Accueil > Actualité > Alebban est une colonie de vacance !
Alebban est une colonie de vacance !
jeudi 29 mai 2014
par Yafelman
Insi s’est déplacé à Tinghir pour essayer de comprendre ce qui se passe à Imider où des habitants manifestent depuis bientôt trois ans, dans l’indifférence générale, contre la Société métallurgique d’Imider (SMI), appartenant au roi du Maroc. Il a rencontré le gouverneur de Tinghir, Lahcen Aghejdam, qui lui a accordé une interview.


Insi : Azul

Lahcen Aghejdam : Wa alaykoum assalaaaaam !


Insi : Vous êtes berbère, d’après ce qu’on m’a dit !

Lahcen Aghejdam : Oui, un berbère certes, mais de sidna.

Insi : De qui ?

Lahcen Aghejdam : "Sidna" c’est Sa Majesté, que dieu le glorifie et le protège … (il essuya une larme)

Insi : Tu lui appartiens, alors ?

Lahcen Aghejdam : Je suis son sujet dévoué, son esclave. (Il versa une deuxième larme.)

Insi : Comment vous pouvez accepter d’être esclave de quelqu’un. Excusez-moi, je n’ai pas compris ce qui vous arrive ; pourquoi ces larmes ?

Lahcen Aghejdam : Des larmes de joie. Chaque fois que je prononce le mot "sidna", je suis récompensé là-haut !
(il montre le ciel de son doigt, se dresse debout et embrassa un géant portrait de M6.)

Insi : Je n’ai toujours rien compris !

Lahcen Aghejdam : Ecoute, je t’explique. Tu es encore jeune pour comprendre, mais je peux t’initier et je suis sûr que tu feras un bon moukhazni. Moi, je rêve de lui embrasser la main. J’ai même écrit un manuel que j’ai intitulé : "Comment embrasser la main de M6 en cinq secondes sans finir dans une prison secrète".

Insi : Je suis curieux de savoir.

Lahcen Aghejdam : C’est simple. Tu commences par fermer les yeux, après tu baisses l’échine doucement, jamais brutalement. Tu dessines un angle de 180 degrés. Pas un seul de plus, pas un seul de moins. Après tu embrasses furtivement la paume et le dos de la main, dans l’ordre s’il te plait, pas n’importe comment. Surtout, évites de laisser ta salive sur la main royale que tu viens d’embrasser. Après tu te retires doucement tête et dos baissés comme un chien, et tu crie : "Llah ibark fi …" (Le gouverneur poussa un cri tellement fort qu’il a effrayé toute l’assistance).

Insi : Pourquoi je dois fermer les yeux ?

Lahcen Aghejdam : Pour ne pas être aveuglé par la lumière qui jaillit du visage de sidna ?

Insi : Il a une ampoule collée au visage !

Lahcen Aghejdam : Non, c’est sa main qui sera collée à ton visage si tu ne la ferme pas. Tu veux finir dans un goulag ?

Insi : On laisse tomber. Et après ?

Lahcen Aghejdam : C’est très facile. Je rentre chez moi. Je me réfugie dans mon bureau et j’attends !

Insi : Vous attendez quoi ?

Lahcen Aghejdam : Des ordres !

Insi : De qui ?

Lahcen Aghejdam : De Rabat !

Insi : Tu gères la situation ici comment ?

Lahcen Aghejdam : En attendant les ordres !

Insi : Et ils arrivent ?

Lahcen Aghejdam : Non, Ils n’arrivent pas.

Insi : Pourquoi ?

Lahcen Aghejdam : Heuuu, je ne sais pas. Peut être qu’à Rabat, ils ne savent pas situer Tinghir sur une carte, tellement c’est loin. Peut être aussi qu’à Rabat, ils ont oublié qu’on existe, depuis 1956.

Insi : Je viens de visiter Alebban. Des habitants y organisent un sit-in depuis deux ans et demi. Vous n’avez, paraît-il, aucune volonté de résoudre le problème et de leur permettre de jouir de leurs droits.

Lahcen Aghejdam : Quel problème ? Alebban est une colonie de vacance où la vie est très douce. C’est le plus grand pique-nique au monde. Tout le monde est content. Chaque jour, des mariages sont célébrés. Parfois, on entend même des jeunes jouer de la guitare et chanter les louanges de Sidna. J’y étais seulement la semaine dernière. J’ai assisté à deux mariages.

Insi : Les gens sont furieux, mais déterminés. Ils veulent leurs droits.

Lahcen Aghejdam : Pas de chance. Eux, ils attendent que je tranche et moi j’attends les ordres de Rabat. Je suis dans de beaux draps. Comment je peux résoudre ce conflit impliquant une entreprise de Sidna. C’est impossible ! Tu imagines ?

Insi : C’est très simple. Tu peux appeler ton "Sidna" au téléphone et parler avec lui de ce problème. Vous êtes en démocratie non ?

Lahcen Aghejdam : Tu es malade !? Tu veux ma mort ! Je ne peux même pas péter en regardant son portrait, de là à imaginer que je puisse lui parler...

Insi : Tu fais quoi alors ici ?

Lahcen Aghejdam : Moi, je baise bien la main et je la ferme !

Insi : Tu abuses aussi de ton pouvoir en s’attaquant aux femmes d’Imider, en montant les habitants les uns contre les autres et en permettant aussi aux gendarmes d’arrêter, de torturer et d’humilier les habitants d’Imider, impunément ! Tu as reçu des ordres pour faire ca ?

Lahcen Aghejdam : Ce ne sont que des initiatives louables prises par notre modeste personne pour faire régner l’ordre et la tranquillité sur les propriétés de Sidna.

Insi : Tu veux dire que ceux qui manifestent à Alebban sont des voyous ?

Lahcen Aghejdam : A propos, tu sais que toutes les personnes d’Imider arrêtées et condamnées sont des voleurs ? Ils ont commis une très grave infraction !

Insi : Laquelle ?

Lahcen Aghejdam : Ils ont porté atteinte à l’argent sacré !

Insi : Je n’ai rien compris.

Lahcen Aghejdam : L’argent extrait des mines d’Imider appartient au roi, donc il est sacré tout comme le roi.

Insi : Et la dignité des habitants et leurs droits fondamentaux, ne sont-ils pas aussi sacrés ?

Lahcen Aghejdam : Les sujets n’ont pas de droits, mais des obligations ! C’est Sa Majesté qui en dispose à sa guise. Il leur offre des droits quand il le souhaite et il peut les leur retirer à tout moment.

Insi : Et leurs obligations ?

Lahcen Aghejdam : Dire que tout va bien, baiser la main de Sidna et baisser l’échine.

Insi : Si j’ai bien compris, ils sont comme le bétail de Sidna dans cette grande ferme qu’on appelle "Maroc" ?

Lahcen Aghejdam : On peut dire ça ainsi !

Insi : Mais, toi aussi tu es un sujet !

Lahcen Aghejdam : Je suis un gouverneur !

Insi : Mais tu restes un sujet de ton roi qui peut disposer de toi comme il le souhaite. Tu n’as aucun pouvoir.

Lahcen Aghejdam : Un peu de respect au gouverneur s’il vous plait...

Insi : Revenons à Imider. Tu comptes faire quoi sérieusement pour les habitants ?

Lahcen Aghejdam : Je crois que je vais me rendre à Alebban à la tête de mon armée de chbakouni [1] (mokhaznis).

Insi : Pourquoi faire ?

Lahcen Aghejdam : Pour disperser les manifestants et les forcer à descendre de leur montagne. Peut être que Rabat se rendra enfin compte que j’existe. Peut être aussi que je serai nommé ministre ou même diplomate un jour. Je veux quitter ce désert qui me rend fou !

Le gouverneur a pris sa tête entre ses mains et commença à pleurer comme un enfant auquel on vient de voler un jouet. Il criait : A yemma h’enna ! ma ghid sskareh’ a yemma h’enna !

Insi met son calepin dans sa poche et sortit doucement du bureau du gouverneur. Il prend un taxi pour se rendre à Alebban dans le but de prévenir les manifestants de la décision du gouverneur.


Propos imaginé par Insi.

Notes

[1Chbakouni (Ca va cogner) : nom utilisé pour désigner les mokhaznis, souvent illettrés et cogneurs.

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


4 Messages

  • Alebban est une colonie de vacance ! 31 mai 2014 01:01, par Tawja ALBBAN
    ok, votre message est bien reçu Mr INSI ! c’est vrai que vous imaginer, mais savez vous que IMIDER est une vrai cause sur terrain ? vous avez données des questions et leurs réponses ! ça reflète ta manière d’analyse et ton point de vu a propos du mouvement de protestation a Imider, l’interview est exactement entre deux personnes ; le ’ INSI et un Militant Imiderien, Mais sachez bien que soit vous avez reçu des info déformés,soit t’a déformé l’information ! Mais ni moi ni toi peux changer la réalité dévoilé par le voix de toute une population en soulèvement ! Merci

    repondre message

  • Alebban est une colonie de vacance ! 3 juin 2014 20:49, par tassmi

    Il y a plusieurs articles de votre blogue qui sente de l odeur algérienne le monarche que vous critiquer est amazigh plus que vous il vous faut une mise à jour sur l histoire du Maroc.

    Tassmi

    repondre message

    • Alebban est une colonie de vacance ! 4 juin 2014 08:58, par Imensi degs innsi

      Je sens l’odeur des "forces auxiliaires" :) ! "La monarchie est amazighe" ? Tu m’a vraiment fais rire ! Tu es plus drôle qu’Innsi. Je crois que je vais le virer. Comment il a fait pour rater ça !

      Bref, tu peux te présenter demain à 8h00 à la préfecture de Tinghir. Le gouverneur t’apprendra comment embrasser la main et le cul de ton "monarque amazighe" dans les règles de l’art. Félicitation, tu viens de gagner un job. Tu fais partie des Mokhazni de Sa Majesté !

      repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.