Accueil > Annonces top site 2 > Azawad > L’armée malienne s’attaque à des civils à Belkirou
L'armée malienne s'attaque à des civils à Belkirou
samedi 2 mai 2015
par Masin
Nous publions ci-après un communiqué de la Coordination des cadres de l’Azawad (CCA) par lequel elle dénonce une atteinte grave aux droits de l’Homme dont sont responsables des soldats de l’armée malienne habitués à s’attaquer aux populations civiles lorsqu’ils essuient des défaites lors d’affrontements qui les opposent aux combattants de l’Azawad.
Après leur défaite face aux forces de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) à Léré, les soldats maliens se sont attaqués, sur leur chemin de retraite, à des civils du village de Belkirou. C’est ce que la CCA dénonce.

La Rédaction.




Appel Urgent

Le 29 avril 2015, l’armée malienne dans sa retraite en provenance de Léré vers le sud s’en est prise aux populations civiles peules du village de Belkirou situé à 45 km au sud ouest de Nampala.
Après avoir systématiquement pillé le village, les soldats ont procédé à l’arrestation de tous les hommes adultes présents dont les familles sont toujours sans nouvelles. Près de quarante familles, des femmes et des enfants, sont arrivées le 30 avril 2015 au camp de réfugiés maliens de Mberra en Mauritanie.
La chape de plomb qui s’abat sur cette communauté pacifique et marginalisée est d’autant plus profonde qu’elle est couverte par le bruit des armes au Nord entre les forces de la CMA et le gouvernement malien dans le sillage d’une reprise larvée des hostilités depuis l’attaque de l’armée malienne sur la localité de Ménaka, le 27 avril 2015.

La CCA lance un appel d’urgence à la communauté internationale, les organisations de droits de l’Homme afin que cessent les violations récurrentes et graves des droits de l’homme dont la communauté peule du Macina (centre du Mali dans le delta central du fleuve Niger) est victime, dans le silence absolu, depuis janvier 2015.

Ansari Habaye Ag Mohamed,
Président de la
Coordination des cadres de l’Azawad.

Nouakchott, le 2 mai 2015

P.-S.

Note de la Rédaction :
Il est possible que deux petites erreurs se soient glissées dans le texte, mais l’urgence de l’appel fait que nous n’avons pas pu effectuer la vérification. En effet, lorsque la CCA dit que "le bruit des armes au Nord entre les forces de la CMA et le gouvernement malien", l’on e demande de quel "Nord" s’agit-il ? Est-ce le nord du Mali ou plutôt le nord de l’Azawad ?
Par ailleurs, la CCA évoque dans son appel la communauté peule du Macina qu’elle situe au "centre du Mali dans le delta central du fleuve Niger". N’est-ce pas plutôt le nord du Mali ou encore le sud de l’Azawad ?
Nous tâcherons d’obtenir les réponses à ces questions auprès de la CCA.

Articles dans la rubrique :

Azawad
13/07/15
1
Un jeune touareg de l’Azawad ainsi que deux Amazighs de Meknès ont été arrêtés par la police de la (...)

Lire l'article

19/06/15
1
Les milices gouvernementales maliennes installées à Ménaka depuis le 27 mai ne cessent de (...)

Lire l'article

13/06/15
0
L’Observatoire amazigh des droits et libertés (OADL), basé à Rabat (Tamazgha occidentale), dénonce (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.