Accueil > Dossiers et documents > Libye > Fatwa anti-ibadhite
Fatwa anti-ibadhite
jeudi 20 juillet 2017
par Masin
Nous publions ci-après la déclaration du Haut conseil des Amazighs de Libye en réaction à la fatwa de la Commission des fatwas de la Haute autorité libyenne des Awqaf et des affaires islamiques du Gouvernement provisoire autoproclamé à l’Est de la Libye, qui n’est rien qu’un appel au génocide des Amazighs.
nous publions également la traduction du texte de la dite fatwa.

La Rédaction.


Déclaration du HCAL du 10 juillet 2017


[Traduction]
Le Haut conseil des Amazighs de Libye ["Amqim ameqqran n Imaziγen n Libya"] (HCAL) rejette fermement le contenu de la fatwa de la Commission des fatwas de la Haute autorité libyenne des Awqaf et des affaires islamiques du Gouvernement provisoire autoproclamé à l’Est de la Libye. Il y est dit que "l’ibadisme est une secte parasite et perverse. Il pratique un rite clandestin et ésotérique des Kharijites. Les Ibadites ont des doctrines de mécréance". Cette fatwa est une incitation flagrante à l’extermination massive des Amazighs de Libye et une violation grave des traités et du droit international. Il s’agit d’une incitation à des troubles civils entre Libyens et une menace pour la paix sociale en Libye, avec un grave danger de diffusion de ce discours de haine aux pays voisins : Algérie et Tunisie.
Face à cette situation, nous appelons les Libyens à s’opposer à ce type d’appel au racisme et de haine.
Dans ces circonstances difficiles, nous appelons tous nos Conseils militaires des territoires sous contrôle du HCAL à renforcer leur unité et leurs efforts pour préserver la sécurité et la stabilité. Comme nous appelons la Communauté internationale à assumer ses responsabilités en assurant la protection des civils.

Tripoli le 10 juillet 2017 (Correspondant au 26 yunyu 2967)



Traduction du texte de la fatwa

La question

Un habitant d’Adrar N’ foussa pose une question la Commission des fatwas de la Haute Autorité libyenne des Awqaf et des affaires islamiques (haute autorité de l’islam sunnite) : "Nous avons un imam ibadite dans une mosquée à Adrar N’foussa (il dit Djebel Al Gharbi). L’imam ne cache pas son ibadisme. Il dit que le Coran est une création. Il nie la possibilité de voir Dieu lors du dernier jugement. Comment devons-nous se comporter avec lui. Faut-il le boycotter et lui refuser même le salut ?".

La réponse (ou la fatwa)

L’ibadisme est un groupe (dans le sens d’une secte) parasite et pervers. Il pratique un rite clandestin et ésotérique des Kharijites. Les Ibadites ont des doctrines de mécréance. Ils considèrent que le Coran est une créature avec une foi dans la négation de la vision de Dieu. Il est interdit de prier derrière leurs imams ou avec eux. Ils n’ont aucune dignité.


Commission des fatwas de la Haute Autorité libyenne des Awqaf et des affaires islamiques

Lien vers le texte de la fatwa

Articles dans la rubrique :

Libye
04/08/17
0
Interviewé par France 24 au lendemain de la rencontre de La Celle Saint-Cloud voulue par (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.