Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Arif : Pari réussi à Biya...
Arif : Pari réussi à Biya...
La mobilisation est au rendez-vous.
vendredi 11 novembre 2016
par Masin
Après une semaine de répit, mais aussi de travail, la rue a été de nouveau investie à Biya (Housayma) ce vendredi 11 novembre. Si les Rifains ne sont pas prêts à oublier l’assassinat de Mohcine Fekri, ils ont aussi l’intention de mener leur combat jusqu’au bout et ne comptent pas laisser passer cet énième crime de la monarchie à Arif.
Un Comité provisoire a été mis e place à Biya et a eu à travailler sur une plateforme de revendications en vingt-et-un points. Cette plateforme a été présenté à a population lors du rassemblement prévu ce 11 novembre.



Le rassemblement a eu un grand succès. Plusieurs milliers de Rifains ont convergé vers la Place des Martyrs. A 17h, les premières vagues de manifestants ont déjà investi la Place qui n’a cessé de voir les citoyens arriver pour se remplir moins d’une demi -heure plus tard. Plusieurs interventions ont eu lieu et des slogans ont été scandés par les manifestants.

Vers 18h monte à la tribune Naser Zefzafi, l’un des leaders du mouvement qui a parlé une heure durant pour rappeler la genèse du mouvement mais surtout son esprit avant de soumettre à l’assistance la première liste des revendications arrêtées par le Comité provisoire. Naser Zefzafi a réitéré la détermination du Mouvement d’aller jusqu’au bout de son combat et exigera la satisfaction pleine et entière de ses revendications. Il est revenu sur le caractère pacifique et civique du mouvement et a tenu à dénoncer ceux du Makhzen ou de ses relais qui mènent une propagande de diffamation tentant de présenter le mouvement comme étant un mouvement semeur de trouble.


Vers 19h, la foule a entamé une marche avec des bougies et des fleurs blanches.

Lors du rassemblement, plusieurs slogans ont été scandés, parmi lesquels :

-  "Mohcine est assassiné ; le Makhzen en est responsable !" ;
-  "Neccin meṛṛa neḥzen, ineqq-aneɣ lmexzen" ("Nous sommes tous tristes, le Makhzen nous assassine") ;
-  "L’Etat du mépris qui broie les pauvres" ;
-  "Arif t-tamurt-nneɣ, Tamaziɣt d awal-nneɣ, Tirelli d amnus-nneɣ, Mulay Muḥend tfawt-nneɣ, Muḥsin d wma-nneɣ, Lmexzen d raɛdu-nneɣ !" ("Le Rif est notre pays, Tamaziɣt est notre langue, la Liberté est est notre combat, Abdelkrim est notre lumière, Mohcine est notre frère, le Makhzen est notre ennemi.") ;
-  "Irifiyen unissez-vous, Le Makhzen est l’ennemi !" ;
-  "Arif-nneɣ, lmexzen a t-nesssuffeɣ !" (Arif nous appartient, le Makhzen nous allons le mettre dehors") :
-  "Vive le peuple, sa majesté le people" ;
-  "Vive le peuple, les enfants d’Arif ne sont pas des racailles !".


La Rédaction.

Articles dans la rubrique :

BIYA
06/01/17
0
Les révolutionnaires rifains avaient entamé un sit-in, le soir du 4 janvier 2016, pour libérer la (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Deux semaines après le cruel assassina de Mohcine Fekri à Biya (Housayma) sur ordre d’un officier (...)

Lire l'article

07/11/16
0
Quelques milliers de manifestants ont manifesté dimanche 6 novembre 2016 à Rabat en solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.