Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Azawad : Alger sur les nerfs...
Azawad : Alger sur les nerfs...
vendredi 10 février 2012
par Masin

Habituées à jouer les premiers rôles dans la médiation entre les Touaregs et les Etats du Mali ou du Niger lors des conflits armés que le pays touareg a vécu depuis le début des années 1990, les autorités algériennes ont du mal à entrer en contact avec le MNLA ce qui met sous les nerfs les services algériens qui ne peuvent pas imaginer que les choses leur échappent dans ce conflit à la porte de leurs frontières.

En effet, les dirigeants du MNLA ont fait savoir leur rejet de voir les Algériens se mêler de leurs affaires et ne veulent surtout pas que l’Etat algérien joue les médiateurs. Le MNLA a donc décliné les diverses invitations d’Alger qui souhaite recevoir des représentants du MNLA pour discuter au sujet du conflit qui les oppose à l’Etat malien. Le MNLA ne semble pas faire confiance aux autorités algériennes. En effet, comment répondre aux invitations d’Alger alors que cet Etat viole des conventions internationales qu’il a pourtant signées ? Sinon comment expliquer le refus des Algériens d’accueillir des combattants touaregs blessés qui souhaitaient se faire soigner dans les hôpitaux algériens ?

Mais cela n’a pas empêché Alger de trouver des Touaregs qui ont accepté de se rendre à Alger et qui veulent faire croire qu’ils représentent le MNLA. Ce ne sont que des individus ayant l’habitude des hôtels algérois et des prises en charge du DRS. C’est la méthode qui a toujours été adoptée par Alger afin de manipuler les combattants touaregs et les amener à la table des négociations avec L’Etat avec lequel ils sont en conflit. Des négociations qui ont toujours été des pièges tendus aux Touaregs. La chose que les services algériens n’ont, peut-être, pas encore saisie c’est que cette fois-ci ceux qui mènent le combat dans l’Azawad sont issus d’une autre génération et ne comptent pas reproduire les pratiques anciennes qui ont, à chaque fois, fait échouer la lutte touarègue. Les combattants du MNLA sont décidés à se libérer du colonialisme malien et ce ne sont pas d’autres colonisateurs en Afrique du Nord, complices du régime malien, qui les piégeront ou qui viendront à bout de leur détermination de libérer leur pays et mettre fin à des décennies d’humiliation et de soumission. Et la République de l’Azawad sera le seul garant de la liberté qui nous tient tant à cœur.


Masin FERKAL.

Articles dans la rubrique :

BIYA
11/11/16
0
Après une semaine de répit, mais aussi de travail, la rue a été de nouveau investie à Biya (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Deux semaines après le cruel assassina de Mohcine Fekri à Biya (Housayma) sur ordre d’un officier (...)

Lire l'article

07/11/16
0
Quelques milliers de manifestants ont manifesté dimanche 6 novembre 2016 à Rabat en solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


9 Messages

  • Azawad : Alger sur les nerfs... 10 février 2012 17:26, par AGWZUL

    AZUL AKKWIT S-UMATA,

    Que les Azawadiens tiennent bon, cette fois je pense que la méche est allumée et que rien ne l’éteindra jusqu’à l’aboutissement de la libèration de tous les Imazighen.

    Tura ukzen Imazighen, akken a-nugur ggw-ubrid ar agh issufghen ar tafat, issefk ad nemuqqel imal ennegh d’imal amynnu, d’imal atrar.

    Ad nemmutti aidhudh sw-utrar, tebbwdh ed tallit u Mazigh, tura ttalit ennegh...

    Tanemmirt.

    AGWZUL

    • Azawad : Alger sur les nerfs... 11 février 2012 14:02
      oui certenment,elle s’es allumee depuis la tunisie,elle s’appelle bouazizi.que son ame repose en paix..la verite a triompher, et elle continue son chemin,nul ne peux l’arreter !! si vous constater bien mes freres, vous allez vous rendre compte que tout n’es pas effet du hasard.qu’il ya bien bien une force et une intelligence strategique superieure a la notre..sinon comment cela a tant durer sans jammais trouver de solution...a tout les non croyon ne m’envouler pas.. c’es c’a que j’ais constater et j’ai pas ete contredi jusqua present..j’aimerais que tout mes freres arrivent a faire la part des chose,DIEU LISLAMou autre NA RIEN A VOIR AVEC CE QUI NOUS EST ARRIVER,lislam est pour tout le monde.islam N"ES PAS RACISTE,les racistes et les terroristes ils metra lumiere sur leur crimes et les fera payer un par un inchaallah...ils on sali le nom de l’islam par leur racisme leur terrorisme et dictature...massinagh i moqaran [allahoo akbar !!!!
  • Azawad : Alger sur les nerfs... 11 février 2012 12:18, par Saga des Gémeaux

    C’est une excellente nouvelle que de voir nos frères et sœurs touaregs rejetant toute initiative faîte par le régime colonialiste algérois. Si tout se passe il se pourrait que l’on puisse voir bientôt la naissance d’une authentique République amazighe en Tamazgha. Le commencement de la fin vient de débuter pour l’impérialisme arabo-musulman. Courages Touaregs, les autres peuples de Tamazgha sont avec vous. Et ce n’est ni l’entité coloniale française nommée "Algérie", ni l’ONU, ni l’UA et autres saloperies supranationales qui vous mettrons des bâtons dans les roues.

    Saga des Gémeaux

  • Azawad : Alger sur les nerfs... 11 février 2012 15:47, par mtraore

    On veux la paix au Mali et pas la guerre, nous avons besoin de rattraper notre retard vis à vis les pays occidentaux et une guerre ne viendrait que creuser cet écart. Il faut penser à l’avenir de nos enfants quel héritage voulont nous leur laisser (un pays prospère ou il fait bon vivre ou un pays en ruine au prise avec une guerre ?) Merci

    M.TRAORÉ

    • Azawad : Alger sur les nerfs... 11 février 2012 18:03, par La Mécréante !

      Hello TRAORÉ,

      pour "la paix au Mali" faut voir ça avec les maliens.

      L’affaire qui nous préoccupe ici est la République de l’AZAWAD, pays amazigh.

      Mali Go home ! DÉGAGE !

      désolée de vous faire de la peine.

    • Azawad : Alger sur les nerfs... 11 février 2012 18:41

      "pays prospère ou il fait bon vivre"

      Ouais, en tant que soumis ( qui a dit musulman ? :) ) ? Non et encore non, la guerre est la seule solution face à un état qui fait la sourde oreille et ne répond pas aux revendications des imazighens, et tant pis si ça part en ruine, tout se reconstruit. L’important c’est d’être enfin libre, le progrès et le développement suivront naturellement après.

      • Azawad : Alger sur les nerfs... 11 février 2012 22:05, par KALIALUS

        Traoré @"On veux la paix au Mali et pas la guerre".

        C’EST AU POUVOIR COLONIALISTE malien qu’il faut le dire..imazighens sont un peuple pacificiques sinon avec la manière dont il a été traite jusqu’ là il y a bien longtemps qu’isl auraient dû PRENDRE LES ARMES il y a bien longtemps.
        Qui refuse la paix ?
        QUI EST LE RESPONSABLE DES TROUBLES,l’état malien ,non !

        Le PEUPLE Azawed après des années déni de marginalisation de spoliation et volonté de l’état malien de l’aliéner voir de programmation de sa disparition ne fait que se defendre aujourd’hui pour ne pas dispaître.

        la défense de l’azawad n’est que le combat ultime pour la survie d’un peuple autochtone.

        Allez-VOUS COMPRENDRE CELA ? C’EST UNE PAIRE DE MAZNCHE.
        TOUTE MA SOLIDARITE AVEC AZWAD.

  • Azawad : Alger sur les nerfs... 16 février 2012 23:33, par Aksil
    C’est dans de telles circonstances que notre "frere de sanf Amazigh" Ouhayia Bouadnane, le Premier Ministre de la Republique Algerienne Democratique et Populaire DOIT se rappeler les berceuses de sa chere maman Kabyle ! A defaut on sait tous que ses negociations "pacificatrices" des années 90 avec les Touarges pour le compte d’un Mali unifié n’ont donné aucin fruit sinon plus de haine et de destruction des Touaregs en particulier, et de la civilisation amazighe en general.