Accueil > Annonce top site > Nedjima Plantade n’est plus !
Nedjima Plantade n'est plus !
samedi 22 décembre 2018
par Masin
A toutes celles et à tous ceux qui souhaiteraient rendre hommage à Nedjima Plantade, décédée le 13 décembre 2018 à Paris, Tamazgha met en place cette page.


Message de Nora Larfi

Une des voix discrètes de la grande famille amazighe, un itinéraire d’émancipation tranquille chevillé à une fidélité aux racines authentique et assumée. Telle est ma perception de cette femme que je ne connais que par ses écrits et par les compte-rendu de Tamazgha, ce creuset de toutes les voix/voies amazighes.
Mes condoléances les plus sincères à sa famille, notamment à Yidir.

Nora Larfi,
Le 25 décembre 2018.



Message de Gérard Lamari

La disparition de Nedjima Plantade me touche profondément d’autant que je m’y attendais pas. Intègre et humble que cette dame.
Elle a beaucoup produit et mis en lumière des facettes inconnues du monde berbère (notamment les femmes, Yennayer et bien d’autres choses). Anthropologue reconnue et universitaire éclairée, elle a dans son coin apporté en toute modestie, voire timidité (!) des éléments que nous ignorions.
Merci Na Nǧima pour ton travail.

Gérard LAMARI
Toulouse, le 22 décembre 2018.

Articles dans la rubrique :

Annonce top site
08/04/19
0
Suite à la forte mobilisation suscitée par l’arrestation de l’avocat Salah Dabouz, et (...)

Lire l'article

08/12/18
0
C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la disparition soudaine, à l’âge de 61 (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


7 Messages

  • Nedjima Plantade n’est plus ! 22 décembre 2018 16:37, par Sadek LAMALI
    Mes condoléances les plus attristées à sa famille et à tous ses proches, amis, collaborateurs et condisciples. Je lui ai lu un de ses ouvrages en 1991 que m’a passé un ami Smail, étudiant magistère en cultures populaires (sociologie) ;cet ouvrage parle de la sexualité dans la société kabyle, ça m’a paru une révolution. Un tabou que je ne pensais pas qu’une personne serait en mesure de briser au vu de la dureté et la solidité des traditions. Cet ouvrage n’est disponible qu’au CCF d’Alger et si ce n’est cet ami étudiant personne ne m’aurait instruit de son existence. Que Dieu aie son âme !

    repondre message

  • Nedjima Plantade n’est plus !elle est partis -notre soeur- 22 décembre 2018 23:39, par ibersiene lounis
    je m’incline devant la mémoire de cette grande dame militante,engagée pour notre cause.cette cause juste,plusieurs fois millénaire. chère NEDJIMA ,tu restera a jamais dans nos cœurs.

    repondre message

  • Nedjima Plantade n’est plus ! 23 décembre 2018 08:14, par Gérard LAMARI
    La disparition de Nedjima Plantade me touche profondément d’autant que je m’y attendais pas. Intègre et humble que cette dame. Elle a beaucoup produit et mis en lumière des facettes inconnues du monde berbère (notamment les femmes, Yennayer et bien d’autres choses). Anthropologue reconnue et universitaire éclairée, elle a dans son coin apporté en toute modestie, voire timidité (!) des éléments que nous ignorions. Merci Na Nedima pour ton travail. Tout mon soutien à tes proches. Gérard LAMARI

    repondre message

  • Nedjima Plantade n’est plus ! 24 décembre 2018 21:38, par Said Zeghebibe

    C’est avec une terrible affliction et souffrance que je viens d’apprendre la perte cruelle et combien incommensurable de la brillante et admirable anthropologue kabyle, spécialiste du monde amazigh et militante de la cause berbère, qu’a été Nedjima Plantade, hélas décédée à Paris le 13 décembre 2018, des suites d’une longue et douloureuse maladie.

    Je tiens à rendre hommage à cette grande dame qui nous a légué, avec beaucoup de générosité, une partie des rituels magiques des femmes kabyles et nord-africaines, témoignages, selon elle, de cultes et de croyances antérieurs à l’islamisation de la région. Je salue son courage, sa force de travail et sa dignité qui se sont manifestés à travers toute son œuvre. Je salue le travail tout à fait remarquable qu’elle a fait, avec persévérance et rigueur, pour contribuer à promouvoir et à développer cette culture ancestrale fragilisée et perpétuellement agressée.

    Mes pensées vont à la famille et aux proches collaborateurs de cette passionnée et passionnante chercheuse, qui m’a impressionné par sa clairvoyance, son implication et sa mise en valeur de l’intelligence et de l’humanité. Je leur présente mes sincères et les plus attristées condoléances.

    repondre message

  • Nedjima Plantade n’est plus ! 25 décembre 2018 23:04, par Nora Larfi

    Une des voix discrètes de la grande famille amazighe, un itinéraire d’émancipation tranquille chevillé à une fidélité aux racines authentique et assumée. Telle est ma perception de cette femme que je ne connais que par ses écrits et par les compte-rendu de Tamazgha, ce creuset de toutes les voix/ voies amazighes.

    Mes condoléances les plus sincères à sa famille, notamment à Yidir.

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.