Accueil > Actualité > Fil de l’actualité > Tunisie-Libye : quelques dépêches
Tunisie-Libye : quelques dépêches
Le 15 mai 2011
dimanche 15 mai 2011
par Masin
Arrestataion de membres présumés d’AQMI qui seraient de nationalité algérienne, tentative d’infiltration de soldats libyens en Tunisie, bombardement par l’OTAN d’une localité libyenne très proche de Tunisie. En effet, la situation en Libye ne cesse d’avoir des conséquences sur la Tunisie.

Les ttrois dépêches ci-après en témoignent.

Tamazgha.fr




Tentative avortée d’infiltration de soldats libyens en Tunisie


De The Associated Press – 15 mai 2011

TUNISIA, Tunisia — Les forces de l’armée tunisienne déployées le long de la frontière libyenne ont fait avorter samedi une tentative d’infiltration de militaires libyens, a rapporté dimanche l’agence gouvernementale tunisienne TAP.

Selon l’agence, qui cite "une source militaire de haut rang", plus de 200 soldats appartenant aux brigades pro-Kadhafi ont tenté de pénétrer en territoire tunisien au niveau de la zone de Ghar Ayoub, dans le gouvernorat de Tataouine (sud-est tunisien) à bord de 50 véhicules de type 4x4.

Interceptés par les unités de l’armée tunisienne qui ont renforcé leur présence dans la zone frontalière avec la Libye, ils ont regagné leur caserne près de la localité libyenne de Ghezaya, a ajouté la TAP selon laquelle il n’y a pas eu d’affrontements entre militaires tunisiens et libyens.

Selon la même source, les brigades de Kadhafi projetaient de contourner depuis le territoire tunisien les insurgés pour récupérer le poste frontière de Wazen-Dhehiba, considéré comme "stratégique", que ces derniers contrôlent depuis plus de deux semaines.

Par ailleurs, l’agence fait état de la défection de trois officiers pro-Kadhafi arrivés samedi à bord d’un bateau qui a accosté samedi au port de Zarzis dans le Sud tunisien, proche des côtes libyennes. Selon la TAP, plusieurs autres officiers dissidents sont arrivés ces derniers jours en Tunisie par voie maritime.

AP



Deux membres présumés d’Aqmi arrêtés en Tunisie


Reuters, le 15 mai 2011

Les forces de l’ordre tunisiennes ont arrêté deux membres présumés d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) en possession de ceintures d’explosifs et de plusieurs bombes, a rapporté dimanche un représentant de la sécurité.

Les deux hommes ont été interpellés près de Ramada, localité du Sud proche de la frontière libyenne.

D’origine algérienne, ils étaient munis de documents d’identité afghans, a dit le représentant de la sécurité en précisant qu’ils étaient également liés à deux autres hommes arrêtés cette semaine en Tunisie.

Des responsables arabes et occidentaux notent que le mouvement islamiste risque de profiter du conflit libyen pour acquérir des armes et les introduire dans d’autres pays du pourtour sahélo-saharien.

Un responsable algérien interrogé par Reuters a fait état le mois dernier d’indices en ce sens, ajoutant que des membres d’Aqmi cherchaient à faire passer ces armes dans le nord du Mali, où ils sont installés.

Les autorités tunisiennes ont recommandé à la population de signaler toute activité suspecte et de n’héberger aucun étranger susceptible de constituer une menace pour la sécurité nationale.

La Tunisie, où se réfugient des Libyens fuyant le conflit qui secoue leur pays, a renforcé la sécurité à sa frontière avec la Libye depuis le début des hostilités, contrôlant les véhicules et interrogeant les personnes qui cherchent à pénétrer sur son territoire.

Tarek Amara ; Jean-Philippe Lefief et Philippe Bas-Rabérin pour le service français
Par Reuters




Tunisie : Une localité libyenne proche de la frontière tunisienne bombardée par l’OTAN



AP, 15 Mai 2011


TUNISIA, Tunisia — Les avions de l’OTAN ont bombardé dimanche matin une caserne et des radars dans la localité libyenne de Boukamache, située à 17km de la frontière avec la Tunisie, a rapporté l’agence officielle tunisienne TAP.

Les déflagrations qui pouvaient être entendues au poste frontière de Ras Jédir, ont provoqué une panique parmi les voyageurs, notamment des commerçants tunisiens qui rentraient de Libye, a noté l’agence citant des témoins oculaires.

Selon la TAP, ce poste, principal point de passage terrestre entre la Tunisie et la Libye, où l’armée tunisienne est en état d’alerte après une coupure de l’électricité côté libyen, connaît "une affluence massive" de Libyens. Des habitants vivant dans la zone de Boukamache fuient leur localité en raison de la détérioration des conditions de sécurité.


AP

Articles dans la rubrique :

Fil de l'actualité
27/08/13
0
La Fédération Régions et Peuples solidaires (R&PS), qui regroupe des partis autonomistes de (...)

Lire l'article

18/08/13
0
Tripoli, 18 August 2013 - Special Representative of the Secretary-General for Libya, Tarek (...)

Lire l'article

03/03/12
0
Genève / Niamey (CICR) – Agissant en qualité d’intermédiaire neutre, le Comité international de la (...)

Lire l'article


Rejoignez nous