Accueil > Actualité > Amnesty accable l’Etat malien
Amnesty accable l'Etat malien
vendredi 7 juin 2013
par Masin
Dans un rapport préliminaire, l’ONG Amnesty International pointe les exactions commises par l’armée malienne notamment depuis l’intervention française dans l’Azawad. Disparitions, tortures, exécutions extra-judiciaires, etc. L’armée malienne et ses milices se sont vraiment défoulés sur les populations civiles, notamment touarègues, en toute impunité.


RFI, dans un article en date du 7 juin 2013, évoquant ce rapport, affirme que "l’armée malienne ne s’est pas battue pour la reconquête des villes du Nord mais une fois sur place, les soldats ont fait usage de leurs fusils sur des civils désarmés. Faits les plus graves dénoncés par Amnesty International : des exécutions, parfois de vieillards, parfois dans le dos, principalement de Touaregs ou d’Arabes, sans crainte de devoir rendre des comptes."

Ci-après un passage du rapport d’Amnesty : "Plus récemment, le 26 mai 2013, deux Touaregs ont été arrêtés et leurs corps ont été retrouvés quelques heures plus tard. Ce jour-là, Mohamed Hamedou Ag Mohamed Asssaleh aurait été arrêté, dans la matinée, avec un autre Touareg par l’armée malienne. Conduits à cinq kilomètres de Gossi, ils auraient été déshabillés, forcés de s’allonger sur le sol et frappés à coups de bottes rangers par des soldats. Les soldats leur auraient marché dessus et auraient proféré des menaces de mort à leur encontre. Ils étaient apparemment sur le point d’être exécutés quand un parent, un soldat lui-même, est intervenu et a obtenu leur libération. Quelques heures plus tard, vers 16 heures, Mohamed Ag Mohamed Ag Mohamed Asssaleh a été de nouveau arrêté avec un autre touareg Mohamed Acheick Ag Djibrilla au marché de Gossi, par six ou sept soldats. Leurs corps ont été retrouvés dans la brousse, à 3 km de Gossi. Ils ont été enterrés par les habitants.
Lors d’une réunion avec la délégation d’Amnesty International le 31 mai 2013, le ministre de la Défense a accusé les Ganda Koy - une milice d’autodéfense agissant en accord et avec le soutien des autorités - d’être responsable de ces meurtres."
Ce sont des actes qui se sont déroulés tout récemment et dont sont responsables les militaires maliens, des militaires que la France soutient, forme, finance et protège.

Ces exactions sont commises par les soldats maliens alors que l’armée française est présente sur place. Que feront ces barbares uns fois l’armée française quittera les lieux ?! Cela intéresse beaucoup moins la France, selon toute vraisemblance.

La Rédaction.

Télécharger le rapport d’Amnesty en format PDF
PDF - 3.2 Mo

Articles dans la rubrique :

Actualité
02/12/16
0
Samedi 3 décembre 2016 à 15h, à Place de la République à Paris. Le Comité international pour la (...)

Lire l'article

26/11/16
0
Rmexzen aɛuṛubi n ccuṛfa di Rbaṭ, i dinni yegga ufṛansis d uṣpanyu, lebda ixes ad yarz tagrawla di (...)

Lire l'article

11/11/16
0
Le président du MAK, Bouaziz Aït-Chebib, qui devait animer un meeting du MAK à Timizar ce vendredi (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


2 Messages

  • Amnesty accable l’Etat malien 8 juin 2013 10:16, par Saga des Gémeaux

    La France a toujours voulu notre extermination. C’est du pain béni, pour cet Etat maçonnique et socialiste (nazi devrai-je dire). Si nous voulons vraiment faire quelque chose pour nos frères et soeurs de l’Azawad, commençons par ne plus adhérer aux valeurs de 1789 (valeurs maçonniques), qui ne sont que de la poudre aux yeux, pour ceux et celles qui savent la supercherie historique des évènements de cette triste année. La deuxième chose ne plus prendre part aux mascarades électorales françaises.

    Saga des Gémeaux

    repondre message

  • Amnesty accable l’Etat malien 8 juin 2013 12:37, par La Mecreante !

    et la france "ponce pilate", vous connaissez ?...

    - "Mali : Amnesty international s’inquiète du traitement des détenus arrêtés par l’armée française"

    http://www.rfi.fr/afrique/20130608-mali-amnesty-international-denonce-le-traitement-detenus-arretes-armee-francaise

    autrement dit : "la France-mains propres" pourchasse les touaregs pour les livrer à l’extermination par "les sauvages maliens".

    que retiendra l’Histoire ? ceci :

    "la France-civilisatrice n’a rien pu faire pour empêcher la sauvagerie égorgeuse et cannibale"

    repondre message

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.