Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Corruption royale
Corruption royale
jeudi 3 novembre 2016
par Rédaction-Tamazgha

Des émissaires de la monarchie marocaine, dont le ministre de l’intérieur, ont été dépêchés très vite auprès de la famille de Mohcine Fikri pour exercer sur des pressions afin qu’ils interviennent dans le but de clamer la colère populaire à Arif.
La démarche a semble-t-il apporté ses fruits puisque le père de la victime, Ali Fikri, s’est exprimé le lundi 31 octobre à Imzuren (Imzourene) pour affirmer que les plus hautes autorités assurent que les responsables du crime seront sévèrement punis. Selon le magazine en ligne Hespress qui rapporte ses propos, le père de la victime a dit ceci : « Je ne souhaite pas que mon fils soit la cause de la la fitna au Maroc notamment dans un tel contexte avec l’approche de la COP22 ». Et toujours selon Hespress, le père du vendeur de poisson broyé vendredi 28 octobre déclare que l’intérêt du pays et de l’Etat reste la chose la plus importante même si son fils est parti victime.

Ali Fikri, devant sa maison à Imzourne.


Il est évident que des pressions ont été exercées sur ce pauvre père en deuil. Les autorités marocaines ne l’ont même pas laissé faire le deuil. Le but étant de clamer la colère populaire et mettre fin à la mobilisation qui ne cesse de gagner du terrain.
L’intervention et la prise de position du père de Mohcine Fikri n’a nullement entamé la détermination des populations rifaines qui sont plus que jamais mobilisées. D’ailleurs, plusieurs actions sont envisagées.

A noter que le mot fitna ne cesse de revenir. C’est une propagande émanant du Palais royal et ses relais pour discréditer la mobilisation rifaine la présentant comme une volonté de semer la zizanie. La zizanie est plutôt l’œuvre de la monarchie qui en quelques décennies a appauvri Arif et l’a sérieusement abîmé sur le plan civilisationnel et culturel.

La Rédaction.

Articles dans la rubrique :

BIYA
11/11/16
0
Après une semaine de répit, mais aussi de travail, la rue a été de nouveau investie à Biya (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Deux semaines après le cruel assassina de Mohcine Fekri à Biya (Housayma) sur ordre d’un officier (...)

Lire l'article

07/11/16
0
Quelques milliers de manifestants ont manifesté dimanche 6 novembre 2016 à Rabat en solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.