Accueil > Annonces top site 2 > Azawad > Tombouctou : La CMA réitère les idéaux du combat de (...)
Tombouctou : La CMA réitère les idéaux du combat de l'Azawad !
samedi 11 avril 2015
par Masin
Suite aux informations émanant des autorités algériennes annonçant une cérémonie de paraphe du document d’Alger, présenté comme "accord de paix", par la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), les responsables locaux de la CMA à Tinbuktu (Tombouctou) et les militants de base se sont réunis et ont rendu public une déclaration par laquelle ils mettent en garde contre toute dérive tentant à embarquer la CMA, et par la même l’Azawad, dans une aventure qui serait lourde de conséquence pour un combat vieux de plus d’un demi-siècle.
Nous publions ci-après l’intégralité de la déclaration de la CMA-Tombouctou, rendue publique le 10 avril 2015.
La Rédaction.





Déclaration de la CMA-Tombouctou


Nous, Coordination politico-militaire des mouvements de l’Azawad CMA-Tombouctou,
Considérons l’impérieuse nécessité de préserver les acquis de notre révolution ;
Considérons les résultats des concertations de Kidal qui expriment nettement l’opposition claire et farouche des populations de l’Azawad à un accord vide et bâclé ;
Considérons les amendements proposés par la CMA en tant que condition sine-qua-non pour le paraphe ;
Considérons la bavure de notre délégation à Alger qui accepte un paraphe sans condition déjà rejeté par la base populaire.

Déclarons :
Notre refus irréversible d’un paraphe sans la prise en compte effective de tous les amendements assortis des concertations de Kidal.

Affirmons :
Que la décision prise à Alger à travers une lettre adressée à la médiation et au Mali est nulle et non avenue car ne bénéficie d’aucune légitimité populaire.

Appelons :
Le président de la CMA, monsieur Bilal Ag Acherif, à se ressaisir et à renoncer à cette décision périlleuse dans un bref délai afin de rester fidèle à son engagement de défendre les aspirations légitime du peuple de l’Azawad. Toutefois, si son excellence M. Bilal Ag Acherif persiste dans son erreur de vouloir se ranger au côté du gouvernement algérien, le peuple de l’Azawad prendra les dispositions qui s’imposent car nul n’est au-dessus de notre cause.

La CMA-Tombouctou appelle l’ensemble des mouvements de l’Azawad, les combattants et les politiques à resserrer les rangs et à rester fermes sur leur conviction pour la défense de nos droits inaliénables.


Bassiknou, le 10 avril 2015,
Pour la CMA-Tombouctou,
Toutta Ag Mohamed

Articles dans la rubrique :

Azawad
13/07/15
1
Un jeune touareg de l’Azawad ainsi que deux Amazighs de Meknès ont été arrêtés par la police de la (...)

Lire l'article

19/06/15
1
Les milices gouvernementales maliennes installées à Ménaka depuis le 27 mai ne cessent de (...)

Lire l'article

13/06/15
0
L’Observatoire amazigh des droits et libertés (OADL), basé à Rabat (Tamazgha occidentale), dénonce (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.