Accueil > Actualité > Fil de l’actualité > Mali : des militaires libyens pro-Kaddafi infiltrés au (...)
Mali : des militaires libyens pro-Kaddafi infiltrés au nord
Jeune Afrique, le 26 août 2011
vendredi 26 août 2011
par Masin

Une colonne d’au moins dix véhicules armés en provenance du sud-ouest de la Libye est entrée au Mali par la frontière avec le Niger, jeudi 25 août dans l’après-midi. Avec à sa tête un lieutenant-colonel touareg de l’armée de Kaddafi. Quelles sont ses intentions ?

Des sources concordantes ont confirmé l’information. Une colonne de dix véhicules dirigée par un lieutenant-colonel d’origine touareg appartenant à l’armée libyenne pro-Kaddafi vient de rentrer au nord du Mali. Elle a été aperçue par des habitants de la localité de Boughassa, dans la région de Kidal.

Interrogées sur la présence de ces militaires libyens, apparemment binationaux et loyalistes, dans le nord du Mali, des sources sécuritaires avancent trois hypothèses. La première est qu’aujourd’hui Kaddafi serait véritablement en bout de course. Parmi ses troupes, ce serait donc le sauve-qui-peut. « Il est possible que des loyalistes qui ont la nationalité malienne fasse défection et retournent à leur pays d’origine avec leurs armes pour les vendre à Al-QaÎda au Maghreb Islamique (Aqmi). Et se fondre ensuite dans la population locale. »

Encore une rébellion touarègue ?

La deuxième hypothèse, qui n’est pas la meilleure, est qu’une énième rébellion touarègue se prépare dans le septentrion malien. « Nous avons des informations selon lesquelles l’ex-chef rebelle Ibrahim Ag Bahanga, qui s’est retiré dans le désert au nord de Kidal avec un groupe de combattant touareg depuis quelques temps, a réussi à avoir au moins cinquante véhicules armés en provenance de la Libye », nous confie une source sécuritaire à Bamako.

La troisième hypothèse, qui n’est pas négligeable même si elle apparaît moins probable, est que le colonel Kaddafi veuille ouvrir un nouveau front au nord du Mali contre les rebelles et l’Otan. De fait, dans cette zone, peuplée essentiellement par les membres de la communauté arabo-touarègue, le colonel Kaddafi compte beaucoup de supporteurs. Au mois de mars, plusieurs convois des jeunes Touaregs avaient quitté les villes de Gao, Tombouctou et Kidal en direction de la ville de Sebha en Libye, dans le but de combattre aux côtés des militaires de Kaddafi.


Baba Ahmed

Lire l’article sur Jeuneafrique.com









Fil de l’actualité sur Tamazgha.fr
Suivre l’actualité en Libye







Articles dans la rubrique :

Fil de l'actualité
27/08/13
0
La Fédération Régions et Peuples solidaires (R&PS), qui regroupe des partis autonomistes de (...)

Lire l'article

18/08/13
0
Tripoli, 18 August 2013 - Special Representative of the Secretary-General for Libya, Tarek (...)

Lire l'article

03/03/12
0
Genève / Niamey (CICR) – Agissant en qualité d’intermédiaire neutre, le Comité international de la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


3 Messages

  • Mali : des militaires libyens pro-Kaddafi infiltrés au nord 26 août 2011 20:53, par un désarabisé
    qu’est que c’est cette propagande contre les touaregs.il n’y a pas d’arabo -touagegs,mais des touaregs amazirophones ,le régime criminel malien qui a mené des massacres contre les touaregs depuis des décennies n’a aucune crédibilité ,d’autant que les touaregs avaient proposer au gouvernement malien leur aide pour combattre l’aqmi qui est constitué de terroristes maures arabophones qui sont issue du fiaa(front islamic arabe de l’azawad) crée dans le sud algerien par la dictature arabo fachiste algerienne pour parasiter la lutte des touaregs au sahel.
    • Mali : des militaires libyens pro-Kaddafi infiltrés au nord 27 août 2011 09:24, par La Mécréante !

      hello désarabisé !

      laisse tomber les conneries de Jeune Afrique (canard maqué avec Liberté d’ângérie).

      cependant faut pas rêver non plus, il y a bien des touaregs qui se sont enrôlés pour de la thune et sont allés combattre pour le fou-furieux. Ils ont joué le mauvais canasson et ils l’ont dans le c... (c’est toujours comme cela que ça se passe pour des crève-la-faim et cons à la fois !).

      regarde plutôt combien de tueurs du polisario les ângériens ont envoyé au casse-pipe.
      Le CNT en a cravaté un bon paquet. Ils sont actuellement aux fers en attente d’être transformés en chair à pâté... si ce n’est déjà fait.

      PS : de tout temps, là-bas ou ailleurs, les révolutions ont leur côté noble et effroyablement répugnant à la fois.

    • Mali : des militaires libyens pro-Kaddafi infiltrés au nord 27 août 2011 23:10, par farid at cemlul aqbayli
      je confirme tes dires et je suis convaincus d’une chose , c’est que l’aqmi n’est autre que le GIA pure invention de la junte militaire algérienne afin de discrédité la lutte de nos frères twareg . nous ne sommes pas dupes ou aveugles,les calcules et la stratégie de l’armée algérienne qui cherche à avoir un appuis des puissances étrangères peuvent lui être fatales c’est une question de temps. ils ouvrent des brèches partout et se fond des ennemis qui demain finiront par l’assommer. les maures arabisés formes le plus gros du contingent de mercenaires revanchards recrutés par les attachés militaires algériens au niger,mali,mauritanie ,ainsi le sahara et c’est habitant authentique deviennent la cible des arabo islamistes et de l’Algérie .n’oublions pas que nos frères twareg ont promulgué un gouvernement et la naissance d’un état indépendant qui regroupe le sud algérien le nord du mali et du niger ainsi que le sud ouest lybien . a prendre au sérieux car la géopolitique change à une vitesse ahurissante.