Accueil > Annonces top site 2 > BIYA > Les militaires du MNLA dénoncent la signature de la (...)
Les militaires du MNLA dénoncent la signature de la mascarade d'Alger...
jeudi 14 mai 2015
par Masin
Les militaires de l’Azawad ne sont pas en reste de la grave situation que traverse l’Azawad actuellement. Parmi eux, des gens responsables et conscients de la mission qu’ils se sont assignés le jour où ils décidé de prendre les armes contre l’Etat malien qui n’a jamais caché sa volonté d’éradiquer le fait touareg, une dictature porté au pouvoir par l’Etat français qui l’a toujours soutenue et assistée.
Ainsi, les militaires du MNLA ne comptent pas brader leur combat ni trahir l’idéal de tout un peuple qui ne cesse de l’exprimer.
Nous publions ci-après la déclaration du Chef militaire de la zone Gourma, Akli Iknan Ag Soulaymane, qui par ailleurs est membre du Bureau Exécutif du MNLA.
Dans cette déclaration, le chef militaire réaffirme sa détermination de poursuivre la lutte et désavoue les dirigeants de la CMA qui sont allés à Alger signer ce qui est présenté comme "accord de paix".

La Rédaction. et membre du bureau exécutif du MNLA.




Déclaration

Les chefs de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), portés par le peuple azawadien à la responsabilité de veiller aux intérêts suprêmes de l’Azawad, ont décidé d’aller contre la volonté du peuple azawadien et contre les intérêts de l’Azawad.

En dépit de son rejet massif et maintes fois exprimé par des manifestations populaires de grande envergure, l’accord d’Alger va être paraphé ce jeudi par les chefs de la CMA qui ont décidé de passer outre la volonté du peuple qui ont explicitement exprimé leur rejet.

De ce fait, dès lors que les dirigeants sont en désaccord et en contradiction avec les aspirations du peuple azawadien, ils ne peuvent plus se prévaloir de la légitimité du peuple de l’Azawad.

Par conséquent, le peuple azawadien ayant clairement et massivement exprimé son refus de voir les dirigeants de la CMA parapher l’accord d’Alger en leur nom et contre leur volonté rend nulle et non avenue la légitimité des signataires et n’engage nullement le peuple de l’Azawad qui s’est publiquement et à maintes reprises exprimé contre le paraphe de cet accord.

Moi, citoyen et combattant azawadien, j’affirme aujourd’hui, devant le peuple de l’Azawad, devant le monde et devant l’Histoire, que le paraphe de l’accord d’Alger par la CMA n’engage que la responsabilité de ceux qui signeront l’accord d’Alger.

Gloire à nos martyrs !


Akli Iknan Ag Soulaymane,
Chef militaire de la zone Gourma et membre du bureau exécutif du MNLA.

Articles dans la rubrique :

BIYA
11/11/16
0
Après une semaine de répit, mais aussi de travail, la rue a été de nouveau investie à Biya (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Deux semaines après le cruel assassina de Mohcine Fekri à Biya (Housayma) sur ordre d’un officier (...)

Lire l'article

07/11/16
0
Quelques milliers de manifestants ont manifesté dimanche 6 novembre 2016 à Rabat en solidarité (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.