Accueil > Actualité > Fil de l’actualité > Le HCR se dit préoccupé...
Le HCR se dit préoccupé...
Extrait du communiqué de presse du Bureau du Porte parole du Secrétaire Général de l’ONU.
samedi 30 avril 2011
par Masin
La question de la Libye évoquée par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, lors du Point presse du Bureau du Porte-Parole du Secrétaire Général de l’ONU le 29 avril 2011.

Libye

L’Envoyé spécial du Secrétaire général, M. Abdul Ilah Al-Khatib, s’est rendu à Benghazi aujourd’hui pour rencontrer les représentants de l’opposition libyenne. Hier, à Ankara, il a rencontré le Ministre des affaires étrangères de la Turquie avant de s’entretenir, à Rome, avec celui de l’Italie, pour discuter de la crise en Libye dans le cadre de la mise en œuvre des résolutions 1970 et 1973 du Conseil de sécurité.

La semaine prochaine, l’Envoyé spécial présentera au Conseil de sécurité un exposé sur ses activités en appui à une solution pacifique au conflit libyen.

Sur le front humanitaire, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est dit très préoccupé par le fait que les personnes qui fuient la Libye pourraient être prises entre deux feux, au moment où le Gouvernement et les forces de l’opposition se battent pour prendre le contrôle de la zone frontalière avec la Tunisie.

Le HCR a indiqué que l’escalade des hostilités au point de passage de Dehiba, à la frontière entre la Libye et la Tunisie, a mis un terme à l’afflux des réfugiés en provenance des Montagnes de l’Ouest en Libye.

Avant l’intensification des combats hier, il y avait de longues files de véhicules bondés attendant de traverser la frontière au sud de la Tunisie.

Ces derniers jours, il y a eu un nouvel afflux de Libyens en provenance de la région déshéritée des Montagnes de l’Ouest. Pour la seule journée de mercredi, plus de 3 000 personnes ont traversé la frontière, a indiqué le HCR.

Par ailleurs, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a fait savoir que ses organisations partenaires en Libye signalent un manque crucial d’infirmiers, de médecins et de chirurgiens. Les patients sont renvoyés chez eux avant d’être totalement guéris.

L’intégralité du communiqué sur le site de l’ONU






Fil de l’actualité sur Tamazgha.fr
Suivre l’actualité en Libye







Articles dans la rubrique :

Fil de l'actualité
27/08/13
0
La Fédération Régions et Peuples solidaires (R&PS), qui regroupe des partis autonomistes de (...)

Lire l'article

18/08/13
0
Tripoli, 18 August 2013 - Special Representative of the Secretary-General for Libya, Tarek (...)

Lire l'article

03/03/12
0
Genève / Niamey (CICR) – Agissant en qualité d’intermédiaire neutre, le Comité international de la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous