Yennayer à Villeurbanne
Samedi 9 janvier 2016
mercredi 6 janvier 2016
par Masin
A l’occasion de Yennayer, nouvel an amazigh, l’association Tagmats (Fraternité) organise une conférence débat le samedi 9 janvier 2016 à 15h30 à Villeurbanne, près de Lyon. La conférence est intitulée "Yennayer : tradition ancestrale d’Afrique du Nord (Tamazgha)". La soirée est consacrée à un moment musical avec plusieurs artistes lkabyles. Les activités auront lieu au Centre culturel de Villeurbanne.




Yennayer : tradition ancestrale d’Afrique du Nord (Tamazgha)

Conférence-débat
avec

Masin Ferkal, Président de l’organisation Tamazgha
et
Tahar Khalfoune, Juriste et universitaire


Le samedi 9 janvier 2016 à 15h30


Centre culturel de Villeurbanne,
234, cours Emile Zola - 69100 Villeurbanne
Métro : Flachet.

Entrée libre.




Yennayer : tradition ancestrale d’Afrique du Nord (Tamazgha)

Avec un décalage de onze (ou douze) jours sur le calendrier grégorien, Imazighen fêtent le passage à la nouvelle année le 12 (ou 13) janvier.
Cette tradition encore vivante à travers l’Afrique du Nord remonte à très loin dans l’histoire des Berbères. Et malgré tout ce qui est fait, depuis quatorze siècles, afin d’effacer tout ce qui caractérise le passé de l’Afrique du Nord, la célébration de Yennayer "Ixf n useggwas" est l’une des traditions qui résistent encore. Liée au calendrier agraire, très répandu en Afrique du nord, cette fête est marquée dans les foyers de la façon la plus sobre. Très souvent, c’est un repas spécial qui est préparé pour l’occasion. Selon les régions de Tamazgha, il peut prendre diverses formes. Dans certaines régions, le rituel prend davantage d’ampleur comme chez At Snous par exemple où un carnaval a lieu à cette occasion. Le repas est généralement fait à base de volailles. Depuis le Printemps berbère (Tafsut n Imazighen) de 1980, la célébration de cette date est portée par la militance amazighe qui l’a portée sur la place publique d’abord à l’Université de Tizi-Ouzou et dans des lycées de Kabylie pendant les années 80 avant qu’elle gagne les villages kabyles dès 1990. A Tamazgha occidentale, le mouvement amazigh s’est saisi de cette date qu’il célèbre dans les campus universitaires avant que ça gagne d’autres espaces ce qui a rendu cette célébration de Yennayer un événement public. La diaspora amazighe, à travers notamment les associations, en France et ailleurs, ne manque pas de célébrer cette date : Yennayer est ainsi devenu l’un des moments forts des activités de l’ensemble de ces associations. Depuis 2012, en Libye et en Tunisie également Yennayer est célébré.

En Libye, suite à la chute du régime de Kadhafi, Imazighen qui ont su s’imposer ont fait de Yennayer un jour férié à travers l’ensemble du territoire amazigh.

C’est l’ensemble des Imazighen qui se reconnaissent donc dans cette date symbolique qu’ils célèbrent partout où ils sont.


CONTACT :

Association Tagmats  : 06.95.89.23.39 ou 06.67.70.11.79

Articles dans la rubrique :

Agenda (concerts, colloques, confèrences,...)
13/05/16
0
Plusieurs activités ont lieu dans le cadre d’un action placée sous le signe de la fraternité (...)

Lire l'article

18/04/16
0
L’Association "Action artistique amazighe" (AAA) organise une rencontre autour de Lounès Matoub (...)

Lire l'article

15/04/16
0
L’association berbère TAFERKA fête son dix-huitième anniversaire à Montreuil le samedi 23 avril 2016 (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.