Accueil > Bandeau > Festival international du film amazigh de Montréal (...)
Festival international du film amazigh de Montréal (FIFAM)
Samedi 30 septembre 2017 : 13h00-16h00.
vendredi 1er septembre 2017
par Masin
Le samedi 30 septembre aura lieu la première édition du Festival international du film amazigh de Montréal (FIFAM). Au programme, six courts métrages.
Les films seront projetés à La Cinémathèque québécoise à Montréal.



Festival international du film amazigh de Montréal

(FIFAM)
30 Septembre 2017
13H00-16H00

LA CINÉMATHÈQUE QUÉBECOISE
335, boulevard de Maisonneuve Est - Montréal

Métro : Berri-UQAM (sortie Maisonneuve)

Films et débat avec les réalisateurs sur le cinéma amazigh et els Kabyles palestiniens.

"123 minutes d’images amazighes"

- 13H 00 : ouverture des portes.
- 13H15 : Projections.
- 15H15 : Débat.
- 15H50 : Libération de la salle.

Bande annonce


Les films :

YIDIR (15 min)
Tahar HOUCHI

- CARTE POSTALE (23 min)
Mahassine EL HACHADI


- REGARDS (26 min)
Noureddine KEBAILI


- D WAGI I D ASIREM (13 min)
Rida AMRANI


- ROSE HALLAL (20 min)
Ali REGGANE


- SALAH, UN KABYLE DE PALESTINE (26 min)
Tahar HOUCHI



Renseignements :
Madjid HOUCHI : 001 (514) 562 97 43
Kamel HARAN : 001 (514) 713 09 77
Mohamed OURDOU : 001 (514) 903 24 72
Meziane HATEM : 001 (514) 299 17 55
direction.fifog gmail.com
houchi_madjid yahoo.fr

Télécharger le programme en pdf :


PDF - 211.6 ko


1. SALAH, UN KABYLE DE PALESTINE,
Tahar Houchi - Suisse - Liban - Algérie,
Doc, 26 min, VO amazighe – arabe / ST FR, 2017.
Portait émouvant de Salah, descendant de Kabyles algériens réfugié en Palestine après avoir fui les exactions françaises au 19e siècle. Contraint de quitter son village de Palestine en 1948, Salah vit depuis dans un camp de réfugiés palestiniens au Liban. Malgré ses souffrances, il garde l’espoir de voir un jour la terre de ses aïeux.



2. YIDIR
Tahar Houchi, Suisse - Algérie- Maroc.
Fiction, 15 min, VO amazighe / ST FR, 2012.
Quelque part dans le monde. Jugurtha, militant incarcéré, interdit à Yidir, son fils âgé de 11 ans, de fréquenter l’école du dominant. La grand-mère, non sans hésitation, décide de passer outre cette interdiction.


3. CARTE POSTALE
Mahassine El Hachadi, Maroc
Fiction, 23 min, VO Rifaine / ST FR, 2013.
Amina une jeune fille de 12 ans vit dans un petit village du Haut-Atlas marocain. Ici, il est de tradition de marier les jeunes filles dès leurs premières règles.



4. REGARDS.
Noureddine Kebaili, Algérie.<br< Fiction, 26 min / VO tamazight / ST FR, 2014.
Dès 12 ans Marie-Louise, d’origine algérienne, vit en France avec sa mère et décide de se recueillir sur la tombe de son père en Algérie. Là-bas, elle rencontre Lounes et découvre des histoires infâmes de son géniteur.



5. ROSE HALLAL
Ali Reggane.
Fiction, 20 min, VO amazighe / ST FR, 2017.
Adepte des plaisirs de la vie et de la chair, il sombre dans la religion suite à la fréquentation d’islamistes. Reniant ses amours, il exige une sainte nitouche pour son mariage.



6. D WAGI I D ASIREM
Rida Amrani, Algérie.
Fiction / 14 min / VO amazighe / ST FR, 2016.
Malgré la répression et la négation, la culture et la langue kabyle ont traversé le temps et l’espace. Le rôle de la femme est capital. Le film est un hommage justement au rôle que la femme kabyle a joué dans le processus de sauvegarde et l’identité amazighe.



Tarifs :
Adultes : 15 $ – Jeunes : 10 $ – Enfants : 5 $

Articles dans la rubrique :

Bandeau
14/11/17
0
Une gigantesque manifestation des indépendantistes catalans à Barcelone. A Paris, la solidarité (...)

Lire l'article

31/10/17
0
L’association AZAR en Moselle organise la troisième édition des Journées du film amazigh en (...)

Lire l'article

15/10/17
0
http://www.festivaldulivre-carhaix....

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.