Accueil > Annonces top site 2 > Azawad > Le Mali annonce la radiation de 68 officiers touaregs (...)
Le Mali annonce la radiation de 68 officiers touaregs !
mardi 19 février 2013
par Masin
Le pseudo État malien, par ailleurs incapable de se défendre, et dirigé par une bande de putschistes, vient d’annoncer, en s’appuyant sur trois décrets présidentiels et 8 arrêtés du ministère de la défense, la radiation de soixante-huit officiers touaregs pour "trahison à la patrie".


Quelle patrie ? Une république bananière qui fait du racisme un principe ? Une patrie faite pour les Noirs qui doivent dominer les blancs ? Qu’ils se la gardent leur patrie... Si seulement la France n’était pas là pour l’imposer à ceux qui n’en veulent pas !?! Mais cette France pourra-elle vraiment s’en sortir indemne de cette histoire ? Peut-on imaginer que la France n’aura aucun retour de cette injustice qu’elle cautionne et de cette soumission et barbarie qu’elle impose aux Touaregs, et ce depuis 1960 ? Le temps nous le dira... Mais une chose est sûre : nous n’oublierons pas....

Cette décision de ce qui reste de l’État malien montre seulement qu’en réalité les Maliens ne veulent pas de négociations et ne veulent pas de véritable solution à ce conflit qui les oppose à l’Azawad. Car l’objectif inavoué d’une telle décision tout comme celle de la cour suprême malienne qui a lancé un mandat d’arrêt international contre des membres du MNLA est d’écarter justement le MNLA des éventuelles négociations entre l’Azawad et le Mali. Les Maliens pensent peut-être organiser des négociations avec leurs alliés dans l’Azawad, notamment des Touaregs de service.
Et la presse malienne elle-même l’avoue : "[...] dans le cadre de négociations avec le MNLA, le sort des combattants radiés sera un atout de taille entre les mains de l’Etat malien". Les Maliens pensent pouvoir monnayer la réintégration des officiers "radiés" et leur amnistie...
Nous publions ci-après l’article du quotidien maline "Le Procès Verbal", du 18 février 2013, qui diffuse la liste des officiers touaregs radiés de l’armée malienne.

La Rédaction.



Pour trahison de la patrie : 68 officiers touaregs radiés par l’armée



Suite à leur désertion, entre 2011 et 2012, au profit des groupes rebelles qui ont envahi le nord du Mali, l’armée malienne vient de radier de ses rangs 68 officiers et soldats touaregs anciennement intégrés dans différentes unités. Les décisions de radiation sont prises, selon les grades concernés, par trois décrets en date du 25 janvier 2013 du président Dioncounda Traoré, par huit arrêtés du ministre de la défense : un arrêté date du 31 octobre 2012, deux du 29 novembre 2012, quatre du 30 novembre 2012 et le dernier du 28 janvier 2013.

- Sergents :
Ismaguel Ag Issoufa,
Allad Ag Ehat,
Guidi Ag Hama,
Sidi Mohamed Ag Alassane,
Sidi Mohamed Ag Baye,
Moussa Ag Ekawel,
Alhassane Ag Ichrach,
mohamed Ag Idaltene,
Inawèlène Ag Manni,
Mohamed Ag Touta,
Alhousseyni Ag Hana,
Mamadou Fall ;

- Armée de terre :
Major Mohamed Rhoumar Ag Attaher, Major Alassane Ag Ousmane.

- Gendarmerie nationale :
Adjudants-chefs Ibahmed Ag Hindiya,
Mohamed Lamine Ag Attayoub,
Alkamar Ag Mossa,
Mohamed AG Elmouzer,
Tahi Ag Waralouyak et Agaly Ag Mossa.

- Adjudants :
Moutarisse Ag Islamine,
Infa Ag Attaly,
Ibrahim Ag Attayoub,
Moussa Ag Saga,
Allad Ag Tiblasse,
Beidy Ag Tiblasse,
Agaded Ag Mohamed
Inhinane Ag Indeyekou,
Almouhamoud Ag Ibrahim,
Mama AG Abdine,
Agaly Ag Youssouf,
Bacrine Ag Abdoulaye,
Moussa Ag Ousmane,
Attayoub Ag Halifa,
Neguefa Ag Bareika,
OuzeifataAgaly,
Lamine Ag Bissada,
Akoly Ag Idouel,
Bogui Ag Abdou,
Moussa Ag Tafourou,
Hamyada Ag Ottane,
Elmedi Ag Youssou,
Salim Ag Landa,
Abdallah Ould Achour,
Mohamed Ag Intagrazene.

- Elèves-gendarmes :
Mohamed Ag Bakanama,
Ahmed Ag Mohamed,
Aguidid Ag Alkouleiba,
AlmouAlansary.

- Maréchaux de logis :
Sidi Elbakaye Ag Leche,
Mohamed ElmoubareckMeho,
Mada Ag Sidi Elmoctar,
Abdoul Salam Ag Albakader,
Sidi Hamar Ag Bilal,
Doula AG Mohamedi,
Mohamed Mossa Ag El Moctar,
Zouher Ag Izid,
Mohamed Ag Kotaye et Ahmed Ag Wadi.

- Chef d’escadron :
Abdallah Ag Karim Oussabi de la gendarmerie nationale ;

Officiers supérieurs :
- Colonel
Intalla Ag Assaid,
Assalat Ag Habi .

- Lieutenants-colonels :
Ousmane Ag Mohamed,
M’Bareck Ag Akly,
Bounan Ag Attayoub et Lech Ag Didi.

Un sort mérité
En radiant des effectifs un si grand nombre d’officiers, de sous-officiers et d’hommes de rang, l’armée a sans doute raison. Déserter, même en temps de paix, est un crime. Or ceux qui ont déserté en l’occurrence l’ont fait en temps de guerre et ont rallié les rangs de l’ennemi avec armes et bagages. Leur radiation permet à l’armée d’instaurer un début de discipline, vertu presque oubliée dans l’appareil militaire malien depuis la chute du nord et le putsch du 22 mars. De plus, dans le cadre de négociations avec le MNLA, le sort des combattants radiés sera un atout de taille entre les mains de l’Etat malien.

Tiékorobani


SOURCE :
Procès Verbal du 18 février 2013.

- Lire l’article sur Mali Jet

Articles dans la rubrique :

Azawad
13/07/15
1
Un jeune touareg de l’Azawad ainsi que deux Amazighs de Meknès ont été arrêtés par la police de la (...)

Lire l'article

19/06/15
1
Les milices gouvernementales maliennes installées à Ménaka depuis le 27 mai ne cessent de (...)

Lire l'article

13/06/15
0
L’Observatoire amazigh des droits et libertés (OADL), basé à Rabat (Tamazgha occidentale), dénonce (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


5 Messages

  • Le Mali annonce la radiation de 68 officiers touaregs ! 19 février 2013 15:53, par La Mecreante !
    tant mieux pour eux ! ils n’ont rien à foutre chez les sauvages !

    repondre message

  • Le Mali annonce la radiation de 68 officiers touaregs ! 19 février 2013 19:31, par Lwennas
    akka tura meqqar teddez tebrez ahat ad akin une fois pour toute dgha akka wigi akka id telhen meqqar ad xedmen tamurt nnsen "AZAWAD" imi akken bghun xedmen deg yezri ttwalin ten kan d itergiyen .

    repondre message

  • Le Mali annonce la radiation de 68 officiers touaregs ! 20 février 2013 20:19, par lurcher
    Il serait plus correct d’appeler a l’arrestation et au jugement du capitaine Amadou Sanogo, et ses collaborateurs qui ont mené le coup d’Etat au Mali. C’est Sanogo et ses complices qui devraient etres juge pour trahison et pas les Touaregs. Les Touregs eux ils sont sous l’occupation par les chimpanzes du Sud et c’est correct et obligatoire pour les Touaregs de se rebellier, car il est de leur devoir de se liberer et liberer le peuple d’Azawad de l’occupation des racistes Maliens.

    Voir en ligne : Le Mali annonce la radiation de 68 officiers touaregs !

    repondre message

    • Le Mali annonce la radiation de 68 officiers touaregs ! 21 février 2013 12:56, par La Mecreante !

      Sanogo est "incontournable" et "intouchable". C’est lui le vrai "maître de Bamako". (il vient de recevoir du galon...)

      il a mis au pas les bérets rouge et viré à coups de baffes deux présidents et tout le gouvernement. Il n’a pas dit son dernier mot. Il attend juste son heure...

      je ne suis pas loin de penser qu’il est "l’homme des américains".

      repondre message

    • Ce n’est pas bien de telles insultes , en tout cas ce n’est pas un touaregs qui écrit quelque chose de vilain comme ça, ce sont des hommes bleus .."Les Touregs eux ils sont sous l’occupation par les chimpanzes du Sud et c’est correct et obligatoire pour les Touaregs de se rebellier, car il est de leur devoir de se liberer et liberer le peuple d’Azawad de l’occupation des racistes (...)"

      repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.