Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Le dirigeants du MNLA font le point à Ouagadougou...
Le dirigeants du MNLA font le point à Ouagadougou...
samedi 28 juillet 2012
par Masin
Plusieurs responsables politiques et militaires du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), en présence de cadres et de représentants de la société civile de l’Azawad se sont réunis à Ouagadougou, au Burkina-Faso, du 23 au 25 juillet, pour faire le point sur la situation inquiétante que traverse l’Azawad.


C’était aussi l’occasion pour le MNLA de revoir sa stratégie afin de reprendre le contrôle de la totalité du territoire de l’Azawad dont certaines parties, notamment les grandes villes comme Gao, Tombouctou et Kidal, ont été prises par les divers groupes islamistes armés soutenus par Alger, Qatar et le Mali avec la complicité de la France et des USA. Le but étant d’évincer le MNLA et le mater afin que l’armée malienne se redéploie dans ce pays d’où elle a été chassée par le MNLA.

Ci-après le communiqué de Moussa ag Assarid, chargé de communication du Conseil de transition de l’État de l’Azawad (CTEA), à l’issue de la rencontre de Ouagadougou.
Nous reviendrons, plus en détail, sur cette rencontre.

La Rédaction.



Communiqué du CTEA

Rencontre du MNLA à Ouagadougou



Des membres du CTEA (organe exécutif du MNLA), des représentants des cellules extérieures du MNLA, des cadres et des représentants de la société civile de l’Azawad se sont réunis à Ouagadougou du 23 au 25 juillet 2012. L’objectif de cette rencontre est de faire l’évaluation de la situation actuelle politique et sécuritaire de l’Azawad et de prendre des dispositions urgentes pour l’atteinte des objectifs du MNLA.

La rencontre a permis de dégager une stratégie d’action pour un avenir proche et la mise en place de la commission de l’élaboration de la plate-forme de règlement politique du conflit qui oppose l’Azawad au Mali.

Les participants ont fait des propositions concrètes qui constituent les éléments de base pour l’élaboration de la future plate-forme.

Le président du CTEA Bilal Ag Acherif qui a dirigé les travaux a d’abord rendu hommage à tous les martyres tombés sur le champ de l’honneur. Il a conclu en attirant l’attention des participants sur les souffrances des populations azawadiennes réfugiées et les déplacés internes en souhaitant qu’un appui leur soit apporté.


Ouagadougou, le 25 juillet 2012



Moussa Ag Assarid
Membre du Conseil Transitoire de l’État de l’Azawad (CTEA)
Chargé de l’information et de la communication

Articles dans la rubrique :

BIYA
11/11/16
0
Après une semaine de répit, mais aussi de travail, la rue a été de nouveau investie à Biya (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Deux semaines après le cruel assassina de Mohcine Fekri à Biya (Housayma) sur ordre d’un officier (...)

Lire l'article

07/11/16
0
Quelques milliers de manifestants ont manifesté dimanche 6 novembre 2016 à Rabat en solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.