Accueil > Autres rubriques > Archives > Actualité Culturelle-archives > Musique et cinéma à l’Entrepôt (Paris)
Nouvel an berbère
Musique et cinéma à l'Entrepôt (Paris)
vendredi 14 janvier 2005
par Masin
Le voyage dans le Paris berbère à l’occasion du nouvel an berbère se poursuit à l’Entrepôt en musique avec le groupe Ichenouiyen et Ali Amran.
Concerts à ne pas rater !


ATTENTION !
Changement d’horaires pour les projections cinéma des 17 et 18 janvier


Programme




Vendredi 14 janvier 2005.
21H30
Concert avec Ichenwiyen

Entrée : 7€



Ichenwiyen est un Groupe originaire de la région des Chenoua, un îlot de berbérophonie qui résiste encore à l’arabisation sur les hauteurs de Tipaza, une ville côtière de la Méditerrannée située à l’ouest d’Alger.

Le Groupe Ichenwiyen, qui porte le nom de la région d’où sont issus ses membres, est né en 1979. Ses membres ont baigné dans la culture et l’art du Pays chenoui qui inspire leur œuvre artistique.
La voix pure de Hamid semble nous appeler du tréfonds de l’âme berbère pour évoquer la résistance millénaire du peuple berbère qui continue à subir le déni de ses droits fondamentaux sur sa Terre ancestrale.
Les rythmiques (guitare et percussions) et les appels du banjo nous rappellent les ambiances folk de la musique sud-américaine. C’est cette fusion musicale qui fait l’originalité d’Ichenwiyen.







Samedi 15 janvier 2005.
21H30.

Concert avec Ali Amran.

Entrée : 7€


C’est en Kabylie, dans les campus universitaires et sur les différentes scènes de la région que Ali AMRAN a fait ses premières expériences musicales. D’abord auteur compositeur et musicien accompagnateur pour le compte d’autres chanteurs, il ne tarde pas à passer à l’interprétation pour affiner ses orientations et affirmer un style de musique beaucoup plus ouvert sur le monde que la chanson traditionnelle kabyle.

En 2000, il s’installe à Paris pour élargir ses horizons et tenter de nouvelles expériences. Après quelques apparitions ici et là, des rencontres et des collaborations avec des musiciens de styles divers, il s’entoure d’un groupe et monte sur scène pour jouer une musique fusionnée où les mélodies semblent transplantées dans des univers sonores et rythmiques inhabituels pour les puristes. S’il a gardé du patrimoine musical de sa Kabylie natale le sens mélodique et la langue d’expression dans la majorité de ses chansons, il a su y intégrer des influences venant du folksong, de la pop rock, du blues, du reggae... Il développe un folk rock original tout en contrastes et en subtilités. Ses textes parlent de la situation socio-politique et des difficultés de vivre dans l’Algérie d’aujourd’hui mais aussi de valeurs humaines essentielles telles que l’amour, la liberté et la tolérance.







Cinéma

- Vendredi 14 janvier à 18H10 :
“Machaho”, un film de Belkacem Hadjadj

- Lundi 17 janvier à 18H10 :
“La Colline oubliée”, film de Abderrahmane Bouguermouh

- Mardi 18 janvier à 18H10 :
“Le tuteur de madame la ministre” (26 minutes), de Djamila Amzal
“Muhend Ucaaban” (44 minutes), de Reski Harani.
Ces deux projections seront suivies d’un débat.


Tous les films sont sous-titrés sauf “Muhend Ucaaban”. -

Les projections auront lieu au Cinéma de l’Entrepôt ( 7/9, rue Francis de Pressensé - 75014 Paris)

Pour toute information, appeler :

- Cinéma : 01.45.40.07.50.

- Tamazgha : 01.45.45.72.44.



Toutes ces activités se dérouleront à l’Entrepôt :
L’entrepôt
7/9, rue Francis de Pressensé
75014 Paris.
Métro : Pernéty (Ligne 13).




Articles dans la rubrique :

Actualité Culturelle-archives
30/09/04
0
Conte berbère - d’après la tradition orale kabyle. Mise en scène par Ida Tesla. Production : Le (...)

Lire l'article

06/11/03
0
20H30 : Concert avec Baly Othmani (Chants touaregs) 21H30 : La Colline oubliée, d’Abderrahmane (...)

Lire l'article

04/11/03
0
Il sera notamment question de présentation de l’ouvrage de l’invitée intitulé "Voyage d’Idir et (...)

Lire l'article


Rejoignez nous