Accueil > Actualité > La Une > AZAR – Tamazgha : Acte de solidarité et de fraternité à (...)
Taknara
AZAR – Tamazgha : Acte de solidarité et de fraternité à Tasawt.
samedi 27 août 2016
par Rédaction-Tamazgha
L’association AZAR (Taknara) et Tamazgha (Paris) scellent leurs liens par un acte symbolique et s’engagent à oeuvrer pour le renforcement des liens de solidarité et de fraternité entre les Amazighs de Taknara et ceux du continent.



Organisée par l’association AZAR (Tamaran, Taknara), une manifestation symbolique de grande importance a eu lieu à tasawt (Sta. Brigida) à Tamaran (Gran Canaria) le vendredi 26 août 2016. Il s’agit d’un acte de solidarité et de fraternité entre AZAR et Tamazgha (Paris) qui a consisté en la plantation de deux arbres (drago) dans le parc agricole Guiniguada (Parque Agricola Guiniguada) de Tasawt.
Ainsi AZAR et Tamazgha ont scellé une fraternité dont les racines remontent à il y a vingt ans lorsque les deux organisations se sont engagées et activement mobilisées pour l’organisation de la première rencontre des Imazighen du monde sur leur terre qui s’est concrétisée en août 1997 à Tafira, près de Tasawt, et qui avait rassemblé plus de trois cents personnes venues des différents coins de Tamazgha.
Luis Falcòn (Azar) et Masin Ferkal (Tamazgha) qui ont pris la parole lors de la cérémonie précédant la plantation des arbres, ont rappelé les liens profonds qui lient les deux organisations et ont insisté sur leur volonté d’oeuvrer pour renforcer les liens de fraternité entre les Amazighs insulaires (Canariens) et Amazighs du continent.
Dans la conclusion de son intervention, Masin Ferkal a émis le voeu que l’acte de solidarité célébré ce vendredi 26 août “soit celui qui appelera une large solidarité des Amazighs qui sauront enfin trouver la voie de la libération et en finir avec toutes les injustices qu’ils subissent.
Une stèle commémorative, réalisée par l’artiste canarien Tomas Doreste Caballero, a éte érigée aux côtés des deux arbres.

La cérémonie s’est poursuivie avec la lecture de poèmes par la poètesse Marioly Carretero et la présentation de jeux traditionnels amazighs de Taknara par Tomas Doreste Caballero.
Cette heureseuse initiative des Canariens, qui ne cessent de nous montrer leur attachement à la grande nation Tamazgha, arrive à point nommé. En effet, la solidarité amazighe est plus que jamais nécessaire face à l’acharnement des régimes arabo-islamiques qui multiplient leurs efforts pour l’éradication de l’Amazighité en usant de tous les moyens. La bêtise de certains milieux Amazighs, qui font plus dans l’agitation, fragilise cette solidarité amazighe et facilite ainsi le travail des ennemis de l’Aamazighité qui tremblent à l’idée d’une solidarité panamazighe.
Il est donc temps de raviver la flamme de cette solidarité et ces liens si nécéssaires pour combattre ce fléau qui s’est abbattu sur le pays amazigh afin d’offrir à Tamazgha une chance d’accéder à sa souveraineté et se débarrasser ainsi du colonialisme.

La Rédaction.

Intervention de Luis Falcón, Président de l’Association AẒAR




Intervention de Masin Ferkal.




Reportage photos









Articles dans la rubrique :

La Une
16/09/16
1
Chanteuse belgo-rifaine, Fatoum est une voix singulière. Ses chants doux et révoltés célèbrent le (...)

Lire l'article

11/07/16
4
La voyoucratie algérienne n’a jamais cessé d’œuvrer pour la destruction de l’Amazighité. La Kabylie (...)

Lire l'article

27/04/16
0
A l’occasion de Tafsut n Imazighen (Printemps berbère), Tamazgha organise une journée d’activités (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.