Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Intervention sanglante des forces de répression (...)
Intervention sanglante des forces de répression marocaines à Biya
Intervention sauvage des autorités coloniales marocaines contre les manifestants pacifiques de la révolution rifaine amazighe moderne, la nuit du 4 au 5 janvier, à la Place des Martyrs à Biyya (Al Hoceima).
vendredi 6 janvier 2017
par Masin


Les révolutionnaires rifains avaient entamé un sit-in, le soir du 4 janvier 2016, pour libérer la Place des Martyrs, encerclée par les forces makhzaniennes marocaines dont le but est d’empêcher les révolutionnaires rifains de fêter sur cette place symbolique de la révolution rifaine amazighe moderne, la Yennayer, le nouvel an amazigh 2967, le 13 janvier 2017.
Cette répression policière du makhzen chérifien s’est terminée dans un bain de sang selon des témoins sur place. Ils évoquent une vingtaine de blessés dans les rangs des manifestants dont deux cas graves transportés et à l’hôpital de la ville. Plus de soixante personnes, dont trois femmes, sont arrêtés. La ville de Biyya vit dans un véritable état de siège.
Le makhzen colonial marocain a choisi de commettre un autre crime contre le Rif, un crime qui s’ajoute aux autres crimes contre l’humanité et les génocides commis par le pouvoir central alaouite contre le peuple rifain (les bombardements au napalm en 1958-1959 ; les massacres par les armes chimiques en 1925, et le génocide de 1898 contre les Ibeqquyen).

Le makhzen de Rabat perturbe les réseaux d’Internet pour que sa répression sauvage des populations rifaines passe sous silence. En effet, le « direct » par les téléphones mobiles à travers les réseaux sociaux est devenu la nouvelle arme du peuple rifain.
Toute la région de Biyya est en alerte. Des manifestations nocturnes ont lieu partout dans les petites villes et villages du Rif, tels Imzouren, Ayt Bouiyach, Boukidaren, Tamassint, en solidarité avec les révolutionnaires de Biyya.
Les Rifains qui vivent en Europe dénoncent ce nouveau crime du Makhzen dans le Rif, et expriment leur soutien aux populations d’Arif. Des manifestations de solidarité avec la révolution rifaine amazighe moderne sont prévues partout dans les capitales et les grandes villes européennes.
Nasser Zafzafi, leader de la révolution rifaine amazighe moderne, recherché par la police depuis l’attaque de Biyya, a envoyé un dernier message en direct de la Place des Martyrs, au peuple rifain dans le Rif et aux Rifains du monde, juste avant l’intervention sauvage du régime dictatorial marocain, et appelle à une grande mobilisation internationale en solidarité avec les révolutionnaires rifains et pour dénoncer cette nouvelle barbarie commise par les forces coloniales marocaines à Biyya, au cœur du Rif.
Une grève générale a été annoncée pour le jeudi 5 janvier 2017, dans toute la province de Biyya (Al Hoceima). La population de Nador sort aussi dans une manifestation devant le commissariat de la ville pour dénoncer ce nouveau crime du makhzen alaouite contre les Rifains.
La population rifaine lance un cri d’alarme aux Nations unies, l’Union européenne et la communauté internationale qui doivent assumer leurs responsabilités et protéger le Rif et le peuple rifain du traitement qui lui est réservé par le makhzen alaouite.
Selon les manifestants pacifiques, le premier responsable de cette répression du mercredi à Biya est Mohamed VI, qui a choisi de commettre un nouveau crime contre les Rifains au lieu de satisfaire leurs revendications.
Les Rifains d’Europe appellent à une manifestation de solidarité et de soutien de la révolution rifaine amazighe moderne d’Al Hoceima, le samedi 7 janvier 2017, à 13h00, devant le siège de la Commission européenne, à Bruxelles, pour dénoncer la répression dans le Rif et le terrorisme d’état de la monarchie marocaine.

Mohamed El Ayoubi

Articles dans la rubrique :

BIYA
11/11/16
0
Après une semaine de répit, mais aussi de travail, la rue a été de nouveau investie à Biya (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Deux semaines après le cruel assassina de Mohcine Fekri à Biya (Housayma) sur ordre d’un officier (...)

Lire l'article

07/11/16
0
Quelques milliers de manifestants ont manifesté dimanche 6 novembre 2016 à Rabat en solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.