Accueil > Actualité > Fil de l’actualité > Libye : le HCR craint un exode massif des populations (...)
Libye : le HCR craint un exode massif des populations de l'ouest
AFP, le 22 avril 2011
vendredi 22 avril 2011
par Masin

GENEVE - Le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR) a dit craindre vendredi un exode massif des populations des montagnes de l’ouest de la Libye, après la fuite de 15.000 Libyens en Tunisie ces deux dernières semaines.

Environ 15.000 personnes ont fui cette région (de l’ouest) et ont traversé la frontière à Dehiba (sud de la Tunisie) au cours des deux dernières semaines, a expliqué le responsable des opérations du HCR en Libye, Andrew Harpers, interrogé par l’AFP.

Nous craignons que ce soit le début d’un exode nettement plus important, a-t-il ajouté, indiquant que le HCR accueillait quotidiennement près de 3.000 réfugiés libyens dans cette région.

Ils fuient car ils ont peur des combats, a-t-il déclaré.

Des affrontements entre les forces loyales au dirigeant Mouammar Kadhafi et la rébellion secouent depuis plusieurs jours la région, où plus de 100 personnes ont été tuées le week-end dernier à Nalout et Yefren, deux villes pilonnées par les loyalistes, selon des habitants.

Outre la peur des combats, les familles en majorité berbères fuient également car elles souffrent de conditions de vie de plus en plus difficiles, a poursuivi M. Harpers.

Ils nous ont dit qu’ils manquaient de nourriture dans la mesure où ils dépendent des approvisionnements en provenance des villes côtières, a déclaré le responsable.

La plupart sont accueillis par les communautés locales tunisiennes. D’autres rejoignent le camp de Remada où plus de 1.000 personnes vivent déjà sous des tentes, à quelque 90 km de Dehiba, a-t-il encore précisé.

Le dernier bilan du HCR concernant les réfugiés de cette région faisait état mardi de 10.000 personnes ayant traversé la frontière dans le sud de la Tunisie.

L’agence onusienne avait alors expliqué que la plupart de ces Libyens arrivaient de Nalout. Ces derniers avaient raconté au HCR sur place que la région des montagnes de l’ouest (était) assiégée par les forces du gouvernement depuis un mois.

Les rebelles y ont gagné du terrain jeudi en s’emparant d’un des postes frontaliers avec la Tunisie, jusqu’alors aux mains des forces fidèles au colonel Kadhafi.

Selon un correspondant de l’AFP, les insurgés ont pris l’un des principaux postes-frontière, proche de Wazzan (Libye) et de Dehiba (Tunisie).

Face à la détérioration de la situation humanitaire dans ce secteur, le Programme alimentaire mondial (PAM, une autre agence de l’ONU) a ouvert en début de semaine un corridor humanitaire destiné à acheminer de la nourriture pour 50.000 personnes durant un mois.


(©AFP / 22 avril 2011 15h12)




Fil de l’actualité sur Tamazgha.fr
Suivre l’actualité en Libye





Articles dans la rubrique :

Fil de l'actualité
27/08/13
0
La Fédération Régions et Peuples solidaires (R&PS), qui regroupe des partis autonomistes de (...)

Lire l'article

18/08/13
0
Tripoli, 18 August 2013 - Special Representative of the Secretary-General for Libya, Tarek (...)

Lire l'article

03/03/12
0
Genève / Niamey (CICR) – Agissant en qualité d’intermédiaire neutre, le Comité international de la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous