Accueil > Actualité > Brèves > Les lycéens dans la ligne de mire de la police politique (...)
Répression anti-amazighe
Les lycéens dans la ligne de mire de la police politique marocaine
mercredi 2 avril 2008
par Masin

D’après un communiqué rendu public récemment par les élèves du Mouvement culturel amazigh à Tighremt n Imgun dans la province de Ouarzazat, 27 élèves ont été expulsés du lycée de cette localité après avoir été enlevés et interrogés par la police politique de la monarchie marocaine.

Ces mesures "disciplinaires" prises contre les jeunes militants interviennent après leur participation à des manifestations organisées dans la région afin d’appeler à la libération de tous les détenus politiques amazighes.

Selon la presse marocaine, une commission d’enquête américaine chargée d’examiner la situation des militants Berbères emprisonnés a été dépêchée dans la région.

La Rédaction

Articles dans la rubrique :

Brèves
24/01/12
0
Le chanteur compositeur kabyle, Chérif Kheddam, est décédé, à l’âge de 85 ans, à Paris des suites (...)

Lire l'article

07/05/11
0
C’est avec une grande tristesse que nous apprenons la disparition de Paulette Galand-Pernet à (...)

Lire l'article

02/02/11
1
Huit jours après le dernier acte de vandalisme ayant visé le drapeau amazigh qui flotte sur la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


1 Message

  • police antilibertés... pfff... ça me rappelle c’qu’ils ont fait contre les manifs protibétaines à paris aujourd’hui

    & évidemment la presse "marocaine" qui s’emballe pour dire qu’une "commission d’enquête américaine" s’y interesse, comme pour associer les US au mouvement Amazigh... pfff...
    on est i n d é p e n d a n t