Accueil > Annonce top site > Imazighen de Libye sont-ils décidés à prendre leur destin (...)
Imazighen de Libye sont-ils décidés à prendre leur destin en main ?
vendredi 14 septembre 2012
par Tamilla

La décision prise par le Conseil local d’Ifran (Yefren) le 9 septembre dernier a très vite eu un écho auprès d’autres conseils locaux des régions amazighes en Libye.

En effet, réunis à Nalut le 13 septembre 2012, l’ensemble des Conseils locaux des régions amazighophones, à savoir Nalut, Kabaw, Arhibat, Jadu, Faresta, Tamlouchayt, Wazzen, Ifran, Tamzine, Tikouit, Kalaa, At-Willul (Zouara) ont décidé, à leur tour, de mettre en place l’enseignement de la langue amazighe dès la prochaine rentrée scolaire.
Cela concernera, dans un premier temps, le cycle primaire en attendant qu’il soit étendu à l’ensemble des cursus de l’enseignement.
Des décisions de ce type sont-elles un signe annonciateur que les Imazighen de Libye sont enfin décidés à prendre leur destin en main ?
Nous publions ci-après la déclaration de Nalut.

La Rédaction




Communiqué des présidents des Conseils locaux d’Adrar n Infusen et d’At-Willul





Les présidents des Conseils locaux des villes d’Adrar n Infusen et de la côte (Nalut, Kabaw, Arhibat, Jadu, Faresta, Tamlouchayt, Wazzen, Yefren, Tamzine, Tikouit, Kalaa, Zouara) se sont réunis à Nalut le jeudi 13 septembre 2012 et ont rendu public un communiqué commun dans lequel ils déclarent ce qui suit :

1 - Introduction de la langue Amazighe comme matière fondamentale dans les programmes scolaires du cycle primaire.

2 – Œuvrer à fournir la matièrescolaire, les programmes scolaires ainsi que la couverture de toutes les dépenses nécessaires.

3 - Œuvrer à fournir desenseignants spécialisés engagés avec des contrats.

4 – Charger les responsables de l’éducation et de l’enseignement dans ces régions du suivi de ces décisionsavec les parties compétentes.

5 - Les conseils locaux garantiront l’enseignement de la langue amazighe dès cette année dans le cycleprimaire.

6 - Œuvrer à la préparation de cadres libyens pour mener la mission de l’enseignement et du suivi et ce en leur assurant des formations à l’étranger.

7 – Il a été convenu de former un comité technique chargée de l’exécution et du suivi de ces décisions.

8- Ces décisions entrent en vigueur à partir de ce jour.

Vive la Libye libre !




Les présidents des Conseils locaux,

Nalut, le 13 septembre 2012.

P.-S.

Nos remerciements à Racid At Ali Uqasi pour sa contribution à la traduction du communiqué de Nalut.

Articles dans la rubrique :

Annonce top site
16/07/16
0
Nous avons appris, avec tristesse, le décès du poète-écrivain rifain Ahmed Ziani, à Mellila le (...)

Lire l'article

21/02/16
0
Le 17 mai 2015, le tribunal de Ouarzazat a condamné trois militants arrêtés lors de manifestations (...)

Lire l'article

31/01/16
0
Nous publions ci-après le communiqué de l’Observatoire amazighs des droits et eds libertés (OADL) (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


1 Message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.