Accueil > Actualité > Fil de l’actualité > Mort d’Ibrahim ag Bahanga, le plus radical des rebelles (...)
Mort d'Ibrahim ag Bahanga, le plus radical des rebelles touareg
AFP, le 27 août 2011
samedi 27 août 2011
par Masin

BAMAKO - Le plus radical des chefs rebelles touareg du Mali, Ibrahim ag Bahanga, qui n’a jamais totalement accepté de déposer les armes, est mort vendredi dans un accident dans le nord-est du pays et a été inhumé le même jour, a-t-on appris de sources concordantes.

Ibrahim ag Bahanga est mort ce vendredi dans un accident dans le nord-est du Mali. Son enterrement a déjà eu lieu, a déclaré à l’AFP Bay ag Alhassane, un membre de la famille de ag Bahanga.

La nature et les circonstances de l’accident n’ont pas été précisées.

Plusieurs élus de Kidal, une région du nord-est du Mali, ont confirmé l’information.

Ibrahim ag Bahanga n’a jamais totalement rejoint le processus né des accords d’Alger, signés en 2006 entre le gouvernement et les rebelles touareg maliens, pour le retour de la paix dans le nord du Mali, un pays qui a connu plusieurs rébellions touareg.

Il a été récemment soupçonné par plusieurs chancelleries d’avoir récupéré des armes en Libye à la faveur de la rébellion déclenchée dans ce pays il y a six mois contre le régime de Mouammar Kadhafi.

(©AFP / 27 août 2011 00h47)

Articles dans la rubrique :

Fil de l'actualité
27/08/13
0
La Fédération Régions et Peuples solidaires (R&PS), qui regroupe des partis autonomistes de (...)

Lire l'article

18/08/13
0
Tripoli, 18 August 2013 - Special Representative of the Secretary-General for Libya, Tarek (...)

Lire l'article

03/03/12
0
Genève / Niamey (CICR) – Agissant en qualité d’intermédiaire neutre, le Comité international de la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


3 Messages

  • Mort d’Ibrahim ag Bahanga, le plus radical des rebelles touareg 31 août 2011 05:18, par La Mécréante !

    « La nature et les circonstances de l’accident n’ont pas été précisées. »

    faut demander ça aux "services" ângériens...

  • Mort d’Ibrahim ag Bahanga, le plus radical des rebelles touareg 31 août 2011 20:25, par un désarabisé
    ibrahm ag bahanga a reprit les armesl par ce qui le régime génocidaire malien s’est assis sur les fameux accords de "pet" conclus pour mettre fin a la rebellions des touaregs face au régime raciste maliens qui insulte les touaregs d’oreilles rouge ces fameux accorts on était conclus avec "l’aide"de la fachocratie anegerienne qui a installé son aqmi dans le sahel et qui vouent une haine a tout ce qui est berbère tous comme le régime des narco assassins du mali.
  • Ibrahim ag Bahanga sait ce qu’il faisait,tout le monde pensait que khadafi aimait un meilleur devenir pour le peuple touareg hors c’est faux personnellent je disais que khadafi ne peut aimer ou souhaiter que les touaregs maliens ou nigeriens aient leur propre Etat.Ni l’Algerie ni la Libye n’ont jamais soutenu le fait que les touaregs s’emacipent.Comme au Niger et au Mali ,pour l’Algerie et la Libye les touaregs,les kabyles ou berberes constituent un probleme.Le peuple touareg tu ne peut compter que sur Allah et toi même la lutte n’est que commencé et le premier enemis du peuple touareg est la France depuis l’obscurantisme colonial et la stigmatisation de ce peuple a ete cultivé depuis presque un siècle.