Accueil > Actualité > Fil de l’actualité > Cinq avions de combat et deux hélicoptères libyens (...)
Cinq avions de combat et deux hélicoptères libyens détruits par l'aviation française
dimanche 27 mars 2011
par Masin
Dans son point n°8 de l’opération Harmattan, le Ministère de la Défense fait état de destruction de cinq avions de combat Galeb et de deux hélicoptères MI-35 libyens à Misrata.

Ci-après le communiqué du Ministère de la défense.




Libye : point de situation opération Harmattan n°8
Point des activités du vendredi 25 mars 2011 à 16h00 au 26 mars 2011 à 18h00.



L’opération Harmattan a été marquée lors de ces dernières 24 heures par la poursuite des missions aériennes dans le cadre de la résolution 1973. Au cours de ces missions, les avions français ont réalisé plusieurs frappes dans les régions de Zintan et Misrata. Dans l’attente d’une évaluation plus précise des résultats, les premières observations permettent de constater la destruction au sol à Misrata d’au moins cinq avions de combat Galeb et d’au moins deux hélicoptères de combat MI-35 qui se préparaient à mener des opérations dans la région.

Dans la soirée du 25 mars, le groupe aéronaval embarqué a poursuivi les missions d’attaque au sol avec une patrouille mixte Rafale / Super-Etendard modernisés (SEM), appuyée par un E2-C Hawkeye .

Pour la journée du 26 mars, une vingtaine d’aéronefs français, soutenue par quatre ravitailleurs et appuyée par un E3F, a été engagée dans des missions de défense aérienne et d’attaque au sol. Ainsi, deux patrouilles Rafale Air, deux patrouilles Mirage 2000D et deux patrouilles mixte Rafale / SEM ont été engagées. Une patrouille Rafale Marine a également réalisé une mission de reconnaissance.

De plus, les détachements de Mirage 2000-5 qatari et français ont réalisé une nouvelle mission conjointe de surveillance de l’espace aérien libyen depuis la base de La Sude en Crète. Quatre appareils, deux qataris et deux français étaient engagés dans cette mission.

Enfin, dans la matinée, il faut noter le ravitaillement à la mer du porte-avions Charles de Gaulle par le pétrolier ravitailleur Meuse . L’opération a permis de transférer des munitions et du carburant pour les avions et des vivres.

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense et des anciens combattants

Articles dans la rubrique :

Fil de l'actualité
27/08/13
0
La Fédération Régions et Peuples solidaires (R&PS), qui regroupe des partis autonomistes de (...)

Lire l'article

18/08/13
0
Tripoli, 18 August 2013 - Special Representative of the Secretary-General for Libya, Tarek (...)

Lire l'article

03/03/12
0
Genève / Niamey (CICR) – Agissant en qualité d’intermédiaire neutre, le Comité international de la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous