Accueil > Actualité > La Une > La Kabylie proie à la junte algérienne...
La Kabylie proie à la junte algérienne...
Tamazgha en appelle aux écologistes...
samedi 25 octobre 2008
par Masin

La Kabylie serait-t-elle la mauvaise conscience de l’Etat algérien ? En effet, depuis 1962 la Kabylie rappelle sans cesse à l’Etat algérien son illégitimité et le lui exprime ouvertement par le rejet rejet de sa politique et de son dictat.

Dès la naissance du mouvement national algérien, les Kabyles se sont vus embarqués, corps et âme, dans l’aventure algérienne tout en servant, plus ou moins inconsciemment, des intérêts qui n’étaient pas ceux de la Kabylie. Quant aux arabo-islamistes qui avaient la ouma comme horizon pour cette Algérie, ils ont toujours considéré les Kabyles comme une menace à leur funeste et macabre projet. C’est pourquoi l’anti-kabylisme qui a régné au sein du mouvement national algérien était presque légitimé aux yeux de certains Kabyles, voir même intériorisé.
Depuis 1962, l’Etat algérien fait tout pour pacifier la Kabylie et la faire taire à jamais. Pour ce faire, tout est mis en œuvre : brûler la Kabylie, la clochardiser, la sombrer dans toutes les débauches, la couvrir de la peste verte... Tout cela s’inscrit dans ce projet qui vise à achever un peuple qui dérange, un peuple qui doit être définitivement soumis... Arrivera-t-il à le faire ?

Face aux récents incendies qu’a connu la Kabylie cet été – incendies qui, pour la plupart, seraient commis par les militaires algériens – l’association Tamazgha adresse une lettre ouverte aux écologistes et aux militants soucieux de la protection de la nature et de l’environnement afin qu’ils réagissent pour mettre fin à l’attitude criminelle de l’Etat algérien.

La Rédaction.



[|

Lettre ouverte aux Ecologistes du Monde

|]

Nous, membres de Tamazgha, ONG internationale pour la défense des droits des peuples berbères, tenons à attirer votre attention sur une situation des plus inquiétantes sur le plan écologique qui frappe actuellement la Kabylie.

Depuis plusieurs années l’armée algérienne récidive, chaque été, en mettant le feu en Kabylie. Les militaires algériens brûlent les forêts, les oliveraies, les champs de figuiers qui représentent les dernières ressources des populations de cette région. Cela sans compter les dégâts collatéraux que ces incendies provoquent : destruction des ruches d’abeilles, mort des abeilles et autres espèces animalières locales qui périssent dans ces incendies, comme les singes, les chacals et les sangliers.

Ces militaires brûlent annuellement des milliers d’hectares de forêt. Ils le font en plein jour et dans l’indifférence totale. Acte que les autorités algériennes justifient par la lutte contre le terrorisme. Quelle irresponsabilité pour un Etat qui sacrifie la nature et l’environnement pour traquer, souvent en vain, quelques terroristes !

A titre d’exemple, le 8 septembre 2008 des jeunes hommes du village Aït Yahia Moussa. ont surpris des militaires en train de mettre le feu aux oliveraies et, lorsque ces jeunes ont tenté de les en empêcher, ces militaires ont tiré sur eux avec des balles réelles, en blessant plusieurs personnes.

Nous lançons un appel aux organisations internationales de défense et de la sauvegarde de la nature et de l’environnement afin qu’elles interpellent l’Etat algérien et exigent de lui la fin de ces agissements absurdes et criminels.

Nous, militants de Tamazgha, soucieux de la sauvegarde et de la protection de la nature et de l’environnement, nous ne pouvons assister, indifférents, à la destruction d’une partie de la richesse naturelle de la Méditerranée.

Nous ne pouvons tolérer de voir massacrer notre faune et notre flore par la bêtise de dirigeants irresponsables et insouciants.

Nous faisons donc appel par la présente à toutes les femmes et tous les hommes soucieux de l’avenir de notre Planète afin d’arrêter la destruction de la Kabylie par le saccage de sa faune et de sa flore.

Tamazgha,

Paris, le 20 octobre 2008.

Articles dans la rubrique :

La Une
01/11/16
1
La cruauté, l’"inhumanisme", l’humiliation, la répression, l’excès de zèle des tenants du pouvoir, le (...)

Lire l'article

11/10/16
1
Le comité des droits économiques, sociaux et culturels (CESCR) des Nations Unies a rendu public (...)

Lire l'article

30/09/16
2
Tamazgha organise une rencontre-débat autour de la question amazighe en Tunisie, à Paris le (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


16 Messages

  • La Kabylie proie à la junte algérienne... 25 octobre 2008 03:39, par Averriq

    Super article à diffuser à volonté.

    La pestre arabo-islamique qui ronge la culture pacifique Kabyle doit cesser.

  • La Kabylie proie à la junte algérienne... 25 octobre 2008 15:37, par Tiliwamouloud

    , Tiliwa

    La vérité amère " tidett isseqrahen "

    Iben khaldoun écrit dans les prolégomènes :


    " tous les pays conquit par les arabes il ne reste ni civilisation ni population même le sole va changer de nature"

    Le reste on le vois sur tout les plans on a rien à dire.

    Ainsi le reste c’est de quoi à faire pour mettre fin à la déstruction du patrimoine naturel de toute cette région, qui est ménacé de tout les côtés. et compris par sa population qui devient de plus en plus digestif. qui ont abandonné la culture de l’attachement à la terre. le sens claire de " la terre et le sang " de MOULOUD FERAOUN.

    Les kabyles d’ici et de là-bas disent souvant cet adage " le pays qui me donne le pains celui là c’est mon pays " alors, qu’en réalité cette maxime est d’origne arabe.

    Aujourd’hui la plus part des kabyles qui vis en france demande les cartes d’identités françaises par soulagement. C’est un signe d’alarme que les kabyles quitent leur kabylité.

    Le reste c’est que " la ruse, les illusions et les bons discours " de ces derniers.

    Sliman Azem a chanté :

    tezram y-akw al-qwbayel, anwa ay-d-mis n lasel --------- d-win ittheziben inif-is ///////
    amer n-mdjaza naâdel, yak nella y-akw d-atmaten --------yal-wa as-d-idhhar umur-is ///////
    Imi n-
    ttâamid akw ilbatêl , anughal akw am têbel -------yal-wa ad ihegi aârur-is ///////// Ur-ittdum-ara l-batêl, xxas yarna ad-iâatêl --------labud y-iwwass ad-ikes ////////
    Cebiya-s kan d-gw-dfel, m-ara y-ttdub s-laâquel ------ara ma ifsi wehdes /////////.

    Salut tous le Monde

  • La Kabylie proie à la junte algérienne... 25 octobre 2008 15:47, par Tamazight
    Azul Bonne iniative mais il faut traduire ce texte dans au moins 5 ou 6 langues.. Ayuz
    • La Kabylie proie à la junte algérienne... 26 octobre 2008 23:50, par tiliwa

      tiliwa

      Je répond à cette dame ou démoselle,

      C’est à vous de chercher à apprendre le tamazight ce n’est pas tamazight qui se traduira en français ou en anglais.
      Les anglais ou les Français ont-ils intéressé à traduire leur oeuvre en tamazight ? évidament non Même si 150 ans de leur présence en Afrique ont traduit des oeuvres d’art à leur langues mais pas en langue africains. Comment vous me demander de faire le travail des autres ? le temps que j’ai je le consacre à la mienne.

      J’ai espère que l’ACBF demandra l’apprentissage de la langue amazigh en tamazight en france mais pas la langue amazigh en français.

      tout simplement la langue ce n’est pas une religion. que d’ailleur les dirigents français ont essayé de faire un l’islam de france mais pas un islam en france.
      Mais dans la langue ; pour un enfant kabyle de france qui rentre dans une école maternèle on lui propose la langue Arabe. C’est comme même flagrant dans un pays soit disant des droit de l’homme et de l’enfant.
      Ce n’est pas là du colonnialisme spécifique destinés aux "beurs" ? ce n’est pas là la logique qui est à l’origine des conflis socio-économique des bonlieux ?
      Madame, Madémoselle est-il possible de cacher le solie avec le tamis ?

      Sans rancune

  • La Kabylie proie à la junte algérienne... 25 octobre 2008 17:54, par Saga des Gémeaux

    Les incendies perpétrés par le régime colonialiste d’Alger est comme l’a dit Tamazgha qu’un prétexte pour détruire notre faune et notre flore. Car pour ces misérables militaires le but c’est de faire en sorte que la Kabylie ne puisse pas quitter cette Algérie arabo-musulmane que nous détestons tous. Pire, une Kabylie indépendante ayant tous les atouts en main serait un véritable cauchemard pour les arabes, imaginez un peu : un pays démocratique, une économie qui se développerait en respectant la nature, un sous-sol riche en plantes et arbre et pour finir l’auto-suffisance alimentaire. Bref de quoi donner des sueurs froides à la racaille colonialiste d’Alger.

    Sur ce à bientôt

    Saga des Gémeaux.

  • La Kabylie proie à la junte algérienne... 26 octobre 2008 02:28, par Mohand Ouamar

    Azul,

    Tamazgha devrait, à mon humble avis, mieux se renseigner avant de faire de telles démarches qui risquent de se retourner contre ce qu’elle veut défendre.

    La kabylie est livrée aux déchets de toute nature ce qui ne peut qu’engendrer des incendies lorsqu’il fait 40 degrés à l’ombre. Même si les militaires ont causé des dégats, la démission de la société civile devant l’état des choses en matière écologique a aussi sa part de responsabilité. Soyons sérieux et positifs et commençons plutot par faire ce qu’il faut de notre coté.

    Avec toute ma sympathie.

    • La Kabylie proie à la junte algérienne... 26 octobre 2008 07:46, par Aksil

      Bonjour Mohand Ouamar,

      Certes que la société civile a démissioné de ses obligations, elle l’a fait car l’Etat algérien l’a poussée à le faire. L’Etat algérien a poussé les gens à détester leur terre, voire même à se détester. Quand on méprise un peuple, quand on le pousse à la misère... on tue en lui toute initiative. Les Kabyles aujourd’hui sont désespérés, ils se sentent de plus en plus délaissés, du coup, ils se laissent aller, s’abandonnent et abandonnent tout ce qu’ils ont.

      Je suis d’accord avec vous que la région de Kabylie est livrée aux déchets de toute nature, mais est-ce une raison pour l’armée algérienne de brûler... au contraire, dans un Etat qui se respecte, c’est l’armée qui s’occupe des détritus quand la société civile fait grève.

      Le laisser aller des Kabyles n’est rien d’autre qu’une expression de dégout et de fatigue d’être dans un pays qui ne les reconnait pas, qui les appauvrit de jour en jour, qui les méprise, qui les accuse de tous les maux qui frappe l’Algérie.

      Tout est géré, tout est voulu par le pouvoir central d’Alger. Rien n’est gratuit. Il poussera les Kabyles jusqu’au suicide collectif.

      Certes que les Kabyles ne s’occupent pas comme il faut de leur région... car on les a dépolitisés pendant ces dernières années, et une peuple dépolitisé est un peuple démobilisé.

      Salutaions

      • La Kabylie proie à la junte algérienne... 26 octobre 2008 13:50, par Mohand Ouamar

        Azul,

        Rejeter la responsabilité sur les autres est une solution de facilité qui est à des années lumières des valeurs authentiquement amazighes que nous ont légué nos dignes ancêtres.
        Le pouvoir actuel n’est pas éternel mais notre terre l’est, sauf pour pour ceux et celles qui ont fait le choix de la quittter pour toujours.
        Lutter contre cet illégitime régime qui s’est imposé aux algériens et a fait , stratégiquement, de la kabylie sa cible, n’empêche pas de s’occuper des affaires de la Cité, comme l’ont toujours fait nos dignes Imgharen, et il appartient aux leaders, comme ceux de Tamazgha, d’apporter un brin d’espoir par des orientations positives et non pas seulement par des dénonciations.

        Amazighement

        Mohand Ouamar

        • La Kabylie proie à la junte algérienne... 28 octobre 2008 10:19, par AGWZUL

          Azul akkwit,

          Lancer cet appel aux ONG écologiques est certes important, cependant le mal est profond, c’est un vértiable plan marschal qu’il faudrait pour notre kABYLIE ;

          Mais, seule notre réelle indépendance sera la garante de notre survie, à l’heure où l’islamisme s’insinue jusque dns nos villages, telle des méthastases, où la langue arabe se propage grâe aux énormes moyens de l’etat arabo-batiste tralgérien, dont l’objectif est la paupérisation du peuple Kabyle afin de le briser et de le soumetre dans ce moule obscurantiste arabo islamiste, dont ne voulons pas.

          La faune et la flore disparait à vitesse grand V comme c’est le cas hélas dailleurs pour le pourtour médirérranén, mais chez nous de façon prémédité par l’armée des arabes et de leur sbires ; alors que faut il faire ?? Attendre et attendre, jusqu’à notre complet anéantissement ?

          Ou bien s’organiser et agire, la question est posée !!

          azul seg’ul, azul d’azizzan,

          AGWZUL