Accueil > Actualité > Azawad : la CCA met en garde les "négociateurs" de la (...)
Azawad : la CCA met en garde les "négociateurs" de la CMA.
jeudi 4 juin 2015
par Masin
L’Etat algérien est décidé à faire signer aux mouvements de l’Azawad leur mascarade présenté comme étant un "accord de paix" dans le conflit opposant l’Azawad au Mali. En effet, suite à l’échec des différentes tentatives de faire signer les représentants des mouvements de l’Azawad, malgré de fortes pressions, les autorités algériennes ont convoqué à Alger des représentants des mouvements de l’Azawad et ce depuis le 25 mai. Ils les cuisinent pour leur faire signer cette mascarade qui, en réalité, organise le démantèlement de tout ce qui est fait jusque-là en faveur la libération de l’Azawad. Une mascarade qui organise la soumission de l’Azawad au mali et le retour à l’humiliation et à la répression.
La Coordination des cadres de l’Azawad qui a de forts doutes quant au bien fondé de cet épisode algérien met en garde les représentants de la Coordination des mouvements de l’Azawad quant à des initiatives qui risquent d’être lourdes de conséquences pour l’Azawad.
La CCA assure qu’aucune signature ne saurait engager le peuple de l’Azawad. Elle appelle l’ensemble de la société civile et les combattants en armes à beaucoup de vigilance.
Ci-après l’intégralité du communiqué de la CCA.

La Rédaction.




Interpellation


La délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) séjourne depuis le 25 mai à Alger dans le cadre de négociations pour aboutir à un accord équilibré, faisant sens et applicable.

Contrairement aux précédents rounds, l’opinion publique de l’Azawad, les cadres, notables, combattants, les organisations de femmes, de jeunes, qui suivent avec un immense intérêt le processus n’ont aucune visibilité sur les discussions en cours.
Relayant la préoccupation légitime des différentes franges de la population, la Coordination des cadres de l’Azawad (CCA) interpelle les négociateurs de la CMA afin qu’ils éclairent par les canaux habituels l’opinion publique azawadienne sur les points d’avancement des négociateurs.

La coordination rappelle à l’équipe de la CMA qu’elle a reçu mandat pour obtenir la prise en charge dans le corps de texte d’un accord des points essentiels issus des concertations tenues à Kidal le 15 mars 2015.

Tout accord qui ne prendrait pas en compte ces points ne saurait engager ni les forces armées, ni les organisations de femmes et de jeunes, ni les populations réfugiées, ni la diaspora, ni les membres de la Coordination des cadres de l’Azawad.

La Coordination des cadres de l’Azawad tient à informer la médiation et la communauté internationale que les populations de l’Azawad rejetteraient toute signature qui ne soit pas conforme au mandat donné aux négociateurs.

La CCA invite l’ensemble des organisations de l’Azawad (femmes, jeunes, notables, cadres, combattants en armes..) à redoubler de vigilance pour ne pas être engagés par un accord contre la paix, la stabilité, ne leur promettant que drames et tragédies.


Nouakchott, le 3 juin 2015

Ansari Habaye Ag Mohamed ,
Président.

Articles dans la rubrique :

Actualité
22/09/16
0
L’Etat présente son troisième rapport périodique au Comité des droits économiques, sociaux et (...)

Lire l'article

03/09/16
0
Les autorités marocaines viennent, une fois de plus, d’user d’arbitraire à l’égard des militants de (...)

Lire l'article

30/08/16
0
En mars 2016, nous avons publié un article sur notre site pour évoquer le cas de la montagne (...)

Lire l'article


Rejoignez nous


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.