Accueil > Actualité > Fil de l’actualité > Arrestation du réalisateur Abderrahmane Faria après avoir (...)
Arrestation du réalisateur Abderrahmane Faria après avoir refusé donner lecture à un communiqué en faveur de Kadhafi
mardi 8 mars 2011
par Masin

Selon le site Ossanlibya.org, les agents de Kadhafi auraient arrêté le réalisateur de télévision Abderrahmane Faria, originaire de la ville de Kabbaw (Nefoussa), dimanche 6 mars suite à sons refus de donner lecture à un communiqué de soutien à Kadhafi. Le communiqué devait être diffusé par la télévision libyenne au nom des artistes libyens.

Le réalisateur présente alors sa démission de son poste avent de quitter le bâtiment de la radio-télévision. Avec un groupe de jeunes, il allait se rendre à un manifestation qui se tenait au centre de Tripoli. Les agents des services de Kadhafi l’ont poursuivi et l’ont arrêté pour l’emmener dans un lieu inconnu.

Encore ce mardi 8 mars, nous ignorons ce qu’est devenu le réalisateur.




Fil de l’actualité sur Tamazgha.fr
Suivre l’actualité en Libye







Articles dans la rubrique :

Fil de l'actualité
27/08/13
0
La Fédération Régions et Peuples solidaires (R&PS), qui regroupe des partis autonomistes de (...)

Lire l'article

18/08/13
0
Tripoli, 18 August 2013 - Special Representative of the Secretary-General for Libya, Tarek (...)

Lire l'article

03/03/12
0
Genève / Niamey (CICR) – Agissant en qualité d’intermédiaire neutre, le Comité international de la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


1 Message

  • Il subira sans doute le sort des militaires qui ont refusé de tirer sur la foule de civils.

    l’ONU (dans toutes ses branches) est complice !

    Il est établi à présent que personne ne viendra en aide au peuple libyen. Le monde assistera à son extermination.

    Si des services secrets ne flinguent pas le fou furieux Kadafi, l’affaire est d’ores et déjà pliée... Non seulement il s’en sortira plus enragé et plus arrogant que jamais mais il sera un exemple pour les autres despotes islamo-arabes : ils seront certains de pouvoir tirer sur leurs peuples en toute impunité.

    Hussein Obama tremble dans sa culotte à l’idée de frapper son "frère en religion" en se planquant derrière la nécessaire "décision de l’ONU" en sachant qu’elle sera impossible à obtenir ! Non seulement le veto du russe et du chinois à l’OTAN est acquis, mais l’italien soutiendra toujours "en sous-terrain" son Kadafi d’amour.

    La France et l’Italie lui ont déjà sauvé la peau en 1986 en trahissant l’Amérique de Reagan...

    Dans ces conditions, les États de l’Union Européenne doivent se retirer de l’OTAN et laisser Hussein Obama et son pentagone se démerder seuls dans leurs multiples bourbiers !

    Qui parlait de "printemps" déjà ?... Alors qu’il s’agit de déferlantes de la mort égorgeuse !

    Qu’à cela ne tienne ! "la communauté internationale" de merde a ouvert un autre chantier en se mêlant des affaires ivoiriennes comme si cet État n’était pas capable de résoudre seul un différend électoral...

    Aux urnes citoyens ! chez les démokhraties nous n’avons que cette arme, pour le moment...