Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Le MNLA met en garde quant aux conséquenecs de (...)
Le MNLA met en garde quant aux conséquenecs de l'intervention armée au Mali
dimanche 13 janvier 2013
par Masin
Dans un communiqué rendu public le 12 janvier 2013 à Tinzawatin (Azawad), le MNLA met en garde quant aux conséquences que peut avoir l’intervention militaire française au Mali. Pour le MNLA, les troupes en action actuellement au Mali ne devront pas franchir les frontières entre le Mali et l’Azawad et se dit disposé à s’impliquer pour le succès des opérations d’éradication du terrorisme à condition qu’il y ait un réglement politique au conflit qui oppose le MNLA et l’Etat maline depuis maintenant un an.

Ci-après l’intégralité du communiqué du MNLA.

La Rédaction.




Communiqué du MNLA

Protection des victimes civiles et respect de la frontière entre l’Azawad et Mali




Le Mouvement National de Libération de l’Azawad (MNLA) attire l’attention de la communauté internationale que l’intervention armée étrangère contre les groupes terroristes ne doit pas permettre à l’armée malienne de franchir la ligne de démarcation entre l’Azawad et le Mali avant le règlement politique du conflit qui nous oppose. C’est dans ce cadre que le MNLA s’impliquera pour le succès des opérations de lutte contre le terrorisme et cela minimisera les risques des victimes civiles innocentes. Nous demandons à ce que la population civile de l’Azawad ne soit victime de l’intervention armée et qu’il n’y ait pas d’amalgame entre elle et les terroristes.

Nous rappelons que le MNLA a toujours respecté ses engagements notamment la cessation des hostilités entre le MNLA et l’armée malienne et reste disponible aux négociations.

Tinzawatane (Azawad), le 12 janvier 2013.

Pour le MNLA
Bilal Ag Achérif
Président du Conseil Transitoire de l’Azawad (CTEA)

Articles dans la rubrique :

BIYA
11/11/16
0
Après une semaine de répit, mais aussi de travail, la rue a été de nouveau investie à Biya (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Deux semaines après le cruel assassina de Mohcine Fekri à Biya (Housayma) sur ordre d’un officier (...)

Lire l'article

07/11/16
0
Quelques milliers de manifestants ont manifesté dimanche 6 novembre 2016 à Rabat en solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


9 Messages

  • azul Alors il vaut mieux demander un soutien à la france comme l’ont fait les gens de bamako contre les terroristes au lieu de vous excellez dans les redactions de communiqués.sinon on doit comprendre que vous preferez de vivre sous la domination des narco-islamo-terroristes que sous la domination des gens de bamako. il faut choisir de vivre librement et dans la dignité,la france a le devoir de vous aider.

    repondre message

    • salut aman idurar,

      la France de socialo-normalitude vient de soulever le couvercle de la boîte de Pandore. Elle n’est que le bras armée de l’Algérie, sous prétexte de "sauver" Bamako qui allait zaama être prise par les égorgeurs.

      Pour le moment les avions canardent les dépôts d’armes des égorgeurs qui promettaient un sort à l’Algérie des généraux... C’est tout, pour le moment...

      le grand feu d’artifice est pour après... quand toutes les armées dépenaillées d’alentour s’en mêleront.

      Sahélistan c’est pour après-demain. Il n’y a jamais d’altruisme dans une guerre.

      repondre message

  • La France est en partie responsable de la situation de crise au Mali. Elle a fait sourde oreille aux revendications légitimes des Touaregs qui datent depuis plus de 50 ans. La rébellion Touarègue n’a pas cessé depuis, car le Pouvoir malien a injustement géré la partie du Nord, de plus sa réponse aux revendications touarègues se faisait en exécutant ces derniers sous le regard et l’acclamation forcée de leurs enfants. Alors est ce que la France va reproduire la même histoire colonialiste et impérialiste en Afrique, ou va t’elle prendre sérieusement,en considération les revendications légitimes, identitaires,historiques, géographiques,sociales et culturelles de ces Touaregs connus pour leur légende d’hommes bleus, qui ne demandent en définitive qu’à vivre en paix et partager leurs richesses avec tout le monde.

    repondre message

    • la France est ENTIEREMENT responsable et non pas seulement "en partie"..

      comme tous les impérialismes d’antan, elle s’est cassée en laissant sa merde derrière elle.

      Son tort actuelle est de continuer à se mêler de ce qui ne devrait plus la regarder et de continuer à faire "l’arbitre" entre ceux qui cherchent à récupérer leur territoire volé et ceux qui lui lèchent le cul en l’appelant "bouana"...

      Il n’y a plus de solution en dehors des guerres et des tueries.

      repondre message

  • La France du neuneu va s’en mordre les doigts. Hollande ne fait qu’obéir à ceux qui ont le vrai pouvoir dans ce beau pays : les francs-maçons qui comme toujours détestent tout ce qui est amazigh et il n’y a pas que nous seulement (ils préfèrent le chamelier pédophile de la péninsule arabique). Au lieu d’envoyer des troupes contre l’Azawad, Hollande ferait bien mieux de s’occuper de l’économie française et de rompre une bonne fois pour toute avec le marxisme. La manifestation d’hier contre son projet de loi débile sur le pseudo mariage pour tous en dit long. (C’était une très belle manifestation).

    Saga des Gémeaux

    repondre message

  • Les responsables de ce qui se passe dans l’AZAWAD n’est pas que la faute de la france. C’est aussi la faute des Touaregs qui se battent au cote du traitre Ansar Dine pour la cause et l’instalation de la charia Arabe de merde dans ce pays.C’est daumage,car c’est la faute des traitres et vendus Amazighs qui cherchent que leurs interets que la cause amazigh est en danger.Peut etre que nous connaitrons la verite si ce leche culs arabes Nasr Dine est pris vivant par les forces francaises. Nous connaitrons si cette saloprie ennemi sanguinaire des Azawadis et MNLA est un agent du regime algerien. Malheureusemen la chance de cet agent ennemi du MNLA a une tres mince chance de ne pas etre elimine par le regime Boutef...si il n’est pas assassine par un <> et ne jamais devoiler le secret.

    Voir en ligne : Le MNLA met en garde quant aux consequances de l’intervention

    repondre message

  • Le MNLA met en garde quant aux conséquenecs de l’intervention armée au Mali 18 janvier 2013 16:02, par Martine Smal-Quélennec
    Bonjour, je me permets d’intervenir dans vos échanges, car je ne suis absolument pas d’accord avec vos différentes analyses. 1. Si la France intervient, ce n’est certes pas pour défendre le peuple malien, mais tout simplement pour les différents intérêts financiers qu’elle en tire, et surtout pour défendre ses grands groupes financiers, l’or du mali, le pétroledu mali, le gaz du Mali etc..., Mais pour le peuple, non et non. 2. d"autre part, et en retrait, il y al’Amerique et Israël, qui entendent bien, récupérer cet énorme gâteau, plein de richesse. Quant au MNLA,je pense qu’il n’a aucune reconnaisance à attendre de personne, hélas. Les individus ne comptent pas, seul compte l’enrichissement de quelques uns, uniquement cela. Cherchez à qui cela va profiter, et vous comprendrez pourquoi la guerre !!!!Martine Quelennec

    repondre message

    • chère Martine Smal-Quélennec,

      Mais nous savons tout cela ! Croyez-vous que nous tombions de la dernière ?... Que nous sommes idiots à ce point ?... Vous débarquez sur un site de militants, figurez-vous !

      Nous nous battons contre les Dhimmis et la Dhimmitude du monde entier qui se chie sur elle devant les égorgeurs, la France en est la tête de pont !.

      François Hollande (le président des dhimmis) vient de confirmer, à la face du monde, qu’il est à plat ventre !

      SVP Martine, ne nous prenez pas pour des imbéciles. N’en rajoutez pas !

      Bien à vous.

      repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.