Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Les blessés d’In Kahlil dans des hôpitaux algériens...
Les blessés d'In Kahlil dans des hôpitaux algériens...
Et sous surveillance policière.
lundi 25 février 2013
par Masin
Dans notre article en date du 23 février 2013, nous disions que les terroristes islamistes qui ont fuit les combats avec le MNLA à In Khalil se sont réfugiés dans le territoire algérien d’où ils étaient d’ailleurs venus. Nous disions également que des ambulances algériennes auraient transporté les islamistes blessés. Selon des sources locales, les hôpitaux de Bordj Mokhtar et de Reggane, au nord, ont accueilli ce samedi 23 février un nombre important de blessés. Les deux hôpitaux sont investis par des policiers algériens qui contrôlent l’accès à ces endroits. La police algérienne doit certainement assurer la sécurité de ces islamistes ! Et qui osera reprocher quoi que ce soit aux algériens ou dénoncer leurs accointances avec les groupes terroristes ? En tous cas, ce ne sera pas l’AFP ! Il est vrai qu’il est plus facile de s’acharner sur le MNLA en usant du mensonge que de dire la vérité sur les pratiques d’un État voyou ou d’une république bananière !

Par ailleurs, l’armée algérienne a déployé un dispositif militaire impressionnant près d’In Khalil, et des avions militaires algériens ont survolé la région. Aussi, un mouvement de troupe est signalé du côté de Bordj Moktar. Les services algériens doivent certainement regrouper leurs terroristes pour élaborer une nouvelle stratégie après la défaite que leur ont infligée les hommes du MNLA. Qu’est-ce qui se préparerait ? Les jours à venir nous e diront...

Quant au MNLA, il est plus que jamais déterminé à défendre son territoire de toute intrusion islamiste ou étrangère qu’en déplaise aux algériens.

Reste à voir ce que la France compte faire de ce côté là ! Fermera-t-elle les yeux sur les agissements des Algériens ?

La Rédaction.

Articles dans la rubrique :

BIYA
11/11/16
0
Après une semaine de répit, mais aussi de travail, la rue a été de nouveau investie à Biya (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Deux semaines après le cruel assassina de Mohcine Fekri à Biya (Housayma) sur ordre d’un officier (...)

Lire l'article

07/11/16
0
Quelques milliers de manifestants ont manifesté dimanche 6 novembre 2016 à Rabat en solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous