Accueil > Annonces top site 2 > Azawad > L’Association Amghar à Khénifra soutient l’Azawad
L'Association Amghar à Khénifra soutient l'Azawad
jeudi 12 avril 2012
par Tamilla

Communiqué de soutien de l’Etat de l’Azawad

Après plus d’un demi siècle de lutte, les Touaregs du Mali ont enfin réussi à recouvrer leur liberté sur la terre de leurs ancêtres malgré les multiples tentatives de contrarier cette marche glorieuse vers la victoire finale.

A l’occasion de la proclamation d’indépendance de l’Azawad le 06 avril 2012, l’Association Amghar sise à Khénifra au Maroc, salue cette victoire historique du peuple Touareg, qui est aussi une victoire de tous les amazighs du monde et rend hommage aux martyrs et aux victimes de cette épopée du désert.

Tenant compte du droit inaliénable du peuple touareg à l’autodétermination, de la légitimité de son combat et de ses aspirations à l’instauration de son Etat sur les bases de la démocratie, de la laïcité et du respect des droits de l’homme, l’Association Amghar apporte son soutien indéfectible au peuple de l’Azawad, dénonce la position du gouvernement marocain, la compagne de désinformation lancée par les anciennes puissances coloniales, la France en tête, avec leurs relais (notamment l’Algérie et le Qatar) et leur ingérence malveillante et inacceptable pour empêcher la création de ce nouvel Etat.

Elle exhorte par la même occasion la communauté internationale à reconnaître l’Etat de l’Azawad pour favoriser une paix durable dans la région et lance un appel à tous les amazighs pour soutenir nos frères Touaregs par tous les moyens et à considérer le 06 avril comme la journée de la liberté des amazighs.



Fait à Khénifra, le 10 avril 2012.

Pour le bureau de l’Association Amghar

Articles dans la rubrique :

Azawad
13/07/15
1
Un jeune touareg de l’Azawad ainsi que deux Amazighs de Meknès ont été arrêtés par la police de la (...)

Lire l'article

19/06/15
1
Les milices gouvernementales maliennes installées à Ménaka depuis le 27 mai ne cessent de (...)

Lire l'article

13/06/15
0
L’Observatoire amazigh des droits et libertés (OADL), basé à Rabat (Tamazgha occidentale), dénonce (...)

Lire l'article


Rejoignez nous