Accueil > Actualité > Fil de l’actualité > Peut-on faire confiance à l’Union Africaine ?
Peut-on faire confiance à l'Union Africaine ?
lundi 11 avril 2011
par Masin

Composée principalement de dictatures, l’Union africaine s’est proposée pour trouver une issue à ce qu’ils qualifient de "crise libyenne". Le despote de Tripoli accepte cette médiation et, semble-t-il, accepte même la feuille de route que l’UA propose.
En réalité, qui dit qu’il ne s’agit pas là d’un complot organisé contre l’opposition libyenne ?
Avec au moins deux dirigeants qui sont loin d’être des exemples au sein de la délégation africaine, à savoir la malien Amadou Toumani Touré et le mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, peut-on vraiment dire que le président sud-africain, ou encore le congolais Denis Sassou Nguesso soient crédibles pour faire confiance à cette mission africaine ?

Il n’est pas exclu que l’intervention de l’UA ne soit qu’une ruse pour piéger l’opposition libyenne et permettre à Kadhafi et sa famille de se maintenir au pouvoir et continuer à de s’accaparer des richesses du pays.

"Le président sud-africain Jacob Zuma, qui dirigeait la délégation africaine à Tripoli dimanche, a invité l’Otan à mettre fin à ses bombardements contre les forces de Mouammar Kadhafi pour offrir une chance de succès à un éventuel arrêt des hostilités". (LeParisien.fr, 11/04/2011).
De qui se moque-t-on ? Ils veulent dire peut-être : " L’Otan doit mettre fin à ses bombardements contre les forces de Mouammar Kadhafi pour lui permettre de mener à bien son travail d’occupation de tous les territoire et l’écrasement de toute résistance".
Autant dire que l’UA prendra le relais des diplomates libyens qui ont perdu toute crédibilité. Avec l’UA africaine comme porte parole, le despote de Tripoli pourra peut-être avoir une chance de se gagner la guerre !?
A se demander d’ailleurs comment se fait-il que les Algériens ne fassent pas partie de cette délégation africaine ?!


Ayons confiance aux représentants du CNT pour qu’ils ne se fassent pas avoir par ces charlatans qui veulent jouer aux prôneurs de paix. Qu’ils aillent d’abord faire la paix chez eux ! D’ores et déjà, les opposants ont fait savoir qu’avant tout cessez-le-feu, les troupes gouvernementales doivent se retirer de la rue et la liberté d’expression devrait être respectée pour que les citoyens puissent s’exprimer librement. Ils ont également exigé la libération de toutes les personnes détenues par le régime de Kadhafi.
Et, bien entendu, pour l’opposition, il est hors de question d’accepter le principe d’un cessez-le-feu si Kadhafi se maintient au pouvoir.


Tamazgha.fr


Article publié le 11 avril à 07h57 - Mise à jour : 11h45

Fil de l’actualité sur Tamazgha.fr
Suivre l’actualité en Libye







Articles dans la rubrique :

Fil de l'actualité
27/08/13
0
La Fédération Régions et Peuples solidaires (R&PS), qui regroupe des partis autonomistes de (...)

Lire l'article

18/08/13
0
Tripoli, 18 August 2013 - Special Representative of the Secretary-General for Libya, Tarek (...)

Lire l'article

03/03/12
0
Genève / Niamey (CICR) – Agissant en qualité d’intermédiaire neutre, le Comité international de la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


1 Message

  • Peut-on faire confiance à l’Union Africaine ? 11 avril 2011 11:08, par Saga des Gémeaux

    Comme le dit si bien l’article, la prétendue "Union africaine" n’est qu’un ramassis de dictateurs et parmi eux on compte ceux du Mali et de Mauritanie qui n’aiment guèrent tout ce qui rappellent l’amazighité de l’Afrique du Nord. "La feuille de route" proposée par cette organisation colonialiste n’a qu’un seul but : éviter le rétablissement de la souveraineté amazigh sur l’ensemble du territoire libyen qui revient de droit à son peuple.
    N’oublions pas qu’en Europe aussi les lâches comme Berlusconi et Merkel font tout pour éviter que la bête de Tripoli ne perde le pouvoir car qui serait aux commandes à Tripoli pour arrêter l’immigration si le tyran de Syrte n’est plus là ? A quoi sert un dictateur en Tamazgha ? Réponse : A faire le sale boulot que les Européens ne veulent pas faire à savoir arrêter la populace qui veut jouir des mêmes droits et libertés comme n’importe quel Européen (Voir ce qui se passe Lampédusa c’est très révélateur). L’hypocrisie occidentale ajoutée à la complicité des dictateurs africains nous montre que le peuple amazigh libyen se doit de se montrer intraitable concernant le rétablissment de sa souveraineté sur sa terre historique.

    Saga des Gémeaux