Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Ferhat Mehenni reconnaît l’Etat de l’Azawad
Ferhat Mehenni reconnaît l'Etat de l'Azawad
mardi 10 avril 2012
par Tamilla

C’est avec une immense joie et une réelle fierté que le Gouvernement Provisoire Kabyle accueille la "Proclamation de l’Indépendance de l’Azawad" signée aujourd’hui par le Secrétaire Général du MNLA, M. Billal Ag Acherif.

C’est un jour historique, exceptionnel par sa portée et sa signification. Désormais, la voie est libre pour les peuples déterminés à accéder à la liberté. L’Anavad et le peuple Kabyle qui ont soutenu depuis le début la lutte du MNLA pour l’indépendance de l’Azawad se félicitent de cette heureuse issue. C’est un jour historique pour les nations du monde qui voient se joindre à elles un nouveau pays qui a arraché de haute lutte son droit à une reconnaissance pleine et entière de son identité, de sa liberté et de sa souveraineté.

Le Gouvernement Provisoire Kabyle, reconnait cette unique autorité sur le territoire de l’Azawad.

Il appelle la communauté internationale à reconnaître l’Azawad comme un nouveau membre de l’ONU.

Il salue la décision du MNLA d’œuvrer à la rédaction d’une constitution démocratique de l’Etat indépendant, ce qui sera une première dans l’ensemble du sous-continent nord-africain.

Par ailleurs, l’Anavad rend hommage au courage du peuple de l’Azawad et à son sens des responsabilités dans les actions qu’il a su mener dans le respect des droits humains et des règles militaires et humanitaires internationales.

Le Gouvernement kabyle en exil sait qu’après avoir fait plier la junte militaire malienne, les nouvelles autorités de l’Azawad vont pouvoir mettre fins aux exactions des milices fascistes islamiques que les autorités algériennes ont formées et entrainées et que le Mali a laissées s’installer dans le désert pour y semer le trouble et se faire passer pour le MNLA auprès des médias étrangers.

Les hommes et les femmes de l’Azawad ont tracé un chemin historique pour leur peuple mais aussi pour le peuple Kabyle et pour tous les peuples qui aspirent à disposer d’eux-mêmes.

Vive l’Azawad libre, indépendant et démocratique !

Montréal le 06/04/2012

Ferhat Mehenni,

Président de l’Anavad

Articles dans la rubrique :

BIYA
11/11/16
0
Après une semaine de répit, mais aussi de travail, la rue a été de nouveau investie à Biya (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Deux semaines après le cruel assassina de Mohcine Fekri à Biya (Housayma) sur ordre d’un officier (...)

Lire l'article

07/11/16
0
Quelques milliers de manifestants ont manifesté dimanche 6 novembre 2016 à Rabat en solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

  • Ferhat Mehenni reconnaît l’Etat de l’Azawad 11 avril 2012 03:46, par La Mecreante

    Les soldats du MNLA ont commencé à DÉGAGER les égorgeurs d’AQMI et nettoyer l’AZAWAD de ces fous criminels !

    lire La Voix Berbère :

    http://amazigh.blog.lemonde.fr/2012/04/09/a-gao-et-tombouctou-le-mnla-reagit-contre-aqmi-et-ansar-dine/

  • Ferhat Mehenni reconnaît l’Etat de l’Azawad 11 avril 2012 11:06, par Saga des Gémeaux

    Maintenant que les peuples de l’Azawad sont indépendants, j’espères que la France de 1789, va en tirer les conclusions qui s’imposenet elle qui se proclame être la championne du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, qui verse des larmes de crocodiles qu’il s’agit du prétendu peuple "palestinien" qui n’a jamais existé et qui fait chier le peuple juif sur sa terre historique. Y aurait-il deux poids deux mesures ? La France de 1789 qui se prétend être Patrie des Droits de l’Homme (la bonne blague)va-t-elle tendre la main aux peuples de l’Azawad qui ont lutté pour leur indépendance dans la dignité et aux idéaux multiséculaires du peuple amaazigh seul détenteur des valeurs républicaines que les franc-maçons nous ont volées ? En tout cas j’invite le Président Mehenni à dépêcher un ambassadeur auprès des nouvelles autorités de l’Aazwad indépendante afin que celle-ci soit irréversible. Le premier Etat amazigh est né et demain sera le tour des autres peuples amazighs de se libérer du colonialisme arabo-musulman.

    Saga des Gémeaux