Accueil > Actualité > La Une > Tamazgha solidaire de la Catalogne
Tamazgha solidaire de la Catalogne
lundi 25 septembre 2017
par Masin
Dans une déclaration en date du 24 septembre, Tamazgha exprime sa solidarité avec le peuple catalan qui se bat pour son indépendance tout en dénonçant l’attitude répressive de l’Etat espagnol qui semble avoir la nostalgie du franquisme.
Ci-après l’intégralité de la déclaration de Tamazgha.
La Rédaction.

La Catalogne vaincra !

Quoi de plus normal qu’un peuple puisse aspirer à sa souveraineté et à son indépendance ? Quoi de plus évident qu’un peuple songe à réparer une injustice historique ? Quoi de plus permis qu’un peuple redonne à sa langue, sa culture et son identité leurs places légitimes occupées par celles imposées par un colonialisme pervers, par la violence et dans le sang ?

C’est ce que la Catalogne compte faire pacifiquement.
Les Catalans, par le biais de leurs institutions démocratiquement élues dans un cadre que les institutions espagnoles elles-mêmes ont mis en place, ont décidé d’organiser un référendum démocratique s’inscrivant ainsi dans le cadre du droit international qui garantit aux peuples le droit à l’autodétermination.

Et pour en arriver là, les Catalans ont dû travailler pendant des décennies respectant toutes les lois contraignantes et subissant toutes les politiques discriminatoires que la monarchie espagnole a mis en place pour fragiliser et minorer les éléments identitaires catalans – comme elle l’ont fait pour les autres peuples : basque, canarien,…

Aujourd’hui encore, l’Etat Espagnol use de tous les subterfuges pour empêcher l’organisation d’une expression démocratique que les Catalans ont longuement préparée avec détermination et persévérance.

La déclaration de l’illégalité du référendum annoncée par le gouvernement espagnol n’ayant pas atteint cette détermination, et à l’approche de la date du 1er octobre, les autorités espagnoles paniquent et perdent toute raison en procédant à des pratiques révolues en Europe. Mais tout porte à croire que l’Etat espagnol est tenté par le retour au franquisme.

L’usage de la force pour empêcher un processus démocratique relève du terrorisme d’Etat et de la dictature pure et simple. En procédant ainsi et en dépêchant ses forces policières et militaires en nombre en Catalogne, l’Etat espagnol prend une responsabilité grave et qui risque d’être lourde de conséquences. Il sera seul à en assumer la responsabilité.

L’Etat espagnol est en flagrant délit de viol des principes fondamentaux de la démocratie ! Il remet même en cause le droit international.

Nous sommes convaincus que le peuple catalan saura faire face à cette situation et ira jusqu’au bout de son projet sans tomber dans le piège tendu par un Etat espagnol aux abois et qui ne fait que salir son histoire avec son attitude.

Tamazgha, et au nom de tous les Amazighs qui se reconnaissent dans ses positions, se tient aux côtés du peuple catalan et l’encourage à tenir son référendum d’autodétermination, droit garanti par les instances internationales.

Nous appelons de tous nos vœux que la majorité du peuple catalan s’exprime en faveur de l’indépendance !

Par ailleurs, nous dénonçons l’attitude autoritaire et agressive de l’Etat espagnol qui use de la force pour museler la liberté. Nous appelons la communauté internationale et en particulier la communauté européenne à rappeler à l’ordre cet Etat, qui, par son attitude, menace la paix en Europe.

Nous appelons, enfin, l’ensemble des Amazighs installés en Catalogne à se rendre massivement dans les bureaux de vote pour dire : Oui à l’indépendance de la Catalogne !

Vive la catalogne libre et indépendante !

Tamazgha,

Paris, le 24 septembre 2017.

Articles dans la rubrique :

La Une
10/10/17
0
Qu’est-ce qui peut, aujourd’hui, entamer la détermination du peuple catalan à accéder à son (...)

Lire l'article

20/08/17
4
L’ONG Tamazgha (Paris) vient de rendre publique une déclaration au sujet du lâche attentat commis (...)

Lire l'article

17/07/17
2
Pour détruire la Kabylie, tous les moyens sont bons. Depuis 1962, l’Etat algérien n’a cessé (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.