Accueil > Actualité > Fil de l’actualité > Les kadhafi se comportent en véritables monarques...
Les kadhafi se comportent en véritables monarques...
mardi 5 avril 2011
par Masin
L’Etat libyen devait s’appeler Sarl "Kadhafi & fils", sinon comment expliquer la bêtise des membres de la famille Kadhafi qui se comportent comme si la Libye était leur propriété ? Ils ont du mal à imaginer (et ils auront du mal) que les Libyens ont compris et ne sont plus prêts à accepter davantage d’humiliation et d’oppression. Les Libyens ont compris qu’il ne reste aux Kadhafis que de se casser.

Personne, mais personne, en Libye en tous cas -en dehors des mercenaires et des esclaves de Kadhafi- ne peut imaginer la Libye avec Kadhafi.
Comment est-il possible d’imaginer une cohabitation avec une famille qui a bombardé les populations, des individus qui ont mené une guerre contre le peuple, des individus qui ont détruits les biens des Libyens..

Ci-après une dépêche de l’AFP qui rend compte d’une intervention d’un des fils du despote qui évoque notamment le cas de Moussa Koussa, ex-ministre eds affaires étrangères de kadhafi qui a fait défection. Le voyou-junior dit de Moussa Koussa qu’il est vieux et malade... ce n’est pas le cas bien sûr de son père...

La Rédaction .



Libye : Moussa Koussa est "malade", assure un des fils de Kadhafi

(AFP) – 5 avril 2011


LONDRES — L’ex-ministre libyen des Affaires étrangères Moussa Koussa, qui a fait défection la semaine dernière au Royaume-Uni, est "malade" et c’est la seule raison de son départ, a affirmé l’un des fils de Mouammar Kadhafi, Seïf al-Islam Kadhafi, mardi dans une inverview à la BBC.

"En ce qui concerne Moussa Koussa, il (nous) a dit qu’il était malade et qu’il devait aller tous les trois mois à l’hôpital Cromwell de Londres... Et nous l’avons autorisé à aller à Djerba, en Tunisie, d’abord. Il n’y pas de problème avec ça", a-t-il assuré dans une brève interview à la radio BBC 4.

Interrogé sur les secrets que Moussa Koussa dirait détenir quant au régime du colonel libyen Mouammar Kadhafi, Seïf al-Islam a répondu : "Il est malade. Il est malade et vieux. Bien sûr qu’il va inventer des histoires bizarres".

"Quoi comme secrets ? Les Britanniques et les Américains savent tout sur Lockerbie. Il n’y a plus de secrets", a-t-il assuré en référence à l’attentat de Lockerbie, imputé aux Libyens et qui avait causé la mort de 270 personnes en 1988.

L’Ecosse a indiqué lundi que ses enquêteurs entendront "dans les prochains jours" Moussa Koussa, soupçonné d’être impliqué dans l’explosion d’un vol de la Pan Am au-dessus du village écossais de Lockerbie. Moussa Koussa est arrivé à Londres mercredi dernier après avoir fait défection. La justice écossaise avait indiqué "avoir avisé le Foreign Office que les autorités judiciaires écossaises souhaitaient entendre M. Koussa en relation avec l’attentat de Lockerbie.

"Nous sommes bombardés depuis deux semaines. Imaginez la pression psychologique. Et si vous êtes malade et vieux, vous démissionnez. C’est la guerre", a ajouté Seïf al-Islam. "Ce sont des gens malades", a-t-il asséné, répondant : "Vous verrez" à la question de savoir si le colonel Kadhafi allait être chassé du pouvoir.


Copyright © 2011 AFP.




Fil de l’actualité sur Tamazgha.fr


Suivre l’actualité en Libye







Articles dans la rubrique :

Fil de l'actualité
27/08/13
0
La Fédération Régions et Peuples solidaires (R&PS), qui regroupe des partis autonomistes de (...)

Lire l'article

18/08/13
0
Tripoli, 18 August 2013 - Special Representative of the Secretary-General for Libya, Tarek (...)

Lire l'article

03/03/12
0
Genève / Niamey (CICR) – Agissant en qualité d’intermédiaire neutre, le Comité international de la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous