Accueil > Actualité > Brèves > Des dirigeants du MAK sur le terrain...
Des dirigeants du MAK sur le terrain...
dimanche 31 août 2008
par Masin
Nous publions ci-après le communiqué du Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie suite aux réunions publiques tenues dans deux villages en Kabylie.


[|

2RENCONTRE CITOYENNE AU VILLAGE SAHEL, AT WIZGAN2

3
COMMUNIQUÉ
3

|]

Le 29 août 2008, sur invitation de son Comité de Village pour l’Autonomie (CVA), Sahel, un village de la sous-préfecture d’At Wizgan (Bouzeguène), a invité une délégation du Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) afin d’animer une conférence portant sur la situation générale de l’Algérie et les perspectives du combat autonomiste mené par le M.A.K depuis sa création en juin 2001.

Ce village qui inaugure un nouveau genre de communication a été le théâtre d’une parfaite communion entre les citoyens et les quatre membres du Comité Exécutif qui ont eu l’honneur de participer à cette rencontre citoyenne de proximité.

La rencontre qui s’est tenue sur l’esplanade centrale du village a tourné autour de la situation sécuritaire du pays et de la Kabylie en particulier, les voies et moyens de parvenir à l’autonomie, les atouts d’un développement intégré, l’émergence d’une aspiration autonomiste profonde au sein des villes et des villages kabyles, et leur réalisation. La problématique kabyle est-elle comparable à celle des peuples qui, de par le monde, viennent de réussir à prendre leur destin en main notamment les cas de la Bolivie et des pays du Caucase (Kosovo, Ossétie du Sud, Abkhazie).

L’assistance composée de citoyens de tous âges a montré une remarquable connaissance des enjeux d’une démarche autonomiste qui, pour ces derniers, reste la seule alternative pour la Kabylie victime de l’ostracisme intégral de la part du pouvoir arabo-islamique d’Alger. Pour une fois, on n’a pas eu droit à la sempiternelle question du “qu’allons-nous manger”, que certains négateurs d’eux-mêmes exhibent comme leitmotiv de leur propre déshérence ; ce qui montre si besoin était, une détermination appuyée de tous les citoyens à refuser que l’honneur et la dignité se brocardent impunément.

Il est désormais clair et établi que, malgré la répression et les discours défaitistes de tous bords, le principe de l’autonomie de la Kabylie est assumé et partagé par de plus en plus de citoyens lassés et révoltés par le populisme du pouvoir, les discours politiques locaux inconséquents, les attaques sanglantes du terrorisme islamiste et les incendies volontaires qui ravagent la région.

Après cette rencontre dense et riche achevée autour d’un couscous convivial servi sur la place même du village, la délégation du MAK a répondu à l’invitation du Comité du village de Lemsella et de son Association culturelle "Tiγilt" qui ont organisé la deuxième édition de la Fête de la Figue. Les rues du village propres comme un sou neuf sont égayées par des expositions de l’art traditionnel en poterie, tissage, travail du bois, peinture... Le visiteur est subjugué par la beauté du site, la propreté des lieux et le génie créateur des femmes et des hommes.

Ce vendredi 29 août 2008 a été une journée pleine où le MAK a conforté sa crédibilité et la justesse de son combat sur le terrain grâce à l’heureuse initiative du Comité de Village pour l’Autonomie de Sahel. Cette expérience a montré que seule l’immersion dans le peuple et la symbiose avec lui sont susceptibles d’avoir de l’effet sur des citoyens qui refusent d’être des faire-part dont on se rappelle l’existence uniquement lors d’élections pour choisir des représentants qui se transforment immanquablement en figurants politiques.

Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie,
Kabylie, le 30 août 2008

Articles dans la rubrique :

Brèves
24/01/12
0
Le chanteur compositeur kabyle, Chérif Kheddam, est décédé, à l’âge de 85 ans, à Paris des suites (...)

Lire l'article

07/05/11
0
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Paulette Galand-Pernet à (...)

Lire l'article

02/02/11
1
Huit jours après le dernier acte de vandalisme ayant visé le drapeau amazigh qui flotte sur la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous