Accueil > Culture > Prénoms > Bon à savoir !
Bon à savoir !
mardi 28 octobre 2008
par Masin
Vous souhaitez donner un prénom amazigh (berbère) à votre enfant ?
Attention ! Certains sont de véritables faux prénoms amazighs !


En effet, certains prénoms comme Kahina, Lehna, Koceïla,... ne sont que soit des prénoms arabes ou des prénoms dont la forme est arabisée. Dans les deux cas, il serait dommage que votre enfant porte de tels prénoms alors que votre but est de lui donner un prénom amazigh...
Ci-après certaines exemples...


- Kahina
Kahina est le prénom que les Arabes avaient donné à Dihya car ils n’imaginaient pas un femme diriger une armée constituée principalement d’hommes. "Kahina", en arabe, veut dire "sorcière", "voyante",... Pour les Arabes, cette femme ne pouvait être un être humain, eux pour qui la femme n’avait aucune considération...
Si vous voulez rendre hommage à celle qui a combattu avec bravoure son peuple et son pays contre l’envahisseur arabo-musulman, appelez votre fille Dihya : c’est son véritable prénom et il est amazigh...
En donnant le prénom Kahina à votre fille, vous contribuez à perpétuer le surnom que les Arabes lui ont attribué pour la dévaloriser...
Ajourd’hui, il nous appartient, à nous Imazighen, d’honnorer nos héros nationaux et ... Appelons nos filles Dihya... et non Kahina...

- Lehna
est un terme arabe qui veut dire "paix". Il est très utilisé par les Kabyles, alors qu’un terme qui veut dire "paix" en kabyle existe bien. Il s’agit de Talwit qui est moins utilisé.

- Koceïla
est la forme arabisée de Aksil. Ce sont les Arabes qui ont appelé le guerrier amazigh Aksil "Koceïla. Pour rappel, Aksil est celui qui a mis fin aux jours de Oqba ben Nafaa.

[|Voir les listes de prénoms sur Tamazgha.fr :
Prénoms féminins
Prénoms masculins|]

Articles dans la rubrique :

Prénoms
14/01/04
59
Organisation de la liste : La première ligne donne l’écriture du prénom en tamazight (berbère) ; (...)

Lire l'article

10/12/03
64
Organisation de la liste : La première ligne donne l’écriture du prénom en tamazight (berbère) ; (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


6 Messages

  • Bon à savoir ! 28 octobre 2008 11:56, par AGWZUL

    AZUL,

    Exacte, quand au grand "Koceila" son nom Amazigh serait uksel ou ursel ce dernier nom désigne le lynx de Numidie.

    Voiic quelques noms Amazigh

    agwzul

    amestan

    idir

    sifaw

    meqqwran

    meddur

    addas (stratège) cf tiddas = jeu de stratégie

    atg......
    ...

    agwzul

    • Bon à savoir ! 29 octobre 2008 04:52, par Inig
      Il y a deux prénoms féminins usités chez nous en Kabylie (des Babors) que je n’ai trouvé nulle part ailleurs. Il s’agit de Wedda et Menana. Malheureusement ils tendent à disparaître... C’est bon à savoir aussi.
  • Bon à savoir ! 28 octobre 2008 12:31, par ali

    azul,

    je pense que le prénom "Diheya" est pareil, d’origine arabe,
    "Dahia" en arabe veut dire sage, stratège, visionnaire ; donc il faut vraiment une étude approfondie pour décider de la véracité de ce qu’on avance (un travail qui incombe surtout aux spécialistes).
    l’exemple du prénom "Massinissa" est édifiant à ce sujet, y en a qui l’explique par "mass nsen" ce qui veut dire leur seigneur, y en a qui disent que c’est plutôt "mmi-s n iza". donc on sait pas, rien n’est sûr, le pire c’est que aujourd’hui en kabylie on trouve le prénom "Massinissa" banalisé avec sa déformation latine, ça c’est pour aller dans le sens de votre raisonnement. c’est pour dire qu’on a toujours le choix entre deux aliénations, arabe ou latine (française), on est très chanceux !!

    ar tufat

    • Bon à savoir ! 28 octobre 2008 16:15, par Jugurten - ADN
      Pour Massinissa, il existe une explication de Winna Nath Iraten qui est très réaliste : Il s’agit de Mass Inissa pour Mass Inissi. On surnomait ce roi "le herisson" pour son caractère piquant et intransigeant. Voir le livre Notre place au soleil de Jean Dumaurier (Winna)
      • Bon à savoir ! 30 octobre 2008 15:57, par MassNssen
        Si c’est Jean Dumaurier qui’ l’affirme vous pouvez être a peut près sur que cela est faux.
  • Bon à savoir : le cas Massinissa et Jugurtha 28 octobre 2008 20:26, par goudron kabyle
    Il en va de même pour Massinissa et Jugurtha, qui sont les formes latinisées de Masensen et Yugurten. C’est vrai que l’arabisation est un risque sérieux, il ne faut pourtant pas oublier de dénoncer toutes les formes d’acculturation qu’elles soient latines comme dans les exemples que j’ai données ou à venir. Demain peut être, les Nord africains vont se mettre à l’anglais, au chinois ou que sais-je.
    Dans la foulée, j’irais jusqu’à dire que le fait d’écrire Tamazgha avec le GH est un copié collé de l’arabe. Un peu comme quand on écrit Abu Ghraib, Maghreb et autres... Cette réflexion je la tiens d’une militante qui écrit beaucoup sur Internet et elle m’avait expliqué que le plus simple serait d’écrire Tamazra, Tamazirt, ne serait-ce qu’en français, pour que les étrangers sachent prononcer correctement.
    Tout cela doit nous amener à une réflexion sur notre tendance actuelle à copier les autres. Les Berbères doivent apprendre à penser en utilisant leurs propres repères.