Accueil > Actualité > La Une > L’Autonomie de la Kabylie expliquée à Insi.
L'Autonomie de la Kabylie expliquée à Insi.
Entretien imaginé par INSI
mardi 24 mai 2011
par Masin
Insi a rencontré Si Ouahmed Ouelbachir el Ibrahimi, un grand militant kabyle (je ne veux pas dire personne âgée !), à Paris. Ils ont discuté de la situation actuelle en Kabylie. Si Ouahmed Ouelbachir el Ibrahimi défend une Kabylie autonome au sein de l’Algérie arabo-islamique. Voici donc les impressions que notre ami Si Ouahmed Ouelbachir el Ibrahimi a livré à notre ami Insi.

Insi : Que signifie l’autonomie pour vous ?

SOOB : L’autonomie, pour moi, ce n’est pas l’Indépendance.

Insi : C’est quoi alors ?

SOOB : Ce n’est pas la Séparation non plus. Que les choses soient claires. Je dirai même plus, ce n’est pas l’autodétermination que revendiquent les peuples opprimés comme les Palestiniens et les Sahraouis que je soutiens par ailleurs.

Insi : Les Kabyles ne méritent-ils pas l’indépendance autant que ces peuples que vous soutenez ?

SOOB : Je n’ai pas dis cela. Le peuple kabyle mérite sa Liberté aussi. Mais encore une fois, la Liberté ne signifie pas, pour moi, la Sécession.

Insi : Une liberté conditionnée alors.

SOOB : C’est-à-dire ?

Insi : C’est à dire elle n’est pas absolue. Elle ressemble à celle qu’on donne au prisonnier à l’intérieur de sa cellule : il peut lire des livres de son choix, chanter à voix basse des chants révolutionnaires, danser, écrire dans sa langue, composer des poèmes sur la liberté, réfléchir à sa fuite, se tuer....

SOOB :  : Non, le peuple kabyle peut vivre en pleine Liberté dans le cadre autonomiste. Mais il ne doit pas se séparer du reste des Algériens, je veux dire nos frères arabophones.

Insi : Si j’ai bien compris, il y a sur cette terre, le peuple kabyle et le reste des Algériens. Ce qui signifie que le reste des Algériens n’est pas un peuple.

SOOB : Si. Le reste des Algériens est un peuple aussi.

Insi : Donc, il y a deux peuples.

SOOB : Non, il y a un seul peuple, composé de deux peuples : le peuple kabyle qui mérite son autonomie, puis le reste des Algériens avec lesquels nous formons un seul grand peuple, qui s’appelle le peuple algérien. Vous avez compris ?

Insi :  Non. Mais passons. Que représente la Kabylie pour vous ?

SOOB : La Kabylie est ma Nation.

Insi : Et l’Algérie ?

SOOB : Ma Nation aussi.

Insi : Quelle sera le statut de la langue arabe dans ta Kabylie autonomie de demain ?

SOOB : La langue arabe est un fait. Elle doit être enseignée car elle est et restera notre langue d’échange avec le reste des Algériens.

Insi : Comme l’Islam.

SOOB : C’est un fait aussi.

Insi : Le paganisme et le Christianisme étaient, il y a quelques siècles, des faits aussi.

SOOB : Oui. Je suis d’accord. Mais il ne faut pas choquer le reste des Algériens.

Insi : Quels sont les domaines sur lesquels la Kabylie interviendra dans un cadre autonomiste ?

SOOB : Je tiens à préciser aux reste des Algériens que l’Autonomie est une autogestion, ce n’est pas la séparation. La Kabylie autonome pourra intervenir sur les plans économique et culturelle, On pourra créer des entreprises selon les besoins du peuple kabyle, et enseigner librement notre langue kabyle qui sera nationale et officielle.

Insi : Quelle Nation ?

SOOB : La Nation kabyle.

Insi : Et les autres domaines ?

SOOB : Encore une fois, je tiens à préciser pour le reste des Algériens que l’autonomie est une espèce d’Etat régional, pas un Etat souverain comme le croient certains. Je veux dire ceux qui ne veulent pas que la Kabylie se développe. Je tiens à rassurer que l’Etat kabyle dépendra de l’Etat algérien dans les autres domaines, comme la politique étrangère, la monnaie et l’armée.

Insi : On sera donc obligés de soutenir les causes de l’Etat algérien ?

SOOB : Non. On pourra donner notre avis. On ne sera pas dans l’obligation de cautionner la politique extérieure de l’Etat algérien. Mais c’est un domaine qui dépendra de l’Etat algérien quand même.

Insi : Avez-vous confiance dans l’armée algérien ?

SOOB : Non. Mais elle sera notre armée. Elle sera garante de la constitution et des frontières de notre pays ?

Insi : La Kabylie ?

SOOB : Non, l’Algérie. Attention, je tiens à préciser pour le reste des Algériens que la Kabylie est un pays régional, pas un pays souverain comme l’Algérie. 

Insi : Et si l’Etat algérien décide de remettre en circultaion des billets de banque à l’effigie d’El Emir Abdelkader ?

SOOB : Dans ce cas, on émettra de notre côté, symboliquement bien sûr, pour ne pas choquer le reste des Algériens, des timbres fiscaux à l’effigie de Cheikh Aheddad, Lalla Fadhma n’Soumer, Elmokrani et si Âmirouche tué deux fois.

Insi : Et pour le passeport ?

SOOB : On continuera à voyager avec le passeport algérien, accompagné d’une carte d’identité régionale kabyle, symbolique bien sûr. Je tiens à insister sur ce mot pour que le reste des Algériens ne confonde pas autonomie et indépendance... Mais nous laisserons cette mesure facultative, bien sûre. Vous avez compris ?

Insi : Non. Mais je sais juste que, comme d’habitude, je serai refoulé par les services de douane du monde entier.

Entretien à suivre...

Articles dans la rubrique :

La Une
01/11/16
1
La cruauté, l’"inhumanisme", l’humiliation, la répression, l’excès de zèle des tenants du pouvoir, le (...)

Lire l'article

11/10/16
1
Le comité des droits économiques, sociaux et culturels (CESCR) des Nations Unies a rendu public (...)

Lire l'article

30/09/16
2
Tamazgha organise une rencontre-débat autour de la question amazighe en Tunisie, à Paris le (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


7 Messages

  • L’Autonomie de la Kabylie expliquée à Insi. 25 mai 2011 17:28, par La Mécréante !

    Insi,

    tu as surtout rencontré Ibn-Abou-Ben-Salafiya-iZlamiya qui a voulu te faire comprendre qu’il en a ras-le-bol de la Khrozbylie et qu’il veut maintenant instaurer l’Arabylie.

    dommage que tu ne lui aies pas demandé combien de madrasas au Km2 dans son projet, combien de mosquées à l’hectare, combien de harems pour entchadorées, combien de points de vente hallal par patelins, combien d’égorgeurs patentés pour zébus faméliques, et tout le toutim venu de Médine...

    • L’Autonomie de la Kabylie expliquée à Insi. 30 mai 2011 21:06, par aman idurar
      tanemirt pour insi, surtout pour le symboliquement bien sûr et la carte d’identité symbolique. pour l’armé algerienne on aura besoin pour defendre les frontieres ideologiques islamo-arabo-terroristes et tuer les enfants de la nation kabyle. mais nous avons besoin de defricher tout les domaines pour aller plus loin avec le peuple et la nation kabyle.
      • L’Autonomie de la Kabylie expliquée à Insi. 31 mai 2011 11:16, par La Mécréante !

        Azul aman idurar,

        ce sont les cervelles kabyles qui sont à défricher (pour être, ensuite, cultivées), rien d’autre. en dehors de cela point de salut.

        la race humaine est ainsi faite. il y a ceux qui misent tout sur le ventre, l’estomac, le cul. Et il y a ceux qui misent plutôt sur "la cervelle", la réflexion, l’analyse, le bien-être commun, le progrès, la science, l’élévation au-dessus de l’animal, etc, dans le même registre.

        en cela, les kabyles ne sont pas mieux que les autres. Ils sont même pires ! Ils ne savent même plus qui ils sont ! ils ne voient plus qu’ils sont dégénérés de la cervelle !

        pour le moment les quelques braillards "dans le micro" nous racontent l’histoire de "l’tonomie" des zaouïas et des tchadors.

        tu sais quoi ? j’ai envie de leur répondre : "allez vous faire f...)

  • L’Autonomie de la Kabylie expliquée à Insi. 2 juin 2011 16:32, par Karim
    Azul, Après avoir lu cet échange (conversation) entre Insi et SOOB, je trouve que SOOB se mélange les pinceaux et confond tout entre peuple Kabyle, puis peuple algérien puis deux peuples au sein d’un seul peuple. Bref. D’autre part, SOOB dit : --- "le peuple kabyle peut vivre en pleine Liberté dans le cadre autonomiste. Mais il ne doit pas se séparer du reste des Algériens, je veux dire nos frères arabophones." --- Non mais ca c’est le plus incroyable, frères arabophones ?????? En tant que Kabyle, c’est la pire des choses que j’ai eu a entendre. Il est temps que le peuple Kabyle se sépare de ceux qui ont tenter de les faire disparaitre par la voie de la violence c’est-a-dire le gouvernement, le pouvoir algérien. Et se séparer de ceux qui tentent de nous arabiser, c’est-à-dire toujours le pouvoir et aussi les arabes et les musulmans. Les arabes et les musulmans radicales évidemment. Bref, il y a encore beaucoup de travail a faire. Tanemirt.
    • L’Autonomie de la Kabylie expliquée à Insi. 3 juin 2011 09:56, par La Mécréante !

      hello Karim !

      tu m’as bien fait rire en disant : « En tant que Kabyle, c’est la pire des choses que j’ai eu a entendre. »

      bien sûr que le personnage de SOOB est complètement dévissé de la cervelle ! il n’est ni kabyle, ni zarabe, ni animal, ni humain, ni même un protozoaire. Il est juste l’illustration du néant. c’est une toupie folle. il ne sait même plus qui est son père et sa mère ! un imbécile heureux !!!

      faut juste savoir que la rencontre SOOB/Insi n’est qu’une satire (une illustration) d’où le lecteur tirera une réflexion (une morale comme dans les fables de La Fontaine par exemple).

      en somme, tous les KDS sont des SOOB et je pense que plus de la moitié des kabyles sont des SOOB. J’y mettrais bien un "Z" au début...

      excuse si je te casse le moral.

      • Soob est plutôt dijoncté de la cervelle, Insi est marrant. Non pour ma part c’est comme une pièce de théâtre à la tartuffe. Les pinceaux sont vraiment mélangés, on ne comprend rien. Donc moi je vous propose à tous d’en rire. Oui attrapons un fou rire collectif, rions tellment fort que le Djurdjura nou renverra l’échos de nos rires.