fekhar ainsi que les autres détenus ne devront pas rester ou se sentir seuls. Nous serons à leurs côtés et nous ne les laisserons jamais tomber.

Aussi, il est temps peut-être que les Amazighs se penchent sérieusement sur leur sort et rompent définitivement avec le bricolage, la passivité et empruntent le chemin de la lutte de libération nationale, seule voie pour rendre à Tamazgha sa souveraineté et aux Imazighen leur dignité. Faudrait-il aussi peut-être que l’on prenne conscience que l’Amazighité n’a jamais été aussi menacée qu’en ce moment. Face à des régimes arabo-islamiques foncièrement anti-amazighs et un monde dit occidental, avec à sa tête l’Etat français, qui est l’allié historique de l’arabo-islamisme et qui a montré aux Etats en place au Nord de l’Afrique - qui sont en réalité ses supplétifs - la voie de la destruction de l’Amazighité, Imazighen doivent prendre la mesure de la gravité de la situation et se donner les moyens nécessaires pour se libérer.

Nous publions ci-après une vidéo de l’entretien que Kameldine Fekhar nous a accordé la nuit du mercredi 8 juillet 2015, la veille de son arrestation.

Masin Ferkal.

Entretien avec Kameldine Fekhar





Lire sur le même sujet :

- Mozabites en danger de mort : la responsabilité de l’Etat algérien
- Le Mzab doit-il disparaître ?
- Amazighs de Kabylie et de la Vallée du Mzab, cibles de la même conjuration du pouvoir algérien
- Quelques vérités sur les événements de la Vallée du Mzab
- Au pays Mzab, la fiction a dépassé la réalité !
- Le Mzab, cible du pouvoir algérien...
- Les Mozabites victimes du racisme du régime algérien...
- Le wahabisme à Tagherdayt : conjuration !
- La haine anti-mozabite bat son plein...
- L’Etat algérien plus que jamais raciste et barbare...
- Les Mozabites menacés !
- L’Etat algérien organise-t-il un ethnocide dans le Mzab
- Racisme algérien dans le Mzab






J-7 DU 02 JANVIER 2014 par BerbereTV

Notes

[1Kameldine Fekhar a milité au sein du Front des Forces socialistes (FFS) durant les années 90 ; il est connu pour son action en faveur des droits de l’Homme.

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.