Accueil > Annonce top site > L’association Amghar dénonce le racisme des autorités (...)
L'association Amghar dénonce le racisme des autorités marocaines.
jeudi 6 décembre 2012
par Masin
Dans un communiqué rendu public le 2 décembre 2012, l’association Amghar dénonce l’attitude raciste du gouverneur de la province de Khénifra qui a interdit à un représentants des éboueurs de la ville de s’exprimer en tamazight.
Une attitude qui vient, encore une fois, confirmer que, fondamentalement, la monarchie marocaine reste anti-amazighe.
Nous publions ci-après l’intégralité du communiqué de l’association Amghar.

La Rédaction.




Communiqué de condamnation du comportement raciste du Gouverneur de Khénifra à l’égard des Imazighen.

Lors de la rencontre avec les éboueurs de la ville de Khénifra, licenciés abusivement par la société "Tout propreté", le Gouverneur de la Province a interdit au représentant des éboueurs de parler en langue amazighe, lui enjoignant avec mépris : « ne parle pas en "chalha", parle en arabe ou tais-toi ! ».

Un tel comportement raciste émanant d’un Gouverneur est irresponsable et constitue une incitation à la discrimination et à la haine raciale.

Ce comportement est anticonstitutionnel notamment au regard de l’article 5 qui stipule que la langue amazighe est officielle ; cette attitude va à l’encontre des décisions officielles et constitue une violation flagrante des droits naturels du peuple amazigh.

En conséquence, nous déclarons ce qui suit :
- Nous condamnons fermement cette action dont a été victime Monsieur Oushaq Ajikhoun et protestons énergiquement contre cette atteinte à la dignité d’un citoyen marocain ;

- Nous demandons aux responsables de mettre fin à de tels agissements discriminatoires contre lesquels les marocains ont longtemps lutté afin de construire une société tolérante, plurielle et citoyenne.

Association Amghar,

Khénifra, le 2 décembre 2012

Articles dans la rubrique :

Annonce top site
16/07/16
0
Nous avons appris, avec tristesse, le décès du poète-écrivain rifain Ahmed Ziani, à Mellila le (...)

Lire l'article

21/02/16
0
Le 17 mai 2015, le tribunal de Ouarzazat a condamné trois militants arrêtés lors de manifestations (...)

Lire l'article

31/01/16
0
Nous publions ci-après le communiqué de l’Observatoire amazighs des droits et eds libertés (OADL) (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

  • AZUL AKKWIT S-UMATA,

    Seule notre totale indépendante, garantira nos libertés, tant qu’"ingguwen n Tmazight" gereront en lieu et place du Peuple AMAZIGH, nous resterons esclaves sur notre propre terre, la liberté s’arrache, et tout le reste n’est que polémique stérile.

    Kabylie, Azzawad, adra n’Inefuen, at w Awras, at Sus, ar tgr.... Pour l’instant nous sommes colonisés par l’impérialisme arabo-islamique, mais "gzil-ghwzif attifrir tagut"

    azul seg’ul

    AGWZUL

    repondre message

    • Azul istma aitma les zones arabisees de tamazgha sont comme atteinte de cancer qui les ronge. Il faut, comme remede, opter pour la solution d’amputation de ces regions atteintes, pour sauver les autres non devorees par ce fleaux. Ce qui veut dire il faut batir ou revendiquer des zones independantes tel gue : Le grand rif. Le grand atlas, Le grand souss pour sauver notre patrimoine culturel.D’ailleur avec les bedouins rient n’aboutit a part la force. tout de meme ils continueront apres de lecher les bottes de leurs seigeurs bedouins de la peninsule arabigue tanmirt

      repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.