Accueil > Annonces top site 2 > Azawad > L’armée malienne s’attaque aux positions du MNLA.
L'armée malienne s'attaque aux positions du MNLA.
De violents affrontements qui ont fait des dizaines de morts
vendredi 11 juillet 2014
par Masin
Dernière mise à jour : 11 juillet 2014 à 17h35.

Le Mali n’est rien qu’une voyoucratie. Une bande de voyous à qui la France a confié un Etat qu’elle a créé de toutes pièces. Seulement, voilà que cette voyoucratie bénéficie de l’appui et du soutien de la France, la France qui fait tout pour maintenir ce pseudo-Etat en place au détriment de la liberté, notamment celle des Touaregs.

Ce vendredi 11 juillet 2014, vers 5h30 du matin, les troupes de l’armée malienne accompagnées de groupes du MUJAO et de membres de différentes milices liées à l’Etat malien se sont attaquées à un poste avancé du MNLA à Anefis (au nord de Gao et au sud Kidal). D’intenses combats ont opposé les combattants du MNLA et l’alliance Mali-Mujao. Cette attaque intervient alors que des préparatifs ont lieu en vue de discussions entre les autorités maliennes et les Touaregs à Alger en présence de Laurent Fabius. La rencontre est prévue le 16 juillet.
Il n’y a pas de mots pour qualifier pareille attitude. Encore une fois, rien ne choquerait la communauté internationale, et à sa tête la France, dans une telle attitude qui ne sera nullement condamnée. La présence d’éléments du MUJAO aux côtés de l’armée malienne aussi ne choque personne -en tous cas, pas Serge Daniel et encore moins l’AFP.

Le combats de ce vendredi 11 juillet 2014 qui ont duré toute la journée ont fait, selon un communiqué du MNLA, trente-cinq morts du côté de l’armée malienne et de ses alliés djihadistes, six véhicules détruits et plusieurs dizaines de blessés toujours du côté malien. Les forces du MNLA, quant à elles, déplorent quatre morts et cinq blessés.


A signaler que cela fait quelques semaines que le MUJAO a refait surface dans certaines régions de l’Azawad, souvent des régions limitrophes avec le territoire malien. Ni l’armée malienne (ce qui est tout à fait normal), ni les forces françaises de Serval ni la Minusma n’ont mené une quelconque opération pour neytraliser ces groupes terroristes qui agissent au grand jour. Le MNLA, quant à lui, a mené quelques opérations qui ont provoqué eds dégâts considérables aux groupes du MUJAO.

Récemment, des troupes de l’armée malienne appuyées par des milices parallèles, se sont attaqué aux positions du MNLA à Anefis. Il n’a pas fallu grand chose pour les combattants du MNLA pour faire fuir ces pseudo-militaires et leurs mercenaires. C’est d’ailleurs chez le MUJAO à Tarkint et Tabankort qu’ils ont trouvé refuge.

En juin 2013, alors que les autorités maliennes et le MNLA s’apprêtaient à conclure un accord préliminaire à Ouagadougou, l’armée malienne s’était attaqué aux positions du MNLA, à Aneffis notamment.

Que l’Etat malien se comporte de la sorte, il n’est ni étonnant ni surprenant : cela fait partie de sa culture. Mais que les Touaregs aillent négocier avec ecs voyous, de plus à Alger, cela est incompréhensible.


La Rédaction.

Articles dans la rubrique :

Azawad
13/07/15
1
Un jeune touareg de l’Azawad ainsi que deux Amazighs de Meknès ont été arrêtés par la police de la (...)

Lire l'article

19/06/15
1
Les milices gouvernementales maliennes installées à Ménaka depuis le 27 mai ne cessent de (...)

Lire l'article

13/06/15
0
L’Observatoire amazigh des droits et libertés (OADL), basé à Rabat (Tamazgha occidentale), dénonce (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


3 Messages

  • L’armée malienne s’attaque aux positions du MNLA. 12 juillet 2014 09:52, par Saga des Gémeaux

    Quand il s’agit des "palestiniens", la pseudo communauté internationale vient à leur rescousse en faisant pression sur Israël pour que des négociations puissent être entamées, mais dès qu’il s’agit des Touaregs" de l’Azawad, la dite pseudo communauté internationale, encourage la saloperie islamiste avec le soutient de la France républicano-maçonnique (que je vomis) à lutter contre le désir d’indépendance d’un peuple amazigh. Deux poids, deux mesures. Les Touaregs ne devront désormais plus compter que sur eux-mêmes.

    Saga des Gémeaux.

    repondre message

  • vvoila les evenement font de la realité sur le terain,une crise en kabylie,les mouvement de soutiens des amazigh au maroc et un soutiens de nos frére chaoui du coté arris,et la crise du mopzabite en a pas vu ue les kabyle qui le soutien ;je souhaite que toute les communauté soutiens chaque fois un peuple amazigh en danger et pour quoi pas kurde et catalang et korse ,car c’est des petit peuple sont défence se reuniront et feront leur cause ensemble,pour ue les peuple de loprsseur auront peur.malens complice avec l’etat algerien pour frappé fort les touaregs du mali,je dénnonce ça.

    repondre message

  • Azul, le scénario du Mali est toujours le même depuis des décennies quand approche le temps des accords de paix… Lors du conflit des années 1990 , c’est d’ailleurs APRES les accords de paix que le Mali a lancé ses sanguinaires milices Gandakoy encadrées par l’armée malienne pour massacrer les civils à "teint clair". Il faudrait donc plutôt écrire "Cette attaque intervient PARCE QUE des préparatifs ont lieu en vue de discussions entre les autorités maliennes et les Touaregs à Alger en présence de Laurent Fabius", plutôt que ALORS QUE. Et bientôt : idem PARCE QUE les négociations ont abouti à un accord de paix...

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.