Accueil > Actualité > Fil de l’actualité > Remaniement au sein des instances représentatives (...)
Remaniement au sein des instances représentatives d'At-Willul
Un exemple de démocratie pour les Libyens...
vendredi 30 décembre 2011
par Masin

Le jeudi 29 décembre 2001 à 18h, les citoyens d’At-Willul (Zouara) se sont réunis à la salle Ferhat Hleb pour débattre des réalisations du Conseil local ainsi que des raisons des lenteurs constatées depuis la nomination de ses membres. Une foule impressionnante est venue assister à la réunion qui s’est déroulée dans des conditions démocratiques exemplaires.

A l’issue des débats, il a été décidé la mise en place d’un Conseil consultatif et la constitution d’un office comptable ayant pour rôle le contrôle des opérations financières.

Il a été décidé le maintien du Dr. Boubakeur Teleugh à son poste de président du Conseil local avec le renouvellement de ses collaborateurs. L’assemblée a également désigné le colonel Hadji Barka à la présidence du Conseil militaire qui sera secondé par Abdelaziz Boussenouga qui était en charge du commandement militaire jusque-là. L’assemblée a par ailleurs, jugé la nécessité de désigner un autre membre représentant At-Willul au CNT.

Les citoyens d’At-Willul réunis ce jeudi 29 décembre ont accusé Othman Bensassi, jusque-là leur représentant au CNT, de passivité. Ils lui reprochent notamment son indifférence quant à la question amazighe qu’il ne défend pas au sein du CNT. Ce qui a remonté les citoyens d’At-Willu contre Othamn Bensassi étant ses propos hostiles aux manifestants contre le CNT et le gouvernement dénonçant la marginalisation et l’exclusion des Imazighen du gouvernement provisoire. M. Othman Bensassi a eu même le culot de dire à la télévision que les manifestants détruisent alors que le gouvernement provisoire et le CNT essayent d’avancer. Attitude digne d’un berbère de service.

S’en est suivi un débat sur la situation sur le plan de la sécurité et de l’information au sein de la ville.

A rappeler que la ville d’At-Willul a été le premier endroit où des élections pour désigner leurs représentants ont eu lieu. Des assemblées générales sont courantes dans cette ville où la culture démocratique semble bien enracinée. Cette culture qui doit sans doute faire peur à ceux qui veulent diriger la nouvelle Libye.

La Rédaction.

Source : Centre d’Information d’At-Willul.

Articles dans la rubrique :

Fil de l'actualité
27/08/13
0
La Fédération Régions et Peuples solidaires (R&PS), qui regroupe des partis autonomistes de (...)

Lire l'article

18/08/13
0
Tripoli, 18 August 2013 - Special Representative of the Secretary-General for Libya, Tarek (...)

Lire l'article

03/03/12
0
Genève / Niamey (CICR) – Agissant en qualité d’intermédiaire neutre, le Comité international de la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous